DDcuisine

22 avril 2011

Rochers pralinés, comme les Suchards c'est vrai, merci Palais des Lys !

Je tenais à publier cette recette avant Pâques car si vous décidez de réaliser cette recette, elle est relativement rapide mais surtout le résultat en vaut la peine ! Ces rochers sont exquis, comme les Suchard comme le dit Palais des Lys, que je remercie pour cette super recette. Je vous explique comment j'ai procédé car j'ai eu plus de mal avec un moule que l'autre...

 

Rochers pralinés 

Pour 17 moyens petits rochers :

Pour le fourrage :

- 50 g de praliné, si vous n'en avez pas, utilisez un chocolat praliné comme le chocolat "Pralinoise 1848" de la marque Poulain
- 50 g de pâte de noisettes (en magasin bio), mais commeje n'en avais pas, j'ai mixé 50 g de poudre de noisettes quelques secondes jusqu'à obtenir une pâte et ça va très bien comme ça
- 60 g de chocolat (30 g de noir + 30 g de chocolat au lait)
- 20 g de pralin (en supermarché)

Pour l'enrobage :

- 70 g de chocolat (50 g de chocolat noir + 30 g de chocolat au lait
- 30 g de noisettes hachées grossièrement (ou amandes)

Faire fondre le chocolat au bain marie, puis hors du feu ajouter la pâte de praliné et la purée de noisettes, jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse et homogène.

Ajouter le pralin et verser dans des moules en silicone de petites tailles (comme ceux faits pour les chocolats de noël) ou dans des bacs à glaçons en siliconne également sinon vous risquez de trouver l'exercice du démoulage très difficile. Laisser prendre au frigo pendant environ 1/2 heure à 1 h.

A cette étape, j'ai utilisé deux moules, ceux-ci :

IMG_6909

J'ai largement préféré le moule bleu, qui est en fait un moule à glaçons "flexible", sans détails, car le démoulage a été beaucoup plus facile. Aussi j'ai mis certains chocolats au frigo, d'autres au congélateur et là idem, ça va bien mieux de les mettre au congélateur. Sinon ils ramollisent trop vite j'ai trouvé et sont alors plus difficiles à manipuler et à enrober.

Ce temps passé, démouler et mettre sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Faire fondre au bain marie les deux chocolats prévus pour l'enrobage. Ajouter les éclats de noisettes ou d'amandes, bien mélanger.

Tremper et bien recouvrir tout le chocolat avec ce mélange et redéposer sur la plaque à l'aide d'une fourchette. Laisser prendre au froid pendant une nuit ou plusieurs heures.

Déguster...........ou conserver dans une boîte hermétique au frais, si vous y arrivez.

 Picnik_collage

Picnik_collage1

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Rochers pralinés

Posté par Audrey à 06:59 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

18 avril 2011

L'entremet pour mon papa : le Cara-vanilla, merci Flore !

Et bien il était temps que je publie cette recette que j'avais réalisée pour l'anniversaire de mon papa. Et je lui avais demandé de choisir entre plusieurs entremets, sachant ses goûts... Et je n'ai pas été beaucoup surprise par le choix, avec du caramel, je m'en serais douté... ! C'est donc le Cara-vanilla de Flore du site "Florilège gourmand" que j'ai réalisé. Un régal ! Du chocolat, du caramel, et de la vanille,... Allez, sans plus attendre la recette, qui est pour un cercle de 20 cm de diamètre, mais comme de cette façon la mousse vanille n'a pas pu bien couler, je dirais plutôt de régler le cercle à 21, 22 cm de diamètre. Puis bientôt, l'entremet de maman...


Cara-vanilla

Pour un cercle de 22 cm de diamètre :

Pour la mousse caramel :

- 100 g de sauce caramel prête à l'emploi
- 2 jaunes d'oeufs
- 15 g de sucre
- 80 g de crème liquide à 35 % de MG
- 5 g de gélatine (en feuille pour ma part, sachant qu'une feuille pèse 2 g)
- 200 g de crème liquide à 35 % de MG pour la chantilly

Faire bouillir la sauce caramel à 103°C et y ajouter la crème.

Blanchir les jaunes d'oeufs avec le sucre, et ajouter le mélange caramel-crème encore chaud. Cuire le tout comme une crème anglaise (attention, elle ne doit pas dépasser les 80°C).

Faire ramollir la gélatine 15 min dans de l'eau froide (impératif de respecter ce temps à cause de la congélation). L'ajouter à la crème anglaise caramel encore chaud et remuer pour bien la dissoudre. Refroidir à température à ambiante.

Battre les 200 g de crème en chantilly et l'ajouter délicatement à l'aide d'une maryse ou d'un gros fouet en plastique, à la crème anglaise caramel refroidie.

Recouvrir l'intérieur d'un cercle ou d'un moule à manqué de 18 cm de diamètre de film étirable. Verser la mousse au caramel et mettre au congélateur jusqu'au moment du montage de l'entremet.

 

Pour le financier chocolat : (peut-être fait la veille ou à l'avance et gardé au congélateur dans un film alimentaire)

- 140 g de blancs d'oeufs (4 moyens)
- 16 g de caco en poudre non sucré
- 55 g de farine
- 1 pincée de sel
- 100 g de sucre
- 35 g de poudre d'amandes
- 100 g de beurre noisette

Monter les blancs en neige en ajoutant progressivement le sucre et le sel. Ajouter la poudre d'amandes, le cacao et la farine. Faire fondre le beurre et l'amener à ébullition, arrêter juste au début de la coloration. Son odeur rappelle alors la noisette grillée.

Mélanger délicatement à la spatule en ajoutant le beurre noisette tiède. Dresser sur la plaque du four recouverte de papier cuisson un disque supérieur à 20 cm de diamètre d'enbiron 8 mm d'épaisseur.

Cuire à 180°C jusqu'à coloration, le biscuit doit rester moelleux. Après refroidissement, découper celui-ci à la forme de votre cercle afin qu'il y ait environ 8 mm d'espace entre le biscuit et la parois.

 

Pour le biscuit amande-caramel : (peut-être fait la veille ou à l'avance et conservé dans du film étirable au congélateur)

- 100 g de blancs d'oeufs
- 85 g de poudre d'amandes
- 65 g de sucre en poudre
- 40 g de sucre glace
- 25 g de farine
- 25 g d'amandes concassées (facultatif)


Tamiser la farine, le sucre glace et la poudre d'amandes puis ajouter les amandes concassées préalablement dorées. Monter en neige les blancs d'oeufs avec 25 g de sucre en poudre. Incorporer délicatement à la spatule le mélange sec.

Faire un caramel à sec avec les 40 g de sucre en poudre restant. Verser sur du papier cuisson, laisser refroidir et écraser grossièrement au rouleau à pâtisserie. Ajouter aux blancs délicateemnt.

Recouvrir la plaque du four de papier cuisson. Etaler la pâte à la forme que vous souhaitez, cercle ou rectangle, la pâte à biscuit doit faire environ 8 mm d'épaisseur. Cuire 10 min à 180°C. Laisser refroidir puis couper à la dimension de votre cercle, soit 18 cm de diamètre : poser le cercle sur le bisucit et découper autour.

 

Pour la mousse vanille :

- 160 g de crème liquide à 35 % de MG
- 4 jaunes d'oeufs moyens
- 25 g de Maïzena
- 1 gousse de vanilel + extrait
- 160 g de lait entier
- 80 g de sucre en poudre
- 4 g de gélatine
- 240 g de crème liquide à 35 % de MG

Ramollir la gélatine dans de l'eau froide pendant 15 min.

Faire une crème pâtissière avec avec les 160 g de lait et de crème (voir ici pour la réalisation d'une crème pâtissière). Recouvrir la crème d'un film étirable, directement en contact. Laisser refroidir à température ambiante. Fondre la gélatine dans un saladier quelques secondes au micro-onde (pas à puissance max, il ne faut pas que la gélatine bout, sinon c'est fichu !) Ajouter la crème pâtissière sur la gélatine fondue en fouettant.

Monter la crème en chantilly et incorporer la crème pâtissière par portion. Mélanger délicatement en soulevant de haut en bas avec le fouet (sans fouetter) ou une maryse.

 

Pour le montage :

Poser le cercle réglé sur 22 cm de diamètre sur un plat. Déposer au fond le financier chocolat, le recouvrir d'environ 1 cm de crème vanille.

Sortir le palet de mousse caramel du congélateur, poser dessus le disque de biscuit caramel. Puis en posant la main sur le biscuit, retourner l'ensemble et poser sur la crème vanille. Recouvrir du reste de la crème vanille. Mettre au frigo plusieurs heures (l'idéal c'est de faire le montage la veille de la dégustation et le laisser la nuit au frais). Une fois gélifié après quelques heures, recouvrir la surface du nappage caramel et remettre au frais.


Pour le nappage caramel à la vanille :

- 125 g de sucre en poudre
- 25 g de glucose
- extrait de vanille ou vanille en poudre
- 30 g d'eau
- 100 g de crème liquide à 35 % de MG
- 2 gde gélatine

Ramollir la gélatine dans l'eau froide au moins 15 min.

Mettre l'eau et le sucre dans une casserole, laisser caraméliser sans mélanger. Au caramel brun, décuire en versant hors du feu la crème et le glucose préalablement chauffés ensemble. Au contact de la crème, le mélange "bouillonne" ; verser la crème par étape. Puis remettre sur le feu et ramener à ébullition sans cesser de fouetter. Ajouter la vanille. Fondre la gélatine dans le caramel et laisser tièdir.

AR_002

AR_032

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Cara-vanilla

Posté par Audrey à 06:47 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

13 avril 2011

Fondants au chocolat léger...

Une recette préparée en 5 min chrono pour 10 min de cuisson, et qui est de plus relativement légère? Oui ça existe et c'est sur le blog "Cuisine de 4 sous" que j'ai trouvé mon bonheur. Merci pour cette belle recette. Comme Ciorane je n'ai pas ajouté de sucre, pour voir, et avec de la glace et de la chantilly, et bien nul beosin de sucre pour nous. Sinon en mettre un peu, de 30 à 50 g selon vos goûts, car le goût du chocolat peut être fort pour certains si vous dégustez ces fondants seuls.

 

Fondants au chocolat légers

Pour 3 fondants (moule à gros muffins souple) :

- 75 g de chocolat noir (à 58 % de cacao pour moi)
- 1 oeuf
- 10 cL de crème liquide (crème à 5 % de MG por moi, c'est parce qu'il me restait de la crème que je suis partie à la receherche d'une recette et même avec une "crème" si peu riche, le résultat était là)
- 20 g de farine

et c'est tout !

 

Faire fondre le chocolat sur feu très doux. Ajouter la moitié de la crème, l'oeuf, le reste de crème te la farine tamisée.

Verser dans le moule à muffins et cuire 7 à 10 min à 200°C. Pour ma part, j'ai préparé la pâte à fondants dans la journée, j'ai garni mes moules et j'ai mis au frigo. Le soir au moment du dessert, j'ai enfourné mon moule dans le four préchauffé à 200°C et j'ai cuit 10 min.J'ai aussi saupoudré l'un des fondants de pralin, l'autre de pistaches concassées, et le dernier de rien.

IMG_6766

IMG_6768

IMG_6771

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Fondants au chocolat légers

Posté par Audrey à 06:18 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

23 février 2011

Délicieux muffins au chocolat...

J'ai ma recette fétiche de muffins au chocolat, mais quand j'ai vu ceux de Puce bleue, ils ne m'ont pas laissée indifférentes ! Je les ai donc testés sauf que comme j'utilise en ce moment du chocolat en pistoles, je ne l'ai pas râpé,  j'ai simplement ajouté les pistoles entières à la pâte. Aussi j'ai oublié d'acheter du lait fermenté alors j'ai mis du lait "normal". Et ces muffins sont... délicieux ! Très moelleux (alors avec du lait fermenté censé les rendre encore plus moelleux je me demande ce que ça donne !), sucrés comme il faut, avec le petit goût de rhum comme il faut aussi, et en plus ils se conservent super bien plusieurs jours dans une boîte hermétique.


Muffins au chocolat

Pour 6 gros muffins, et 7 plus petits :

- 275 g de farine
- 1 sachet de levure chimique
- 100 g de sucre
- 1 càs de cacao en poudre non sucré
- 1 pincée de fleur de sel
- 25 cL de lait fermenté ou lait "normal"
- 50 g de beurre fondu
- 2 oeufs
- 1 càs de rhum
- 150 g de chocolat noir râpé ou en pistoles

Dans un saladier, mélanger les éléments liquides : les oeufs, le lait fermenté, le rhum et le beurre fondu.

Dans un autre saladier, mélanger les éléments solides : farine, levure, sucre, fleur de sel et cacao en poudre.

Creuser un puits et verser le mélange liquide. Travailler l'ensemble rapidement sans trop insister jusqu'à homogénéisation.

Ajouter le chocolat haché grossièrement ou en pistoles et remuer rapidement.

Verser dans des moules à muffins de taille moyenne.

Cuire 20 min et laisser reposer quelques minutes avant de les démouler.

IMG_6544

IMG_6548

IMG_6550

IMG_6552

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Muffins au chocolat

Posté par Audrey à 06:22 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

09 février 2011

Crêpes tout chocolat

Non seulement je n'ai pas pu attendre pour faire des crêpes, ou plutôt une grosse crêpe (voir ici), mais en plus j'ai remis ça le week-end dernier car j'avais définitivement trop envie de crêpes ! J'ai donc fouillé dans les livres "Sensations" de Conticini et dans "Le Larousse du Chocolat" de Pierre Hermé et c'est finalement dans celui-ci que j'ai trouvé mon bonheur : des crêpes tout chocolat.
J'ai juste remplacé la farine complète par de la farine normale car je voulais la consistance habituelle des crêpes. J'ai aussi fait fondre le beurre noisette en pensant que le goût noisette allait se ressentir mais finalement pas vraiment. Et comme les crêpes ne sont par réservées pour la Chandeleur, je vous invite à les tester !


Crêpes tout chocolat

Pour 12 crêpes :

- 250 g de farine de blé blanche ou complète bio
- 20 g de cacao en poudre non sucré
- 30 g de sucre
- 1 pincée de sel
- 3 oeufs
- 500mL de lait

- 20 g de beurre fondu

Mélanger la farine, le cacao, le sucre et  le sel.

Ajouter les oeufs un par un en remuant au fouet entre chaque pour bien incorporer la farine.

Ajouter ensuite le lait petit à petit et terminer par le beurre fondu.

Laisser reposer la pâte 1 heure au frigo.

Huiler une grande poêle à crêpes à l'aide d'un essuie-tout et cuire vos crêpes environ 1 min sur chaque face. Huiler toutes les deux crêpes environ.

IMG_6527

IMG_6528

IMG_6530

IMG_6531

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Crêpes tout chocolat

Posté par Audrey à 06:38 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

02 février 2011

A DÉFAUT DE CRÊPES, LE GÂTEAU DE LA BELLE-VUE (GÂTEAU AU CHOCO DE FELDER, SANS BEURRE)

Et oui à défaut de crêpes pour la Chandeleur cette année (mais peut-être bien que je vais prolonger la Chandeleur jusqu'à ce WE, pour la bonne excuse !), je vous propose un gâteau au chocolat, celui de Christophe Felder, que Sophie du blog "Le Cahier gourmand de Sophie" m'avait conseillée de tester. Un gâteau sans beurre, donc plutôt léger et d'autant plus puisque comme Sophie j'ai réduit la quantité de sucre de moitié. Un très bon fondant ; merci Sophie mais que j'aurais aimé un peu plus fort en chocolat !

EDIT : après avoir refait ce gâteau, je vous conseille : d'utiliser un moule à manqué de 20 cm de diamètre (plutôt que 24 cm), il sera un peu plus épais, parfait !, d'utiliser du chocolat à 70% de cacao pour un goût un peu plus fort en chocolat, et surtout, de réduire le temps de cuisson : 20 min sont largement suffisantes. Enfin, de la réaliser la veille, le gâteau en sera d'autant meilleur !

 

59447514

59447548

59447529

 

GÂTEAU DE LA BELLE-VUE

Pour un moule à manqué de 24 cm de diamètre :

  • 4 oeufs
  • 125 g de chocolat
  • 2 càs de lait
  • 10 cL de crème liquide (à 15 % de MG pour moi)
  • 1 càs de farine
  • 50 g de poudre d'amandes
  • 125 g de sucre (60 g pour moi)


Faire fondre le chocolat avec le lait et la crème.

Incorporer les jaunes d’œufs un par un, puis la farine et la poudre d’amandes.

Battre les blancs en neige avec le sucre et les incorporer à la préparation.

Verser la pâte dans le moule recouvert de papier cuisson et cuire 30 à 35 min à 180 °C.  

 

59447589

59447559

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Gâteau de la Belle-Vue

Posté par Audrey à 06:58 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

21 janvier 2011

Une première avec la crème de marrons... ultra fondante !

Oui oui, car jusqu'à présent, je n'avais jamais goûté la crème de marrons, mais à force de la voir sur les blogs, j'ai eu envie d'en acheter pour y goûter, et pour tester une recette de fondant choco-marron, que j'avais vue sur le blog de "Chef Nini".
Cette dernière explique que la recette de ce fondant est à peu près la même partout sur le net, mais elle a choisi celle avec le moins de beurre, ça tombe bien !
MAIS... 80 g était encore un peu beaucoup pour moi car à ce que j'ai lu, la crème de marrons est plutôt, un peu beaucoup calorique, alors j'ai encore réduit la quantité d'autant plus qu'on utilise du chocolat à 70 % dans la recette, qui est plus gras que sucré.
Au final, la recette est très bien comme ça, les fondants sont très fondants et très très bons mais même sans ajout de sucre, un peu sucrés pour moi.


Fondant choco-marron

Pour 6 personnes, j'ai pour ma part fait 7 fondants (4 coeurs et 3 mini-cakes) :

- 3 oeufs
- 500 g de crème de marrons
- 100 g de chocolat noir à 70 % de cacao
- 80 g de beurre (30 g pour moi)


Faire fondre le chocolat avec le beurre au bain-marie ou à feu doux.

Pendant ce temps, battre les oeufs avec la crème de marrons. Ajouter ensuite le chocolat fondu.

Verser dans des moules en silicone de votre choix, pratiquement jusqu'en haut, et cuire dans le four préchauffé à 160°C pendant 25 min.

IMG_6415

IMG_6414

IMG_6417

IMG_6418

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Fondant choco-marron

Posté par Audrey à 06:55 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

05 janvier 2011

Cake au chocolat et à la noix de coco (sans beurre) de Patrick !

Le blog de Patrick "Des tartes et des gâteaux" regorge de gourmandises ! Un vrai plaisir pour les yeux, à défaut des papilles... Et ce cake sans beurre m'a particulièrement tapé à l'oeil. Bien m'en a pris de l'avoir testé, il est excellent. Parfait pour le goûter du mercredi par exemple !


Cake au chocolat et à la noix de coco (sans beurre)

- 120 g de farine
- 1 sachet de levure chimique
- 50 g de poudre d'amandes
- 100 g de noix de coco râpée
- 40 g de cacao non sucré
- 100 g de chocolat noir de qualité
- 3 oeufs
- 10 cL de crème fraîche épaisse
- 1 yaourt entier (le mien était "normal")
- 125 g de sucre semoule (j'ai mis 100 g)

Graisser l'intérieur du moule avec du beurre fondu, le fariner puis le réserver au réfrigérateur. Ou le recouvrir de papier cuisson.  

Préchauffer le four à 180°C.

Râper le chocolat. Comme le mien est en pistoles, je l'ai fait fondre.  

Dans un saladier, mélanger le yaourt et la crème. Incorporer le sucre et les oeufs en fouettant vivement pour faire mousser la préparation. Intégrer la farine et la levure puis la poudre d'amandes, le cacao, la noix de coco et le chocolat râpé ou fondu.

Verser l'appareil dans le moule et cuire à mi-hauteur dans le four pendant 45 minutes.  

Vérifier la cuisson au coeur du gâteau avec une pique à brochette qui doit ressortir sèche.

    IMG_6141

  IMG_6143

IMG_6144

IMG_6147

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Cake au chocolat et à la noix de coco (sans beurre) 

Posté par Audrey à 06:29 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

30 décembre 2010

Mon entremet de Noël : vanille, noisette et chOcOlat...

Aujourd'hui je vous présente la recette du dessert réalisée pour le réveillon de Noël. Quand j'ai vu ce bel entremet chez "Talons hauts et cacao", je me suis dit que ce serait le dessert parfait pour Noël, car nous ne sommes pas très "bûche"... J'ai simplement réalisé une crème brûlée à la vanille plutôt qu'au café. Cet entremet est divin, la mousse noisette un régal, tout comme la crème brûlée vanille. On a adoré et certains l'ont même préféré au Trianon, l' "indétrônable" ! Moi j'hésite toujours...
Je vous copie-colle la recette avec les petites modifs. Merci à Garance pour la recette !

Si vous voulez réaliser cette entremet en plusieurs fois, voici comment j'ai procédé :

entremet que vous voulez servir le vendredi soir ; réalisez alors la crème brûlée et le biscuit noisette le mardi. Les congeler bien à plat (sur la plaque du four par exemple). Réaliser le streusel le mercredi et réserver dans une boîte hermétique. Réaliser les deux mousses et monter l'entremet le jeudi. Mettre au congélateur pour la nuit du jeudi au vendredi. Sortir l'entremet le vendredi matin, le démouler et le réserver au frigo jusqu'au soir.


Entremets à la noisette, vanille, chocolat streusel au muscovado

Pour un cercle de 22 cm :

Pour la crème brûlée à la vanille (à faire quelques heures avant l'avant veille c'est encore mieux) :
Moule utilisé : moule à manqué en silicone de 23 cm ou moule à manqué recouvert de papier cuisson de 22 cm de diamètre

- 4 jaunes d'œufs
- 30 g de sucre
- 1 càc de vanille en poudre
- 220 mL crème liquide à 30 % de MG
- 60 mL de lait

Préchauffer le four à 130°C. (J'ai mis moins fort, à 90°C comme je fais toujours pour ce genre d'entremet).

Mélanger les jaunes avec le sucre. Faire chauffer le lait, la crème et la vanille. Dès que la crème frémit, verser sur les jaunes et mélanger. Verser dans le moule, faire cuire à 90°c pendant 45-60 minutes jusqu'à ce que le centre soit cuit. (45 min pour moi).

Laisser refroidir puis réserver au congélateur 4 heures minimum pour faciliter le démoulage.

Streusel au rapadura (peut se préparer l'avant veille) :

- 40 g de poudre de noisettes
- 30 g de farine
- 10 g de cacao amer
- 40 g de rapadura (à défaut sucre de canne ou encore du sucre Muscovado)
- 40 g de beurre en dés

Sabler du bout des doigts tous les ingrédients jusqu'à ce que le beurre soit bien incorporé. Réserver au frais 30 minutes.

Préchauffer le four à 150°C. Émietter la pâte sur une feuille de papier sulfurisé et cuire pendant 15 min (j'ai mis bien 25 min pour ma part). Laisser complètement refroidir. Réserver dans une boite hermétique s'il n'est pas utilisé tout de suite.


Dacquoise noisette (peut se préparer l'avant veille, il faut alors l'emballer et la conserver au réfrigérateur) :

- 3 blancs d'œufs à température ambiante
- 75 g de poudre de noisettes
- 75 g de sucre glace
- 1 pincée de sel
- 15 g de sucre semoule

Préchauffer le four à 180°C.

Tamiser ensemble le sucre glace et la poudre de noisettes.

Monter les blancs en neige avec la pincée de sel. Lorsque le mélange mousse, ajouter le sucre semoule. Continuer à fouetter jusqu'à ce que les blancs soient fermes. Ajouter délicatement les poudres tamisées. Mélanger en soulevant la masse jusqu'à ce que les poudres soient complètement incorporées.

Verser la pâte sur une feuille de papier sulfurisé (non beurrée) et dans le cercle réglé à 23 cm de diamètre. Etaler à l'aide d'une spatule (ou dos d'une cuillère).

Faire cuire pendant 15-20 minutes. Surveiller la cuisson, une croute légèrement dorée se forme et le biscuit doit rester moelleux. Laisser complètement refroidir, détailler un disque de 22 cm de diamètre à l'aide du cercle.

A ce moment, soit vous congelez la dacquoise dans du film étirable pour une utilisation ultérieure, soit vous chemisez éventuellement le cercle en inox de rhodoïd (ou une bande de papier sulfurisé) pour faciliter le démoulage.

Poser le cercle en inox sur un plat de service. Déposer au fond le biscuit (face lisse sur le dessous).
Démouler délicatement la crème brûlée congelée et la déposer sur la dacquoise. Réserver au frais le temps de préparer la bavaroise.

Bavaroise noisette :

- 2 jaunes d'oeufs
- 100 mL de lait
- 40 g de sucre
- 100 g de poudre de noisettes
- 1,5 feuille de gélatine vahiné (soit 3 grammes)
- 115 mL de crème liquide à 30% de MG

Ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide pendant 15 min. 

Dans une poêle sans matière grasse, torréfier sur feu doux la poudre de noisette pendant 10 minutes. Remuer de temps en temps pour éviter qu'elles ne brûlent. Mixer pour obtenir une pâte.

Dans un saladier, blanchir les jaunes et le sucre. Porter le lait à ébullition puis le verser en filet sur les jaunes. Remettre le mélange dans la casserole et faire épaissir en remuant sans cesse. La crème est cuite lorsqu'elle nappe la spatule (comme une crème anglaise).

Essorer la gélatine et la faire fondre dans la crème chaude. Ajouter la pâte de noisette et bien mélanger.

Monter la crème fleurette en chantilly mousseuse (elle doit former des petits pics), l'incorporer dans la crème à la noisette.

Verser sur la dacquoise, réserver 15-30 min au congélateur pour faire prendre légèrement la mousse. Déposer le streusel en appuyant très légèrement dans la mousse pour l'inclure.

Mousse au chocolat noir :

- 140 g de chocolat noir (à 58 % de cacao pour moi)
- 1 feuille de gélatine vahiné (soit 2 g)
- 100 mL de lait
- 190 mL de crème liquide à  30 % de MG bien froide

Ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide pendant 15 min.

Hacher le chocolat et le faire fondre au bain marie ou à feu très doux.

Faire chauffer le lait, dès qu'il frémit retirer du feu, ajouter la gélatine essorée et bien mélanger. Verser en trois fois sur le chocolat fondu en mélangeant vivement à la spatule. Laisser tiédir.

Monter la crème fleurette en chantilly mousseuse (elle doit former des petits pics) et l'incorporer au chocolat tiède. Verser la mousse au chocolat noir sur le streusel et lisser le dessus.

Réserver au réfrigérateur pendant 24 heures (ou au congélateur bien emballé)

Sortir l'entremet du réfrigérateur 15 minutes avant la dégustation. Décorer de cacao amer et de noisettes caramélisées éventuellement.

Si l'entremet à été conservé au congélateur, le démouler et le faire décongeler au réfrigérateur 6-8 heures avant la dégustation.

IMG_6323

IMG_6325

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Entremet vanille, noisette et chocolat

Posté par Audrey à 06:49 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

09 décembre 2010

Cookies à la ricotta et aux pépites de chocolat

J'étais à la recherche d'une recette avec de la ricotta et qui change et je suis alors tombée sur cette recette qui est super ! On obtient de bons gros cookies, moelleux, et donc pas semblables à des cookies traditionnels. En tout cas nous nous sommes régalés ! J'ai diminué la quantité de sucre car ces cookies sont riches en pépites et donc assez sucrés comme cela (je n'ai même pas mis toute la quantité de pépites car 200 g c'est déjà énorme...)


Cookies à la ricotta et aux pépites de chocolat

Pour 14 gros cookies :

- 250 g de ricotta

- 60 g de beurre mou et pas fondu
- 65 g de sucre blanc en poudre
- 35 g de sucre roux
- 1 oeuf
- 1 càc de vanille en poudre
- 188 g de farine
- 1 càc de levure chimique
- 1 pincée de sel
- 85 g de pépites de chocolat au lait
- 85 g de pépites de chocolat noir
- 85 g de pépites de chocolat noir encore plus fort
Comme je n'avais que deux sortes de chocolat, j'ai mis 150 g de chocolat noir à 70% de cacao et 50 g de pépites de chocolat à 58% de cacao. Donc faites avec ce que vous avez !

Dans le bol du robot avec la feuille ou à la main avec une cuillère en bois, mélanger la ricotta, le beurre, les sucres, jusqu'à obtenir un mélange crémeux. Ajouter l'oeuf et la vanille. Ajouter ensuite la farine, la levure et le sel. Bien mélanger. Ajouter enfin les pépites de chocolat.

Réserver la pâte au frais pendant 20 min.

Préchauffer le four à 180°C.

Utiliser une cuillère à glace ou une cuillère à soupe et former les cookies. Les déposer sur la plaque du four recouverte de papier cuisson. Cuire 15-20 min jusqu'à ce que les cookies soient dorés.

Laisser refroidir et conserver dans une boîte en fer.


IMG_6122

IMG_6123

IMG_6124

IMG_6125

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Cookies à la ricotta et aux pépites de chocolat

Posté par Audrey à 06:11 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
© ddcuisine.canalblog.com | 2007 | Tous droits réservés