DDcuisine

01 novembre 2013

BISCUITS TORSADES

Une recette de Martha Stewart issue de La bible des tout petits gâteaux, déjà faite deux fois. Je l'aime bien car elle est plutôt rapide à faire et me permet d'écouler les blancs d'oeufs.

Ces biscuits ont chaque fois eu beaucoup de succès malgré mes modifications : à peine moins de beurre, et même pas de beurre du tout mais de la margarine non hydrogénée bio. Les puristes pourront peut-être faire la moue en me lisant, mais franchement, ils sont excellents comme cela (bon ok je n'ai pas goûté la version beurrée alors je n'ai pas de point de comparaison non plus, mais dans l'absolu, ils sont extras !) Quant au sucre, je le précise à chaque fois mais je remplace dans toutes les recettes le sucre blanc par du sucre blond de canne...

40

39BISCUITS TORSADES

  • 115 g de beurre à température ambiante (100 g de margarine non hydrogénée pour moi)
  • 100 g de sucre (de canne blond)
  • 1 gros blancs d'oeuf
  • 1 càc d'extrait naturel de vanille (vanille en poudre possible)
  • 210 g + 2 càs de farine (vous pouvez utiliser de la farine semi-complète)
  • 1/2 càc de gros sel (fleur de sel pour moi)

Battre à vitesse moyenne le beurre/margarine et le sucre dans le bol du robot, jusqu'à ce que le mélange soit crémeux.

Incorporer la vanille et le blanc d'oeuf. Réduire la vitesse et verser peu à peu la farine et le sel.

Précahuffer le four à 180°C.

Former des boulettes de pâte de 2 cm de diamètre. Etaler chaque boulette en forme de boudin de 15 cm de long. Les plier en deux puis les torsader. Les mettre sur la plaque du four recouverte de papier cuisson, en les espaçant de 3 cm.

Enfourner pour 13 à 15 cm, jusqu'à ce que les biscuits soient à peine dorés. Laisser les biscuits refroidir sur une grille et conserver dans une boîte hermétique jsuqu'à 3 jours.

38

Posté par Audrey à 06:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

19 octobre 2013

FONDANT AU CHOCOLAT AUX BLANCS D'OEUFS... BIS !

Ce n'est pas une nouvelle recette mais un nouvel essai de cette recette que j'avais déjà testée et BEAUCOUP appréciée : le fondant au choco aux blancs d'oeufs, clic_ici.

Comme je vosu le disais déjà, cette recette est parfaite pour liquider les blancs d'oeufs tout se en faisant bien plaisir ! Mais cette fois, j'avais 6 blancs, j'ai donc fait une règle de trois pour les proportions, mais surtout, j'ai tenté de réduire la quantité de sucre (je suis partie sur une base de 10 g par blanc), et j'ai également réduit le temps de cuisson. Et là, c'était topissime ! Encore mieux que la primère fois !! Le gâteau était fondant souhait, encore meilleur selon nous le lendemain après une nuit au frigo, et sucré comme il faut !

634

635

FONDANT AU CHOCOLAT AUX BLANCS D'OEUFS BIS

Pour un moule de 20 cm :

  • 240 g de chocolat noir à 64 % de cacao minimum
  • 150 g d'amandes en poudre
  • 60 g de sucre glace
  • 48 g de farine
  • 6 blancs d'oeuf

Préchauffer le four à 150°C.

Faire fondre le chocolat au bain-marie ou à feu très doux (ce que je fais tout le temps et pas de problème).

Pendant ce temps, battre les blancs en neige ferme. Incorporer à la fin le sucre glace pour bien serrer les blancs.

Incorporer ensuite la poudre d'amandes et la farine, puis le chocolat, en maintenant le batteur à très basse vitesse.

Transvaser la pâte dans le moule recouvert de papier cuisson et placer au four pour 15 minutes de cuisson. La dessus doit être un peu croustillant alors que le coeur est fondant, mais la lame du couteau en ressort sèche.

Déguster à la sortie du four et aussi parès passage au frais.

633

636

Posté par Audrey à 06:07 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

17 février 2013

Exquises tuiles aux amandes

Cette recette issue du blog "Du miel et du sel" est juste parfaite, comme les panna-cotta que j'avais déjà testées, clic_ici. D'ailleurs c'est dorénavant la recette des panna-cotta que je fais, Monsieur en est FAN ! Et ça va être la même chose avec cette recette de tuile que j'ai déjà réalisée deux fois. Elle est très rapide à réaliser et franchement on se régale. Il suffit d'être bien attentif lors de la cuisson et c'est tout !

Ces tuiles accompagneront à merveille de nombreux desserts, qui nécessitent une petite touche croquante...

883

884

 

Tuiles aux amandes

Pour 15 à 20 tuiles selon la taille :

  • 100 g de sucre
  • 2 blancs d’œufs
  • 30 g de farine
  • 80 g d’amandes effilées
  • 35 g de beurre

Battre légèrement le sucre et les blancs d’œufs, il ne s'agit pas de les monter en neige, juste de les mélanger. Ajouter la farine et mélanger : on obtient une pâte blanche et bien coulante. Incorporer les amandes et enfin le beurre fondu.

Mélanger délicatement pour ne pas briser les amandes.

A l'aide de 2 cuillères à café, faire des petits tas de pâte sur une plaque antiadhésive (ou plaque du four recouverte de papier cuisson). Ils doivent être bien espacés.

880

Les étaler en petites galettes fines et uniformes avec le dos d'une fourchette mouillée.

881

Enfourner et surveiller la cuisson, car cela va très vite ! 

Il faut environ 5-6 minutes  de cuisson.

Quand le bord des tuiles est brun doré et le centre un peu plus clair, les retirer du four. Chaudes, elles sont très malléables. C'est en refroidissant qu'elles durcissent et deviennent croquantes.

Si on veut les laisser plates, les laisser refroidir tout simplement sur une grille. Si on les veut en tuiles, les déposer délicatement sur un rouleau à pâtisserie, ou bien dans le fond d'un moule à savarin et les laisser refroidir ainsi. Si on n'a ni rouleau, ni moule à savarin, on peut les mettre dans des verres.

 882

 

Posté par Audrey à 06:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

16 août 2012

Fondant au chocolat (aux blancs d'oeufs), top !

Cette recette est top ! Parfaite pour liquider les blancs d'oeufs, c'est tout juste la recette qu'il me fallait pour utiliser des blancs d'oeufs qui commençaient à s'accumuler au congélateur. Quand pas le temps pour une session macarons, et bien cette recette est vite faite pour un super résultat. Le fondnat évolue en plus au fil des jours. Au bout du troisième (et dernier jour !) il était de plus en plus compact, comme une truffe. Je l'avais réservé au frigo. On a beaucoup aimé, je vous le conseille. La recette originale vient de chez Trinidad, mais je l'ai pour ma part aperçue chez "Bien fait pour ta pomme". Et comme cette dernière, j'ai préféré réduire le temps de cuisson du gâteau qui était de 55 min.

603

606

607

Fondant au chocolat (aux blancs d'oeufs)

Pour un moule de 24 cm mais je vous conseille plutôt un moule de 20 cm :

  • 200 g de chocolat noir
  • 125 g d'amandes en poudre
  • 125 g de sucre glace (100 g sont suffisants)
  • 40 g de farine
  • 5 blancs d'oeuf

Préchauffer le four à 150°C.

Faire fondre le chocolat au bain-marie ou à feu très doux (ce que je fais tout le temps et pas de problème).

Pendant ce temps, battre les blancs en neige ferme. Incorporer à la fin le sucre glace pour bien serrer les blancs.

Incorporer ensuite la poudre d'amandes et la farine, puis le chocolat, en maintenant le batteur à très basse vitesse.

Transvase la pâte dans le moule recouvert de papier cuisson et placer au four pour 20-25 minutes de cuisson. La dessus doit être un peu croustillant alors que le coeur est fondant, mais la lame du couteau en ressort sèche.

Laisser refroidir le gâteau et déguster ! Le réserver au frigo s'il en reste.

604

605

gif_anime_webmaster,imprimante,imprimante_03  Fondant au chocolat (aux blancs d'oeufs)

Posté par Audrey à 06:03 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

12 septembre 2011

Mousse au chocolat légère aux blancs d'oeufs

J'avais prévu un petit "atelier macarons" mais finalement je n'ai pas eu le temps. Toutefois, comme j'avais déjà décongelé des blancs d'oeufs, je ne voulais pas les jeter et je me suis souvenue d'une recette d' "Une tite débutante dans la cuisine". Cette mousse au chocolat ne nécessite donc que deux ingrédients et est vite réalisée ! Testez, vous serez séduit(e) ! La recette de base était 5 blancs pour 200 g de chocolat (voir astuce en fin de message).

IMG_7719

Mousse au chocolat légère aux blancs d'oeufs

Pour 3 petits pots :

  • 120 g de chocolat noir (à 58 % de cacao pour moi)
  • 3 blancs d'oeufs

Faire fondre le chocolat à feu très doux et le transvaser dans un saladier pour le faire tiédir.

Battre les blancs d'oeufs en neige ferme avec une pincée de sel. Les ajouter délicatement en deux fois au chocolat fondu. Verser la préparation dans des récipients de votre choix.

Mettre au frais au moins 6 heures.

IMG_7727

IMG_7734

Une dernière cuillère? ;)

IMG_7736

Petite astuce :

Pour adapter la quantité de chocolat au nombre de blancs d'oeufs dont vous disposez, il suffit de faire une règle de trois. Par exemple, vous avez 4 blancs, de combien de chocolat avez-vous besoin?

Sans_titre_1

Il vous faut, dans cet ordre, MULTIPLIER la case en bas à gauche (ici 4) par celle en haut à droite (ici 200 g), soit 4 x 200 g = 800 g, puis DIVISER le résultat obtenu (800 g)  par la case en haut à gauche (5) pour obtenir le résultat que vous cherchez.

Récap ' : (4 x 200 g) / 5 = 800 g / 5 = 160 g de chocolat pour 4 blancs.


 gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Mousse au chocolat légère aux blancs d'oeufs

Posté par Audrey à 06:02 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

07 octobre 2010

Bâtons de maréchaux, ganache gianduja

Mon papa adore ces petits biscuits : les butterbredele ! Le problème si l'on peut appeler ça comme ça... est qu'il me reste 4 blancs d'oeufs quand je les réalise. Pas le temps ni l'envie de réaliser des macarons, j'ai trouvé chez "Talons hauts et cacao" cette nouvelle recette à base de blancs d'oeufs. Pour d'autres recettes à base de blancs, clique sur le mot "blanc d'oeuf" dans la catégorie "Tags" du blog (colonne de gauche).
Sinon ces petits biscuits ont bien été appréciés mais par contre j'ai fourré comme j'ai pu car ma ganache n'a pas pris et je ne comprends pas pourquoi car j'ai suivi la recette à la lettre...


Bâtons de maréchaux, ganache gianduja


Pour les biscuits :

- 100 g de poudre de noisettes
- 4 blancs d'oeufs
- 70 g de sucre glace
- 40 g de sucre en poudre
- 20 g d'amandes hachées


Pour la ganache gianduja (facultative) :


- 70 g de pâte de gianduja (ou gianduja en tablette)
- 10 cL de crème fleurette
- 30 g ce chocolat noir
- 15 g de beurre mou

(Copié-collé de la recette)

Pour les biscuits, préchauffer le four à 200°C.

Monter les blancs en neige ferme avec une goutte de jus de citron et une pincée de sel. Quand le mélange devient mousseux ajouter le  sucre en poudre.

Mélanger le sucre glace et la poudre de noisettes. Ajouter à ce mélange les blancs en neige et mélanger à la spatule délicatement.
Mettre la pâte dans une poche à douille (j'ai pris la douille de 7 mm) puis sur une toile de cuisson (ou papier sulfurisé beurré) dresser des bâtonnets.
Parsemer d'amandes hachées.

Ne pas dresser de bâtonnets trop larges car à la cuisson, la pâte va s'étaler un peu et vous risquez d'obtenir un biscuit plat genre langue de chat.
Pour éviter d'obtenir cet effet "langue de chat", j'ai dressé un premier bâtonnet sur lequel j'en ai superposé un 2ème.

Enfourner immédiatement  pour 15 min. Les biscuits doivent être légèrement colorés.
(A la sortie du four comme beaucoup de biscuits ils seront encore mous mais ils durciront en refroidissant).

Laisser complètement refroidir les biscuits sur une grille avant de garnir de ganache.

Pour la ganache, faire bouillir la crème. Hors du feu la verser sur les deux chocolats en 3 fois en émulsionnant à la maryse pour obtenir un mélange brillant.
Ajouter le beurre mou et bien mélanger.
Mettre la ganache dans une poche à douille et réserver au frais le temps qu'elle refroidisse (30 min environ).

Garnir le côté plat d'un biscuit sur deux de ganache  puis poser un deuxième biscuit sans ganache dessus.

Conserver les biscuits dans une boîte hermétique.

IMG_4876

IMG_4877

IMG_4879

IMG_4880

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Bâtons de maréchaux, ganache gianduja

Posté par Audrey à 06:16 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 mai 2010

Petits financiers à la pistache... sans pâte de pistache !

J'adoore la pistache ! Et j'adore aussi les petites mignardises servies avec le café dans certains restaurants, alors quand j'invite et que j'ai le temps, et ben je fais pareil ! Je vous en propose donc une aujourd'hui ; j'ai repris la base des financiers aux framboises de Cyril Lignac.


Financiers à la pistache

Pour 24 petits financiers :

- 65 g de sucre glace
- 25 g de poudre d'amandes
- 25 g de farine
- 1 petite pincée de levure chimique
- 2 blancs d'oeufs
- 35 g de beurre
- 1 càc d'arôme pistache

Mélanger à l'aide d'un fouet le sucre glace, la farine, la poudre d'amandes et la levure. Ajouter ensuite les blancs d'œufs battus en neige.

Faire fondre le beurre sur feu moyen jusqu'à ce qu'il prenne une couleur noisette (d'où le beurre noisette !). Le laisser tiédir puis l'ajouter à la pâte sans cesser de battre.

Laisser reposer la pâte au frigo au moins une heure. (Eeeh,là j'étais pressée alors je n'ai pas respecté ce temps de pause et je n'ai pas eu de problème).

La verser ensuite dans des moules de la forme et de la taille de votre choix. Cuire à four préchauffé à 180°C pendant environ 10 minutes. La pâte doit être dorée.

IMG_4504

IMG_4501

imprimante_03  Financiers à la pistache (sans pâte de pistache)

Posté par Audrey à 06:30 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

12 avril 2010

Palets à la fève tonka de Caroline

De gros sablés fondants, au bon goût de tonka, vous allez adorer ! En plus, cette recette est parfaite pour utiliser un blanc d'oeuf dont vous ne savez pas quoi faire ou que vous auriez congelé... J'ai trouvé la recette sur le blog "Les délices de Caroline".

Palets à la fève tonka

Pour 13 à 14 palets :

- 150 g de farine
- 1 pincée de sel
- 100 g de poudre d'amandes
- 100 g de beurre mou en dés
- 60 g de sucre glace + quantité suffisante pour le décor
- 1 blanc d'oeuf
- 2 fèves tonka


Dans une jatte, mélanger la farine, le sel et la poudre d'amandes. Raper 2 fèves tonka et les ajouter au mélange. Ajouter les dés de beurre mou et le sucre glace.

Malaxer jusqu'à obtenir une pâte sableuse.

Ajouter le blanc d'oeuf et remélanger jusqu'à l'obtention d'une consistance homogène.

Former un boudin et l'enrouler dans du papier film. Le placer au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Couper des tranches de 1 cm d'épaisseur et les placer sur une plaque de four recouverte de papier cuisson.

Enfourner 12 minutes (un peu plus pour moi) à 180°C.

A la sortie du four, saupoudrer de sucre glace à l'aide d'une fine passoire. Laisser refroidir sur une grill et déguster avec un bon thé !

BJ_051

BJ_050

BJ_055

imprimante_03  Palets à la fève tonka

Posté par Audrey à 07:04 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

16 février 2010

Amarettis

Voici une recette qui provient de mes classeurs, une de mes premières recettes que j'avais trouvée sur un site alsacien répertoriant de nombreuses recettes de petits gâteaux de Noël. Avec le temps, j'ai découvert que les petits gâteaux que je vais vous (re-)présenter sont des amarettis. Allez, la recette, tout simple !


Amarettis

- 3 blancs d'œufs
- 250 g de sucre en poudre
- 250 de poudre d'amandes

Battre les blancs d'œufs en neige avec une pincée de sel.

Ajouter le sucre et la poudre d'amandes et mélanger délicatement à l'aide d'une maryse pour obtenir une préparation homogène.

Mettre la pâte dans une poche à douille munie d'une douille 10 mm.

Préchauffer le four à 180°C. Former des petits tas avec la poche (ou avec des cuillères à café) de la grosseur d'une noix, sur la plaque du four recouverte de papier cuisson. Cuire 5 à 7 min. Il faut que les biscuits soient très légèrement dorés.

BF_003

BF_004

imprimante_03  Amarettis

Posté par Audrey à 06:47 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

11 janvier 2010

Trilogie de macarons : mûre, pistache et vanille

Je vous avais parlé ici (clic) de mes coques de macarons réalisées au robot Kitchenaid, et depuis j'ai remis ça car je me suis servi de ces coques à Noël, que j'avais congelées. J'en ai fait des macarons à la mûre, à la pistache (nouvelle recette après celle-ci et celle-là (clic)), et à la vanille (autre recette que celle-ci (clic)). Voici donc les recettes des fourrages.


Macarons à la mûre

Pour une dizaine de macarons :

- macarons avec meringue italienne (clic)
- macarons sans meringue italienne (clic)

Pour le fourrage :

- 4 à 5 càs de confiture de mûres (de ma maman pour moi !)
- 1 petite cuillère à café d'agar agar


Verser la confiture dans une casserole. La mener à ébullition doucement. Ajouter alors l'agar agar, remuer et couper le feu. Laisser refroidir à température ambiante et fourrer les macarons à l'aide d'une cuillère à café.

AW_031



Macarons à la pistache (3e recette, ma préférée)

Pour une dizaine de macarons :

Pour le fourrage (recette de Caroline, du blog "Les délices de Caroline") :

- 20 g de pistaches entières non salées
- 10 g de beurre ramolli
- 15 g de sucre glace
- 1 càc d'arôme pistache (kirch pour Caroline mais toutes les deux sont facultatives)

Mixer l'ensemble des ingrédients jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène et garnir les macarons.

AW_029 



Macarons à la vanille (2e recette) :

Pour une vingtaine de macarons, voire plus :

Pour le fourrage (ganache simple, recette du blog "Les petits plats de Trinidad que j'ai dû modifier ; recette de P. Hermé) :

- 100 g de crème liquide entière
- 1 gousse 1/2 de vanille (j'ai mis 1 càc de vanille en poudre)
- 160 g de chocolat blanc (prendre le Nestlé pâtissier)

Fendre les gousses de vanille en 2 et gratter les graines. Mettre le tout dans une casserole avec la crème.     Porter à ébullition, puis éteindre et couvrir. Laisser infuser 30 min. Retirer les gousses.    

 

Sans les gousses, faire chauffer la crème avec la vanille en poudre et couper le feu.

 

Faites fondre le chocolat blanc au bain-marie puis l'incorporer en 3 fois à la crème.    

Je préfère pour ma part ajouter la crème chaude au chocolat.

 

Laisser refroidir et mettre au réfrigérateur plusieurs heures en ayant pris soin de recouvrir d'un film.    

 

Garnir les macarons.

 

Dans la recette initiale, il y a moins de chocolat, mais alors ma ganache est restée liquide, bien que l'ayant laissée plusieurs heures au frigo. Avec ces proportions, je trouve qu'elle redevient vite liquide si l'on laisse les macaons à température ambiante. La prochaine fois, je mettrai encore plus de chocolat blanc (je pense 230 g comme sur le blog "Fofilcuisine").

AW_026

Comme je n'avais plus de fourrage, le Nutella fait très bien l'affaire !

AW_011

Une partie de mes mac' :

AW_041

imprimante_03  Macarons à la mûre

Macarons à la pistache

Macarons à la vanille

Posté par Audrey à 07:22 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
© ddcuisine.canalblog.com | 2007 | Tous droits réservés