DDcuisine

30 mai 2011

De retour de Prague...

Bonjour à tous !

Merci pour vos com's durant mon absence. Nous étions juste partis quelques jours à la découverte de Prague, une ville sublime, que nous avons adorée d'autant plus que nous avons eu un temps magnifique, et que je conseille à tous de visiter. Au programme donc des visites, mais aussi la dégustation des plats locaux (avec la découverte des "quenelles", de pain, de pommes de eterre, et de bacon) et de "quelques" gourmandises (pas forcément originales car je n'ai pas trouvé que les Tchèques étaient fortiches en pâtisseries...), et bien sûr, de la bière ! Mais pas pour moi car je n'aime pas ça. C'est hallucinant comme elle est abordable là-bas ; le prix du 1/2 litre bien moins cher que ma petite bouteille de 25 cL d'eau gazeuse... En attendant de vous rédiger de nouvelles recettes, je vous laisse avec quelques photos.

A bientôt !

Place de le Vieille-Ville :

IMG_7070

La maison dansante :

IMG_7127___Copie

Château de Prague et cathédrale :

IMG_7146

Statue de Vanceslas :

IMG_7149

Brasseries - tavernes traditionnelles :

IMG_7181

Un charmeur...

IMG_7158

(liste non-exhaustive !)

Plats locaux :

Genou de porc (trop bon ;) ):

IMG_7088

Svíčková : plat principal tchèque, rôti de bœuf servi avec une riche sauce aux légumes et à la crème, surmonté d'une cuillerée de confiture d'airelles et accompagné de knedliky (quenelles de pain). Il s'agit du plat traditionnel lors des mariages. (Wikipédia)

IMG_7132

Confit de canard, chou rouge et quenelles de pommes de terre (les moins bonnes, plus pâteuses et plus sèches) :

IMG_7155

Quenelles de bacon :

IMG_7186

Gourmandises :

Cheesecake qui n'en est pas un au fond, et strudel aux pommes (très bon) :

IMG_7097

Cappucino et gaufre (trop trop bonne, rarement je n'ai mangé une aussi bonne gaufre !) au Café Louvre :

IMG_7122

IMG_7124

Des gourmands...

IMG_7179

 

Et le pont Charles by night :

IMG_7103

Posté par Audrey à 09:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 mai 2011

Craquelins aux fraises

J'ai enfin trouvé "la" recette des craquelins ! J'avais goûté un jour une recette de ce genre, aux fraises, avec une délicieuse chantilly. Mais j'ai préféré faire ma crème fétiche, un plus élaborée qu'une simple chantilly, la crème pour Saint-Honoré de Conticini (ou crème diplomate sans le mascarpone).
Ce dessert est extra, fini très bien un repas et est bien équilibré car les craquelins sont plutôt sucrés, et la crème peu, donc au final c'est très bien. Ce que je vous diais ici car c'est la même crème que j'ai réalisée pour mes éclairs.
Alors petits conseils pratiques, vous pouvez réaliser les craquelins à l'avance et les conserver dans une boîte en fer. Par contre le montage du dessert se fait au moment du service pour ne pas ramollir les craquelins. Aussi, j'ai eu pas mal de mal à étaler la pâte à craquelin. Au début j'utilisais mon rouleau à pâtisserie et ça collait même avec de la farine. Alors ensuite j'ai formé les disques à la main en exerçant de petites pressions. J'ai utilisé une spatule pour tansférer les craquelins de mon plan de travail à la plaque du four. J'ai vraiment beaucoup fariné et tant mieux car cela ne s'est pas ressenti au goût. Merci à "Mes p'tis délices" pour la recette des craquelins.

C'est la deuxième fois que je fais cette recette, je l'avais faite cet hiver avec des mûres surgelées.


Craquelins aux mûres

Pour 4 personnes :

Pour les craquelins :

- 100 g de sucre fin
- 50 g de beurre
- 50 g d'amandes entières
- 40 g de farine + pour le plan de travail
- 30 g de pistaches non salées

Pour la crème vanillée :

- 1 jaune d'oeuf
-125 mL de lait
- 11 g de sucre


- 11 g de farine

- 1/2 càc de vanille en poudre
- 2 feuilles de gélatine
- 240 g de crème liquide entière (j'ai mis 20 cL car c'est ce qu'il me restait)
- 20 g de sucre glace
- 50 g de mascarpone (ou pas)

Pour la garniture :

- environ 250 g de fraises ou 250 g de mûres (comme ce sont des mûres des bois, je les passe au four 10 min à 90°C, encore surgelées puis je les réserve au frais)

Préparer les craquelins. Chauffer le beurre jusqu'à la couleur noisette, ôter du feu. (Je l'ai filtré à ce moment). Chauffer le four à 180°C. Mixer grossièrement les amandes. Les mélanger avec le sucre, la farine et 2 càs d'eau. Incorporer le beurre refroidi.

Travailler pour avoir une pâte homogène. Placer 20 min au frais. Façonner 12 boules de pâte et en aplatir 6 en cercles de 6 cm sur le plan de travail fariné. Les poser sur une plaque en silicone ou recouverte de papier cuisson et les laisser cuire 7 min au four.

Dès leur sortie du four, parsemer les craquelins de pistaches hachées, les décoller du papier, les poser sur du papier absorbant et laisser tiédir. Faire une autre fournée de craquelins.


Préparer la crème.

Pour cela, réaliser une crème pâtissière en portant le lait mélangé à la vanille, en ébullition.

Dans un saladier, fouetter, le jaune d'oeuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Quand le sucre est bien dissout, ajouter la farine afin d'obtenir une pâte homogène puis verser la moitié du lait encore chaud.  Mélanger à nouveau puis verser le tout dans la casserole contenant le reste du lait.

Porter la crème à ébullition pendant 2 min sans jamais cesser de remuer à l'aide d'un fouet. Prélever 70 g de crème.

Ajouter à cette de crème pâtissière les feuilles de gélatine préalablement trempée dans un bol d'eau froide et pressées puis fondues pendant quelques secondes au micro-onde. ATTENTION, la gélatine ne doit surtout pas bouillir. (je mets mon micro-ondes à la puissance la plus faible et 2 secondes, je vérifie puis remets 2 secondes si ce n'est pas fondu). Mélanger intimement le tout.

Fouetter la crème liquide entière avec le mascarpone et le sucre glace au robot. Quand la crème est suffisamment montée, c'est-à-dire quand elle présente une texture souple et assez ferme, l'incorporer délicatement à la crème pâtissière à la vanille. Mélanger doucement àl l'aide d'une maryse ou d'un fouet.

Mettre dans une poche à douille (ou encore un sac congélation dont vous couperez un coin), et réserver au frigo jusqu'au moment du dressage du dessert.


Au moment du dessert, poser un craquelin sur les assiettes, recouvrir de crème à l'aide d'e la poche à douille, couvrir de mûres. Renouveler l'opération et terminer par un craquelin.

Servir et régalez-vous !

IMG_7043

IMG_7048

IMG_7046

IMG_7047

Aux mûres :

IMG_6134

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Craquelins aux fraises ou aux mûres

Posté par Audrey à 06:30 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

27 mai 2011

Tarte au thé matcha, aux courgettes et au chèvre frais, une recette de "Yummy mag' "

Première recette testée du cyber-magazine, superbement rédigé par plusieurs bloggueuses, j'ai nommé "Yummy Magazine", ici le n°2. Vous pouvez le feuilleter ici. Cette tarte est très simple à réaliser, jolie, exquise et légère. A la base ce sont des tartelettes mais j'ai préféré une tarte. Elle se mange très facilement... Et si vous n'avez pas de thé matcha, pas de problème, n'en mettez simplement pas. Je n'ai pour ma part pas plus senti le goût que ça.

 

Tarte au thé matcha, aux courgettes et au chèvre frais

- 1 pâte brisée allégée maison ; j'ai retiré 1 càs de farine et ajouté 1 càs de thé matcha
- 150 g de fromage de chèvre très frais
- 3 courgettes
- sel
- poivre
- un peu d'huile de tournesol ou d'huile d'olive

Préparer la pâte brisée, l'étaler et foncer un moule à tarte, préalablement recouvert de papier cuisson. Piquer le fond de pâte et réserver au frais.

Laver et sécher les courgettes et les détailler en longues bandes de 0,5 cm d'épaisseur à l'aide d'une mandoline.

Précuire le fond de tarte pendant 10 min environ à 220°C. Une fois précuit, recouvrir le fond de tarte de chèvre faris, saler et poivrer. J'ai ajouter de la ciboulette surgelée sur le chèvre.

Plier dans le sens de la longueur les lamelles de courgettes et les disposer de façon concentrique du bord de la pâte jusqu'au centre. Saler te poivrer légèrement. Badigeonner légèrement les ciourgettes avec de l'huile, ou pas.

Enfourner environ 20 min à 180°C.

Laisser tièdir sur une grille et servir avec une salade de jeunes pousses.

IMG_6879

IMG_6883

IMG_6885

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Tarte au thé matcha, aux courgettes et au chèvre frais

Posté par Audrey à 06:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

25 mai 2011

Poulet épicé aux poivrons (peut-être trop !)

Un blog, ce n'est pas simplement tester des recettes "valeur sûre", c'est aussi découvrir de nouveaux ingrédients, faire des flops et donc ne pas publier la recette, ou la publier pour vous faire part de mes mésaventures... Et aujourd'hui, la recette m'a conduite à tester le "piment vert" que j'avais bien sûr déà vu mais que je n'avais jamais intégré à ma cuisine. Or, cette fois, j'avais pensé à en acheter un pour cette recette issue du livre "Le meilleur du poulet".

"Piment vert", je me suis dit "ça doit moins piquer que piment rouge"... Alors j'ai suivi la recette et mis un piment vert pour deux, que j'ai coupé en morceaux, et il était dit "épépiné pour une version moins piquante"... Mais moi j'aime les épices, alors quelques pépins sont tombés de mon piment mais j'ai laissé la majorité. Et bien je peux vous dire que le piment vert, CA ARRACHE !!! Oui et je vous le dis comme ça, car c'est vraiment ça. Peut-être que je ne suis pas habituée, je ne sais pas, si vous voulez me faire part de votre expérience en comm'... Bref, cette recette est vraiment très bonne, goûteuse, mais de mon côté la prochaine fois, je ne mettrai pas de piment !

La recette est initialement pour 6, je l'ai adaptée pour 2 car pas facile de diviser en yaourt en 3. Et c'était très bien comme ça.

 

Poulet épicé aux poivrons

Pour 2 personnes :

- 1 petit càs d'huile végétale
- 1/2 càs de garines de cumin (j'ai mis du cumin en poudre)
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 morceau de gingembre de 1 cm (j'ai mis du gingembre en poudre)
- 1 gros piment vert (c'est ce qu'il est dit mais attention comme je vous le dis en introduction !)
- 1/2 càc de curcuma
- 1/2 càc de garam massala
- 1/2 càc de paprika
- 2 blancs de poulet (des hauts de cuisses dans la recette initiale, 2 par personne)
- 2 poivrons, 1 rouge et 1 jaune (quantité pour 6 mais comme pour ma part je les avais congelés en morceaux, j'ai tout mis)
- 1 yaourt nature
- 1 càs de purée de tomates (j'ai mis du concentré de tomates)
- 1 càs de coriandre hachée (pas mise)
- sel

Faire chauffer l'huile dans un wok ou une poêle anti-adhésive à feu doux et mettre le cumin à griller pendant quelques secondes, jusqu'à ce que son parfum se développe.

J'entendais justement la veille à la télé que cette technique (faire revenir les épices dans de l'huile chaude) développeait la saveur de l'épice et permettait plus failement de les substituer au sel (pour les personnes ne pouvant pas consommer de sel par exemple). Et c'est vari qu'avec le cumin, ça sentait divinement bon !

Ensuite, ajouter l'oignon émincé, couvrir et le laisser ramollir sans colorer.

Incorporer l'ail et le gingembre haché, le piment ouvert en deux sur la longueur (ou pas !) (et épépiné pour une version moins piquante), et laisser revenir pendant 1 min.

IMG_6852

Ajouter les épices, le poulet (j'ai coupé mes blancs en morceaux), et les poivrons nettoyés et coupés en morceaux. Je les ai préalablement épluchés à l'aide d'un économe.

Laisser revenir 10 min jusqu'à ce que l'oignon brunisse, en ajoutant un peu d'eau si besoin.

Mélanger le yaourt avec le concentré de tomates, verser le tout dans la poêle avec 4 cL d'eau froide. Laisser frémir à feu doux sans couvercle de 30 à 35 min, en rajoutant un peu d'eau si besoin. Saler si nécessaire. Parsemer de coriandre avant de servir.

 IMG_6856

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Poulet épicé aux poivrons

Posté par Audrey à 06:22 - Commentaires [6] - Permalien [#]

23 mai 2011

Peperonata

Pour mettre de la couleur en cette saison dans votre assiette, je vous propose une peperonata, "la" peperonata d'Alba qui propose des recettes italiennes sur "Cuisine TV" et sur "Elle à table", ce qui est le cas en l'occurrence ici.

J'en profite également pour vous dire que je suis très occupée ces derniers temps et que je n'ai plus le temps de me rendre sur vos blogs. Par ailleurs je m'absente une semaine, je ne pourrai donc pas vous répondre mais je programme quand même des recettes ! A bienôt.


Peperonata

pour 4 personnes :

- 6 poivrons rouges et jaunes (pas de vert parce qu'ils sont plus acides et ne vont pas caraméliser comme les rouges et les jaunes)
- 1 càs d'amandes entières et pelées
- 2 càs de raisins secs de Smyrne (pas mis car on n'aime pas trop ça)
- 1 càc de miel
- 4 càs d'huile d'olive (si vous utilisez une poêle anti-adhésive vous pouvez n'en mettre que 2)
- 2 càs de pistaches vertes non salées

Concasser grossièrement les amandes avec un couteau.

Laver et peler les poivrons, puis les épépiner et retirer les parties blanches.
Pour cette étape, j'ai fait comme je fais d'habitude pour peler les poivrons. C'est-à-dire que je les laves, les coupe en quatre, les épépine et retire les parties blanches et les dépose côté face vers le haut, sur la plaque du four recouverte de papier cuisson. J'enfourne dans le four chaud en position grill jusqu'à ce que la peau des poivrons noircisse. Cela prend 20 à 25 min. Ensuite, sans me brûler je mets les poivrons dans un sac congélateur que je referme et je laisse refroidir. Ensuite la peau des poivrons se retire toute seule.

Couper la chair des poivrons en lanières.

Dans une sauteuse chaude, faire griller les amandes dans l'huile d'olive, ajouter les raisins (ou pas !), les laisser gonfler légèrement au contact de la chaleur et mettre les lanières de poivrons.

Couvrir, baisser à feu très doux et laisser mijoter 40 minutes sans ajouter d'eau. J'ai fait cuire moins longtemps, 15 min environ car mes poivrons avaient déjà cuits au four (étape que je vous ai décrite pour retirer leur peau).

Au bout de ce temps, verser le miel, saler à la fleur de sel, et mélanger délicatement pour ne pas écraser les poivrons.

Poursuivre la cuisson encore 15 min à couvert puis retirer le couvercle et continuer la cuisson en augmentant le feu (moyen) jusqu'à complète réduction du jus de cuisson. Il doit rester un jus sirupeux et légèrement caramélisé et les poivrons doivent être fondants et confits.

Bien surveiller cette étape de cuisson pour que les poivrons ne brûlent pas ; ils prendraient un goût amer.

Au moment de servir, parsemer les poivrons de pistaches vertes grossièrement concassés.

IMG_5924

IMG_5923

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Peperonata

Posté par Audrey à 06:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

21 mai 2011

Salade italienne

Une salade bien sympathique, de saison, que j'avais servie en entrée avant des lasagnes, pour rester dans l'ambiance... italienne !

 

Salade italienne

Pour 2 personnes :

- salade mélangée + mâche
- 1 belle tomate
- 2 tomates séchées
- 2 tranches de jambon de Parme
- copeaux de Parmesan (fait avec un économe)
- pignons de pin
- vinaigrette à base de vinaigre balsamique

Faire dorer à sec les pignons de pin dans une poêle chaude. Réserver.

Enlever le gras du jambon et le détailler en morceaux.

Laver la tomates, la couper en 6 quartiers.

Eponger les tomates séchées et les couper en morceaux.

Disposer la salade dans chaque assiette. Ajouter les quartiers de tomates, les morceaux de tomates séchées, le jambon, le parmesan et des pignons. Servir avec la sauce à part.

IMG_6972

IMG_6971

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Salade italienne

Posté par Audrey à 08:05 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

19 mai 2011

Fondant choco - pistache - ricotta

Recette trouvée au hasard de mes recherches sur le net ici car j'avais un pot de ricotta de 200 g dont la date de péremption approchait grandement. Un fondant qui n'a pas la texture d'un gâteau au chocolat traditionnel (avec du beurre) mais qui est néanmoins très bon. J'ai réduit la quantité de sucre, peut-être juste à peine trop. Donc si vous ne voulez pas mettre les 150 g, ne mettez pas sous 130 g je dirais.

 

Fondant choco - pistache - ricotta

Pour un moule à manqué de 22-24 cm de diamètre :

- 6 cuillères à soupe d'amandes en poudre
- 4 cuillères à soupe de farine
- 150 de sucre non raffiné (voire 130 g)
- 160 g de chocolat noir à 70% de cacao
- 4 oeufs
- 10 cL de lait
- 250 g de ricotta
- 60 g de pistaches non salées

Préchauffez votre four à 180°C.

Mélanger la poudre d'amande, la farine et le sucre. Ajouter un à un les oeufs en mélangeant entre chaque. Ajouter  le chocolat fondu avec le lait. Mélanger. Ajouter la ricotta et mélanger.

Verser la moitié de la pâte et ajouter la moitié les pistaches concassées. Verser le reste de la pâte. Parmeser du reste de pistaches.

Cuire 30 min.

IMG_6995

IMG_6996

IMG_7002

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Fondant choco - pistache - ricotta

Posté par Audrey à 06:23 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

17 mai 2011

Pizza poulet - épinards, trop bonne !

Une recette trouvée sur un site anglophone (je m'excuse mais je ne retrouve plus le lien !) qui m'a interpellée car je trouvais que ça changeait de mes habituelles pizzas avec de la tomate. Et oui parce qu'ici il n'y en a pas. On badigeonne la pâte à pizza d'huile d'olive alors du coup je n'en ai pas ajouté dans la pâte.

 

Pizza poulet - épinards

Pour la pâte :

- 250 g de farine blanche bio
- 125 g d'eau
- 6 g de levure boulangère sèche
- 3,5 g de sel

Pour la garniture :

- 2 blancs de poulet coupés en dés (plutôt petits)
- 270 g d'épinards frais
- 3 gousses d'ai
- 2 échalotes
- 1/2 boule de mozza (60 g environ)
- Comté râpé
- huile d'olive

 Préparer la pâte à pizza. Mettre dans l'ordre dans la MAP l'eau, la farine puis le sel et la levure sans faire entrer en contact ces deux derniers. Mettre en marche le programme "pâte".

Pour la garniture, laver et sécher les épinards. Retirer les queues trop épaisses, couper les feuilles en grossiers morceaux. Les faire cuire quelques minutes dans une poêle anti-adhésive chaude sans ajout de matière grasse, jusqu'à ce qu'ils soient comme flétris. Réserver dans uen assiette.

Eplucher en émincer les échalotes et l'ail. Faire cuire dans un peu d'huile dans la poêle utilisée précédemment. Qaund ils sont translucides, ajouter les dés de poulet et les faire dorer. Cuire environ 10 minutes. Saler et poivrer.

Couper la mozza en morceaux.

Préchauffer le four au plus fort (270°C chez moi).

Etaler la pâte à pizza (j'en ai fait deux petites). La badigeonner d'huile d'olive à l'aide d'un pinceau. Ajouter les dés de poulet, du basilic, les épinards et enfin les fromages.

Enfourner la pizza quelques minutes.

 IMG_7009

 IMG_7010

 gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Pizza poulet - épinards

Posté par Audrey à 06:59 - Commentaires [7] - Permalien [#]

15 mai 2011

Tomates farcies à la feta, un délice !

Ayant un reste de feta, je cherchais comment la terminer. J'ai pensé à l'associer avec des tomates et je suis tombée sur cette recette polonaise qui m'a beaucoup fait penser à une recette de tomates farcies au barbecue, mais sans feta, que ma maman avait réalisée dernièrement et que j'avais adorée. J'ai donc décidé de tester cette recette avec la feta et cette fois encore je me suis régalée :) Une recette vité préparée, qui change, que j'ai servie avec du poulet juste grillé.

 

Tomates farcies à la feta

Pour 4 à 5 grosses tomates :

- 200 g de feta
- 1 gousse d'ail écrasée
- 2 càs de chapelure
- sel
- poivre

Préchauffer le four à 210°C.

Laver les tomates, couper leur chapeau et couper ce dernier en petits morceaux. Evider les tomates et émincer leur chair. Saler l'intérieur de chaque tomate au fur et à mesure la retourner sur une assiette.

Dans un saladier, mélanger la chair des tomates, la feta émiettée, la chapelure, l'ail, du sel et du poivre. Remplir les tomates avec cette farce.

Déposer les tomates dans un plat à four (il me restait de la farce que j'ai fait cuire dans le plat comme ça), et cuire 15 à 20 min à 210°C.

 IMG_6933

IMG_6934

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Tomates farcies à la feta

Posté par Audrey à 10:20 - Commentaires [6] - Permalien [#]

13 mai 2011

Eclairs fourrés à la crème diplomate et fraises

Les superbes éclairs de Patrick, du blog "Des tartes et des gâteaux" m'ont vraiment fait envie... Mes deux pâtisseries préférées étant la tarte aux fraises et le choux chantilly (dans cet ordre ;) ) je me suis dit que des éclairs chantilly - fraise seraient donc un bon compromis ! Sur ses conseils, toujours très précieux, j'ai pu réaliser de très beaux éclairs, une première pour moi même si j'avais déjà fait des choux chantilly, que j'ai fourrés d'une crème diplomate (crème pâtissière + chantilly), celle de Conticini que j'avais testée dans une recette qu'il faudra bientôt que je vous poste, mais ici je l'ai un peu modifiée. J'ai accompagné le tout d'une salade de fraises ; un petit délice !

Par contre, à la base il me fallait 7 éclairs mais comme je n'avais pas trop de notions des quantités qu'il fallait faire, j'ai repris ma recette de pâte à chou pour 4 oeufs et une base d'un demi-litre de crème pâtissière... et j'ai fait 19 éclairs !! Bon ils sont quand même tous partis en deux jours, heureusement que je connais des gourmands...

A noter pour terminer que la crème diplomate de Conticini est très peu sucrée. Elle était très bien allée avec le premier dessert que j'avais réalisé avec cette crème car le reste était beaucoup sucré donc elle équilibrait bien le tout. Par contre ici avec une pâte à chou peu sucrée à la base et des fraises pas hyper sucrées non plus, il nous a fallu rajouter du sucre. Donc la prochaine fois je mettrai plus de sucre glace.

 

Eclairs fourrés à la crème diplomate et fraises

Pour 19 éclairs :

Pour la pâte à chou :

- 166 g d'eau
- 166 g de lait
- 93 g de beurre
- 1,5 càs de sucre en poudre
- 1 bonne pincée de sel
- 200 g de farine
- 4 à 5 oeufs selon leur taille (j'en ai mis 5 moyens)

Pour la crème diplomate (500 mL de crème pâtissière + crème fouettée) :

- 4 jaunes d'oeufs
- 500 mL de lait
- 45 g de sucre
- 40 g de farine
- 1 càc de vanille en poudre
- 7 feuilles de gélatine
- 800 g de crème liquide entière
- 67 g de sucre glace

Pour la garniture :

- 500 g de fraises

 

Pour la pâte à chou, mettre dans une casserole l'eau avec le beurre coupé en dés, le sucre et le sel. Quand cela bout, ajouter la farine et remuer énergiquement à la cuillère en bois. Toujours sur l efeu mais à feux doux, remuer quelques minutes pour déssécher la pâte. Transvaser la pâte dans le bol du robot ou dans un saladier, laisser un peu reforidir et ajouter les 4 premiers oeufs un à un en mélangeant bien entre chaque œuf, avec la feuille du robot ou à la cuillère en bois. Vous devez obtenir une pâte homogène, souple, ni trop molle, ni trop ferme. Elle doit couler avec difficulté de la spatule et lorsque vous formez une pointe avec la pâte, elle doit à peine s'affaisser. Votre pâte est alors prête. Si ce n'est pas le cas, ajouter le dernier oeuf petit à petit ; pour cela le battre à part dans un bol avec une fourchette et l'ajouter lentement. Pas besoin de tout le mettre si la pâte a la consistance voulue avant.

Préchauffer le four à 200°C (chaleur tournante pour moi).

Transvaser la pâte dans une poche à douille munie d'une douille 12 mm. Dresser des éclairs de 12 cm de long sur la plaque du four recouverte de papier cuisson en les espaçant car ils vont gongfler. (j'ai tracé des traits au crayon papier pour m'aider). Appuyer de façon homogène sur la poche pour avoir des éclairs assez réguliers. Ca n'a pas été mon cas dans un premier temps mais avec la cuisson, on voit moins les défauts des éclairs.

IMG_6953

Enfourner les éclairs en baissant le four à 180°C, pendant 20 min (voire 25, tout dépend votre four). Puis baisser encore le four à 160°C et prolonger la cuisson de 10 min en laissant la porte du four entre-ouverte en la bloquant avec le manche d'une cuillère en bois (merci Patrick !).

Laisser les éclairs refroidir sur une grille.

IMG_6954

IMG_6955


Préparer la crème.

Faire ramollir les feuille de gélatine dans un saladier d'eau froide.

Pour cela, réaliser une crème pâtissière en portant le lait mélangé à la vanille, en ébullition.

Dans un saladier, fouetter, les jaunes d'oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Quand le sucre est bien dissout, ajouter la farine afin d'obtenir une pâte homogène puis verser la moitié du lait encore chaud.  Mélanger à nouveau puis verser le tout dans la casserole contenant le reste du lait.

Porter la crème à ébullition pendant 2 min sans jamais cesser de remuer à l'aide d'un fouet. La crème pâtissière est faite.

Ajouter alors les feuilles de gélatine pressées puis fondue pendant quelques secondes au micro-onde. ATTENTION, elle ne doit surtout pas bouillir. Mélanger intimement le tout. (J'ai incorporé directement mes feuilles à la crème encore chaude, elle se sont bien dissoutes, mais la première fois j'avais fait comme Conticini le dit et c'est plus sûr !)

Fouetter la crème liquide entière bien froide (ainsi que votre récipient et vos fouets), avec le sucre glace au robot. Quand la crème est suffisamment montée, c'est-à-dire quand elle présente une texture souple et assez ferme, l'incorporer délicatement à la crème pâtissière à la vanille. Mélanger doucement à l'aide d'une maryse ou d'un fouet.

Mettre dans une poche à douille (ou encore un sac congélation dont vous couperez un coin), munie d'une douille cannelée et réserver au frigo jusqu'au moment du dressage du dessert. Il faut que la crème prenne avant de garnir vos éclairs.

Couper les éclairs en deux et les garnir généreusement de crème. Réserver au frigo et au moment du dessert, servir avec les fraises.

Vous pouvez sans problème réaliser les éclairs le matin pour le soir et les réserver au frigo. Encore le lendemain ils étaient extras.

IMG_6956

IMG_6965

IMG_6964

IMG_6979

IMG_6980

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Eclairs fourrés à la crème diplomate et fraises

Posté par Audrey à 06:32 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
© ddcuisine.canalblog.com | 2007 | Tous droits réservés