DDcuisine

30 novembre 2011

Ricotta pound cake qui n'en est pas un...

"Ricotta pound cake", littéralement cela signifierait "quatre-quart à la ricotta". Oui mais étant donné les quantités de la recette ce n'est pas un quatre-quart... Alors que signifie exactement "pound cake"? Si vous le savez, ça m'intéresse ! Sinon ce gâteau à la ricotta est très bon, pas light mais très bon, avec une belle texture et un bon goût vanillé... La recette vient de ce blog.

IMG_7896

IMG_79041

Gâteau vanillé à la ricotta

Pour un moule de 20 cm de diamètre ou plus petit si vous avez mais pas plus grand !

  • 95 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 85 g de beurre
  • 180 g de ricotta
  • 150 g de sucre (je n'en ai mis que 100 g et c'est largement suffisant)
  • 2 oeufs
  • 1/2 gousse de vanille
  • 1 càc d'extrait de vanille
  • sucre glace pour saupoudrer (pas mis)

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier moyen, mélanger la farine, le sel, la levure.

Crémer avec la feuille du robot ou un batteur électrique, le beurre, la ricotta et le sucre pendant environ 2 min.

Ajouter les oeufs un à un en mélangeant entre chaque.

Couper la 1/2 gousse de vanille dans la longueur et prélever les grains avec la pointe d'un couteau. Les ajouter à la préparation précédente, ansi que l'extrait de vanille. Mélanger.

Ajouter le mélange sec au précédent et mélanger.

Verser la pâte dans le moule recouvert de papier cuisson.

Enfourner 15 min puis baisser le four à 160°C et cuire encore 25 à 35 min (25 min ont été suffisantes pour moi).

Laisser le cake refroidir et le démouler. Saupoudrer de sucre glace si vous le souhaitez.

IMG_7897

IMG_78981

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Gâteau vanillé à la ricotta

Posté par Audrey à 06:25 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

13 novembre 2011

Cuajada vanille - pépites de choco

Quatrième test de cuajada, après celle au chOcOlat, à la pomme et à la cannelle et aux pruneaux. Une recette que je vous conseille quand vous voulez réaliser un bon dessert, léger, qui demande que peu de temps. Comme il me restait des yaourts à la vanille, j'ai opté pour ce parfum en renforçant le goût avec uen gousse. J'ai aussi ajouté des pépites de chocolat, parce qu'on est gourmand !

 IMG_7926

Cuajada vanille - pépites de choco

Pour une moule à manqué de 24 cm de diamètre :

  • 1 yaourt à la vanille
  • 2 oeufs
  • 2/3 de pot de sucre roux
  • 2 pots de farine
  •  4 pots de lait (ça fait 1/2 L en fait)
  • 1 gousse de vanille
  • 1 poignée de pépites de chocolat

Mélanger le yaourt avec les oeufs et le sucre. Ajouter la farine tamisée puis le lait petit à petit et enfin les grains de la gousse de vanille.

Verser cette préparation dans le moule à gâteau recouvert de papier cuisson.

Ajouter les pépites de chocolat un peu partout dans le moule.

Cuire 40 min dans le four préchauffé à 180°C. Sur les photos, j'ai coupé la cuajada à peine refroidie. Après passage au frigo, il est plus ferme.

 IMG_79271

IMG_79301

IMG_79321

gif_anime_webmaster,imprimante,imprimante_03  Cuajada vanille - pépites de choco

Posté par Audrey à 06:33 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

12 octobre 2011

Marbré italien

L'une des premières recettes que j'ai découvertes sur le web...! J'avais beaucoup aimé le moelleux de ce gâteau mais surtout, son look ! Puis je me suis enfin décidée à le refaire. La première fois je n'avais pas compris la façon dont faire les marbrures, je m'étais bien compliquée la tâche alors que c'est très facile. Il suffit d'alterner les cuillères de pâte nature et pâte chocolat en les superposant.

Par contre je ne me souvenais pas que la pâte était aussi casse-pied à mélanger, en particulier le fait d'ajouter l'huile en avant dernier, ce qui la rend difficile à bien intégrer à la pâte... Donc la prochaine fois j'essaierai d'ajouter l'huile avant, je dirais juste après le lait, pednat qu'on est dans les liquides. La recette vient du blog "Papilles et Pupilles", j'ai simplement diminué la quantité de sucre. Mon gâteau a fait un petit creux, je ne sais pas pourquoi, peut-être la chaleur tournante...?

IMG_7845

Marbré italien

Pour un moule à manqué de 20 cm de diamètre :

  • 3 oeufs
  • 75 g + 75 g de sucre (40 g + 40 g pour moi)
  • 190 g de farine tamisée
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 62 mL d'eau ou de lait comme vous préférez
  • 62 mL d'huile neutre (colza pour moi)
  • 2 càs de cacao en poudre non sucré

Battre en neige les 3 blancs d’oeufs avec 40 g de sucre. Il faut que les blancs soient montés en neige très ferme. Ensuite battre les 3 jaunes avec 40 g de sucre pendant 8 ou 10 minutes et verser dans cette préparation le lait ou l’eau.

Ajouter à ce mélange, la farine tamisée, la levure et l’huile. On obtient ainsi une pâte compacte et collante. Y ajouter le mélange blanc/sucre et mélanger délicatement au fouet.

Diviser la pâte en 2 parties à peu près égales. Dans la plus lourde des 2, ajouter le cacao amer. Si on veut dans l’autre on peut mettre un peu de vanille liquide.

Mettre du papier sulfurisé au fond du moule (ou bien beurrer + fariner). Ensuite depuis le centre de la pâte et cuillerée par cuillerée verser alternativement les 2 pâtes.

Voir ici, sur le blog "Papilles et pupilles".

Enfourner pendant 25 minutes à 180°C. Laisser ensuite dans le four éteint 10 minutes supplémentaires.

IMG_7841
IMG_7844

Posté par Audrey à 06:40 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

05 octobre 2011

Pudding à la prune et à la vanille

Un petit bout de pain trop sec qui traîne? Ne le jetez pas, il peut être recyclé de façon très agréable. Merci à Sophie du blog "Le cahier gourmand de Sophie" pour la recette ! A décliner avec toutes sortes de fruits et d'épices... Ce n'était pas la recette dont je vous parlais lundi réalisée avec mon pain, mais en fait celle-ci a aussi été réalisée avec mon pain.

 IMG_7808

Pudding à la prune et à la vanille

Pour 3 mini-cakes :

  • 60 g de pain sec
  • 1 oeuf
  • 186 mL de lait
  • 20 g de sucre roux
  • 1 prune rouge
  • 1/2 càc de vanille en poudre

Couper le pain en morceaux assez petits puis les laisser tremper dans le lait au moins 30 min.

Préchauffer le four à 180°C (th.6).

Dans un autre saladier, fouetter l'œuf avec le sucre. Ajouter la vanille. Mélanger.

Verser cette préparation sur le pain, ajouter délicatement la prune coupée en dés.

Verser dans les moule en silicone.

Enfourner 40 min.

Laisser le pudding tiédir avant de le démouler et le laisser refroidir complètement sur une grille.

IMG_7810

IMG_7812

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Pudding à la prune et à la vanille

Posté par Audrey à 06:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

18 septembre 2011

The perfect panna cotta - La panna cotta parfaite...

Lors de nos vacances en Italie, nous nous sommes surtout régalés de glaces et de panna cotta en dessert. Pour les glaces, une seule adresse, découverte gâce au Routard : GROM. Des produits de base de qualité, des parfums qui changent au fil des mois et un goût...!!! Franchement je n'ai jamais mangé une glace à la pistache aussi bonne... C'est à Florence que nous avons découvert l'enseigne et en rentrant en passant par Gênes, nous sommes de nouveau tombés, pour notre plus gran bonheur (!) sur l'adresse.

Mais je m'égare car dans ce post, c'est de panna cotta qu'il va s'agir. Monsieur est fan de panna cotta alors pendant les vacances, il s'est lancé un défi, goûter à la panna cotta de chaque restaurant où nous nous sommes rendus et me faire ses commentaires ! Bon j'ai aussi goûté à chaque fois je dois dire :) Et tous deux nous avons préféré la panna cotta la moins "gélatineuse", la plus crémeuse... Et donc le défi que moi je me suis lancée en rentrant, c'était de retrouver cette recette de panna cotta qui nous a tant plu ! Et après quelques minutes seulement de recherches sur le web, et bien je l'ai trouvée ! C'est Marie-Claire du blog "Du miel et du sel" qui détient THE recette ! Ses explications sur l'origine de la panna cotta  m'ont d'abord séduites et son expression "de la pure soie de la bouche" correspondait exactement au résultat que je voulais obtenir.

Ces panna cotta sont donc terribles, crèmeuses mais qui se tiennent et sucrées comme il faut. Vraiment, je ne changerai plus de recettes. Même sans coulis de fruits elles passent toutes seules... Merci Marie-Claire !

 IMG_7716

La meilleure panna cotta (sans agar-agar ni gélatine)

Pour 2 personnes (ou 3 petits ramequins) :

  • 20 cL de crème liquide entière (à 30 ou 35% de matière grasse, Elle&Vire pour moi)
  • 2 gros blancs d'oeufs
  • 25 g de sucre en poudre
  • 1 càc de vanille en poudre bio (pour 6 personnes, c'est-à-dire pour 60 cL de crème, mettre une gousse de vanille)

Allumer le four à 120°C.

Porter la crème à ébullition avec la vanille en poudre, ou fendre la housse de vanille dans la longueur, gratter les graines noires à l'intérieur puis les ajouter dans la crème. Laisser infuser 5 minutes. (La gousse? La mettre dans votre bocal de sucre en poudre, pour avoir du sucre vanillé à volonté !).

Battre les blancs d’œufs avec le sucre. Attention, il n'est pas question de les monter en quelconque neige, il s'agit juste de mélanger le sucre. Il ne faut même pas blanchir le mélange, juste le mélanger rapidement.

Verser peu à peu la crème tout en remuant sur le mélange blancs+sucre ; bien mélanger.

Répartir aussitôt cette crème dans 2 ou 3 jolis verres, ou des ramequins, sans les remplir jusqu'en haut (pour ajouter du coulis). Faire cuire dans le four au bain-marie pendant 45 minutes (mettre de l'eau déjà chaude mais non bouillante dans le bain marie, ou augmenter la durée de cuisson).

La surface de la crème doit être ferme, la crème prise mais encore légèrement tremblotante.Les miennes ne l'étaient plus vraiment, peut-être que j'aurais pu diminuer la durée de cuisson de 5 ou 10 min mais en même temps mes panna cotta étaient excellentes comme ça...

Laisser refroidir d'abord dans le four éteint pendant 15 min (je les ai sorties directement du four car je craignais déjà qu'elles soient trop cuites), puis à température ambiante. Réfrigérer au moins 2 heures.

IMG_7720

Ultra crémeuse...

IMG_7722

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  La meilleure panna cotta (sans agar-agar ni gélatine)

Posté par Audrey à 06:53 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

06 août 2009

Après "la" recette du fondant au chocolat, "la" recette du flan pâtissier...

Le week-end dernier a été doublement gagnant pour moi, en termes culinaires je veux dire... J'ai testé deux recettes que j'ai adorées et qui seront dorénavant les recettes que je referai. La première est celle du fondant au chocolat, et voici la deuxième : le flan pâtissier. Merci une nouvelle fois à Loukoum du délicieux "Beau à la louche" pour ces deux recettes.
La première recette de flan pâtissier que j'avais testée était déjà très bonne mais là, le fait de cuire la pâte à blanc et d'ajouter de la crème fleurette ajoute le plus. Loukoum préconise une pâte feuilletée, je préfère pour ma part une pâte brisée.

AC_115
Le meilleur flan pâtissier

Comme le dit Loukoum, pour un flan bien épais, il vous faut un moule à charnière (à défaut, à manqué) de 23-24 cm de diamètre :

  • 1 pâte brisée faite avec 250 g de farine pour 100 g de beurre
  • 1 litre de lait  entier
  • 100 g de Maïzena
  • 2 œufs + 1 jaune
  • 3 càc d'extrait de vanille liquide
  • 150 g de sucre blond de canne
  • 250 g de crème fleurette(35 % de matière grasse)

 

Note sur la crème fleurette:

La première fois que j'ai réalisé ce flan (photos), je n'en avais pas assez de crème alors je n'en ai mis que 100 g et c'était de la crème à 12 % de matière grasse. C'était toutefois délicieux.

J'ai refait ce flan depuis et j'ai utilisé cette fois 200 g de crème liquide à 4 % de matière grasse. J'ai moins aimé la texture du flan que lorsque je n'avais mis que 100 g de crème, il était plus "crémeux", j'aime bien pour ma part quand il se tient bien sans être bien sûr "plastique". Aussi j'ai cru que le flan ne cuirait et ne prendrait jamais et là je me demande si ça ne vient pas de la très faible teneur en matière grasse de la crème. Je vous conseille donc de ne pas utiliser une crème à moins de 12 % de matière grasse.

Quant à la texture du flan, à vous de tester avec 100 g, 200 g ou encore 250 g de crème ! Et adaptez le temps de cuisson en fonction.


Revenons à la recette...

Préparer la pâte brisée. L'étaler et la mettre dans le moule recouvert de papier cuisson. La piquer à l'aide d'une fourchette et la précuire à blanc pendant un quart d'heure à 200°C avec au-dessus papier sulfurisé + haricots secs. Cuire ensuite encore cinq minutes sans papier ni haricots.

Prélever un verre de lait sur le litre nécessaire. Le mélanger, au fouet, dans un GRAND saladier avec la Maïzena, les œufs, le jaune d'œuf et la vanille. Fouetter bien pour avoir un mélange parfaitement homogène.

Dans une GRANDE casserole, porter à frémissement le reste du lait avec le sucre. Dès les premiers bouillonnements retirer le lait du feu et le verser progressivement, en un fin filet, sur la préparation à base de Maïzena, sans jamais cesser de mélanger au fouet à main. La casserole dans la main gauche, le fouet dans la main droite, ou l'inverse, c'est pas bien compliqué. Fouetter encore un peu après l'ajout du lait chaud: le préparation épaissie beaucoup. [Au cas où la préparation ne semble pas vouloir épaissir, la verser dans la grande casserole et placer cette dernière sur feu doux (donc pas sur la plaque qui vient de porter le lait à frémissement!) et laisser cuire tout en remuant jusqu'à ce que ça épaississe un peu. Mais normalement ça marche sans cette étape.] A nouveau, j'ai eu des grumeaux (pourtant j'ai super bien mélangé !! Et même peut-être trop car j'avais de la mousse sur le dessus de la préparation !) Laisser la préparation tiédir.

Ensuite ajouter la crème liquide et fouetter bien pour obtenir une préparation homogène. La verser sur la pâte, répartir uniformément la préparation à l'aide d'une maryse.

Cuire pendant 30 minutes à 200°C. Laisser refroidir, stocker au frigo et déguster bien frais. Le flan va prendre de plus en plus au frigo. Vous pouvez le cuire jusqu'à ce que la pellicule noire sur le flan le recouvre totalement. Il n'aura pas le goût de cramé pour autant (ce que je craignais au début). Je l'ai préparé la veille et c'était parfait ainsi. Bien épais, un pur régal...!

AC_116

AC_129

imprimante_03  Le meilleur flan pâtissier

Posté par Audrey à 07:56 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
© ddcuisine.canalblog.com | 2007 | Tous droits réservés