DDcuisine

19 mars 2014

SALADE DE POMMES DE TERRE, SAUCE AUX NOISETTES (+ REPAS COMPLET)

C'est plus une idée de repas complet qu'une recette très élaborée mais comme nous nous sommes régalés, je vous mets le tout !

 

SALADE DE POMMES DE TERRE, SAUCE AUX NOISETTES

Pour 2 personnes : (il vous restera de la salade)

  • 8 petites pommes de terre
  • 2 échalotes
  • 1 yaourt au soja (clic_ici pour la recette)
  • 1 càs de purée de noisettes
  • ciboulette surgelée
  • sel

En accompagnement :

  • 3 à 4 oeufs (1 à 2 par personne)
  • 400 g d'épinards frais
  • 3 gousses d'ail
  • 1 càs d'huile d'olive
  • 150 g de champignons type de Paris

Pour la salade de pommes de terre, éplucher les pommes de terre, les couper en dés moyens et les cuire environ 25 min à la vapeur. Laisser refroidir.

Eplucher et émincer les échalotes.

Mélanger la purée de noisettes avec le yaourt. Détendre avec un peu d'eau. Ajouter les morceaux d'échalotes et du sel.

Ajouter la sauce aux pommes de terre, mélanger et ajouter de la ciboulette.

Pour les légumes, éplucher et émincer l'ail. Faire revenir dans l'huile chaude et pendant ce temps, laver les épinards et les équeutter. Laver aussi les champignons, couper le bout du pied s'il est trop terreux et couper les champi en dés.

Ajouter les champignons à l'ail, laisser cuire quelques minutes (8 min environ) en remuant régulièrement. Ajouter enfin les épinards en les "déchirant" à la main si les feuilles sont trop grosses. Les faire tomber, assaisonner et couper le feu.

Pour les oeufs, les ccuire "mollets" : faire bouillir de l'eau, ajouter délictament les oeufs en vous aidant d'une cuillère à soupe. A la reprise de l'ébullition, les cuire 5 min, pas plus !

Les passer sous l'eau froide et les écaler délicatement toujours sous l'eau froide.

Servir la salade de pommes de terre avec la poêlée d'épinards et les oeufs.

2014-03-17_1395057828

Posté par Audrey à 06:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 janvier 2014

BISCUITS A LA NOISETTE ET AU RHUM

Une belle recette de Doria, clic_ici, qui m'a toute de suite interpelée : noisettes et rhum, huuum ! 

Je n'ai pas compté le nombre de biscuits, mais j'en ai fait un paquet, bien que je les ai faits un peu épais car ej préfère comme cela. De toute façon ils se conservent très bien dans uen boîte en fer.

8

10

BISCUITS A LA NOISETTE ET AU RHUM

  • 1 oeuf
  • 100 g de beurre mou ou fondu (voir ci-dessous)
  • 100 de sucre de canne blond
  • 240 g de farine de blé t65
  • 100 g de poudre de noisettes
  • 1/2 sachet de poudre à lever ou de levure chimique
  • 2 bouchons de rhum

Dans un récipient, mélanger l'oeuf avec le sucre (j'ai aussi ajouté le beurre mou).

Mélanger dans un autre récipient la poudre de noisettes avec la farine et la levure.

Ajouter dans le premier récipient le mélange à base de noisettes ainsi que le beurre fondu (sauf bien sûr si vosu l'ajoutez mou, au début) et 1 bouchon de rhum (2 pour moi !). Quand la pâte est homogène, la filmer.

Mettre la pâte au frigo et la laisser reposer 2 heures au frigo (plus ou moins).

Au bout de ce temps, élaler la pâte sur le plan de travail fariné et découper des biscuits avec l'emporte-pièce de votre choix.

Déposer les biscuits sur la plaque du four recouverte de papier cuisson.

Enfournez pour 15 min (à surveiller) de cuisson à 180°C. 

Laisser refroidir les biscuits sur une grille et les conserver dans une boîte en fer.

9

 

Posté par Audrey à 06:30 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

11 juillet 2013

SALADE DE QUINOA CUITE ET CRUE

"Cuite" pour le quinoa et "crue" pour le reste. J'ai servie cette salade en accompagnement avec du poisson mais elle pourra très bien faire partie de vos prochain barbecues ou encore faire office d'entrée !

47

SALADE DE QUINOA CUITE ET CRUE

Pour 2 personnes :

  • 100 g de quinoa poids cru
  • 1 belle courgette
  • 1 à 2 tomates
  • 1/2 gousses d'ail
  • basilic haché
  • fleur de sel
  • 20 g environ de noisettes concassées


Faire bouillir 250 mL d'eau.

Rincer le quinoa et le cuire dans l'eau bouillante à feu doux jusqu'à ce que l'eau soit toute absorbée.

Laver la courgette et la râper à la main à l'aide d'une grosse râpe.

Couper la ou les tomates (en fonction de la taille) en petits dés. Mélanger avec la 1/2 gousse finement coupée, du basilic et de la fleur de sel.

Mélanger le quinoa cuit tiédi ou refroidi avec la courgette crue râpée. Assaisonner avec les tomates et les morceaux de noisettes.

48

Posté par Audrey à 06:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 février 2013

Comme une tartelette choco-poire : sablé breton, mousse au chocolat de P. Hermé, poire et noisettes caramélisées

Chocolat-poire est une association qui marche très bien comme les recettes de mousse au chocolat de Mr Hermé et de sablés bretons de Mercotte, deux recettes que j'avais déjà testées et beaucoup appréciées ! Du coup j'ai décidé de les associer en ajoutant une demi-poire par tartelette pour la fraîcheur et des noisettes caramélisées pour encore plus de gourmandise...

Mais en fait ce n'est pas fini puisque j'ai encore accompagné ce dessert de glace vanille^^ (pas maison car pas eu le temps...) Un dessert très gourmand comme vous l'aurez compris mais pas lourd du tout, qui passe très bien même après un repas plutôt copieux...

907

Comme une tartelette choco-poire : sablé breton, mousse au chocolat, poire et noisettes caramélisées

Pour 8 tartelettes :

Pour les sablés bretons (quantités pour 10 sablés de cm de diamètre) :

  • 125 g de beurre demi-sel
  • 100 g de sucre
  • 155 g de farine
  • 8 g de levure chimique
  • 50 g de jaunes d'oeufs

Sabler le beurre avec le sucre, la farine, et la levure (à la main ou avec la feuille du robot). Ajouter les jaunes.

Etaler entre 2 feuilles de papier cuisson sur une épaisseur de 0,5 cm.

Laissez reposer au frais 1 heure minimum. Découper la pâte à l’aide des cercles de cuisson puis les cuire dans ces emporte-pièces non beurrés 20 minutes à 170°C. Surveiller la coloration.

 

Pour la mousse au chocolat de P. Hermé :

  • 255 g de chocolat noir à 70 % de cacao
  • 120 mL de lait
  • 2 jaunes d'œuf
  • 6 blancs d'œufs
  • 30 g de sucre en poudre

Hacher le chocolat au couteau-scie et le faire fondre dans une casserole au bain-marie (ou à feu très doux).

Dans une autre petite casserole, porter le lait à ébullition. Retirer le chocolat du feu et verser le lait dessus en fouettant jusqu'à ce que la crème soit lisse. Incorporer le jaune d'œuf et mélanger.

Monter les blancs en neige ferme en y incorporant peu à peu le sucre. Quand le mélange au chocolat est tiède (à 40°C), y incorporer 1/3 des blancs en neige à l'aide d'une spatule. Puis ajouter délicatement le reste des blancs.

Verser la mousse dans une poche à douille munie d'une douille cannelée et la garder au moins 1 heure au frigo avant de servir. (Je l'ai réalisée la veille).

 

Pour les noisettes caramélisées :

  • 40 g de sucre
  • 40 g de noisettes

Faire caramel avec le sucre. Quand il a une belle couleur dorée-ambrée, ajouter les noisettes et mélanger énergiquement à l'aide d'une cuillère pour bien enrober les noisettes de caramel.

Les verser sur le plan de travail recouvert de papier cuisson en aplatissant rapidement avec la cuillère et laisser refroidir.

Détacher les noisettes les unes des autres à la main.

  • 8 demi-poires au sirop égouttées

 

Au moment de servir le dessert, dispoer un sablé dans chaque assiette.

En partant du centre du sablé, déposer la mousse en rosace. Déposer la demi-poire et tout autour de la tartelette, les noisettes. Servir avec des verrines garnies de glace vanille !

904906gif_anime_webmaster,imprimante,imprimante_03  Comme une tartelette choco-poire : sablé breton, mousse au chocolat, poire et noisettes caramélisées

Posté par Audrey à 06:30 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

22 décembre 2012

Une recette à tomber et saine en plus : Fondant au chocolat aux noix, aux noisettes et graines de courge : merci L'Atelier bio !

Je l'avais bien repéré cette petite recette dans le livre L'Atelier bio, et si j'avais su et bien je l'aurais testée bien bien plus tôt !! Ce fondant est juste extra ! Je l'ai réalisé parce que j'étais à la recherche d'une recette pour finir une brique de crème végétale (de riz en l'occurrence), que je ne voulais pas jeter. J'ai donc ajusté les quantités pour un oeuf et fait alors 3 petits fondants mais c'est sûr, je le réalise bientôt de nouveau en version "giant". La version petits gâteaux est tout de même très sympa, surtout qaund on reçoit...

Dans cette recette, du bon chocolat noir, pas de beurre, juste de la crème végétale que vous pouvez même prendre à présent allégée, et pas trop de sucre, le top ! Et le fondant est franchement fondant comme vous pourrez le voir sur les photos, même le lendemain. Les fruits secs sur le dessus apporte la touche croquante et ce qu'on adore, surtout Monsieur qui a la main très lourde sur le sel !!, c'est justement la pincée de sel qui se marie à merveille avec le chocolat noir (déjà testé par exemple ici_clic, avec les sablés de Pierre Hermé).

Bref, vous l'aurez compris, je vous recommande celle délicieuse recette, pourquoi en tant que dessert de Noël, et attends votre avis !

235237

Fondant au chocolat aux noix, aux noisettes et graines de courge

Pour 6 à 8 personnes :

Pour le fondant :

  • 210 g de chocolat noir à 70 %
  • 210 g de crème de soja (ou autre crème végétale)
  • 90 g de sucre de canne blond non raffiné
  • 75 g de farine de riz complet (farine d'épeautre complète pour ma part)
  • 3 oeufs

Pour le croquant :

  • 30 g de noix
  • 30 g de noisettes
  • 30 g de graines de courge
  • 10 g de sucre de canne blond non raffiné
  • 2 pincées de sel (j'ai utilisé de la fleur de sel)

Dans une casserole, faire fondre le chocolat avec la crème et le sucre, jusqu'à obtenir un mélange lisse.

Hors du feu, incorporer la farine puis les oeufs un à un.

Verser la pâte dans un moule à manqué préalablement huilé ou recouvert de papier cuisson.

Préchauffer le four à 180°C.

Dans une poêle, faire dorer à sec les noix et les noisettes grossièrement concassées et les graines de courge. En recouvrir la pâte puis saupoudrer avec le sucre et le sel (je les ai préalablement mélangés pour homogénéiser les poudres).

Cuire au four pendant 25 à 30 min. Servir à température ambiante et conserver à température ambiante.

Pour 1 oeuf soient trois petits fondants, j'ai fait cuire environ 20 min.

236238gif_anime_webmaster,imprimante,imprimante_03  Fondant au chocolat aux noix, aux noisettes et graines de courge

 

Posté par Audrey à 06:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 décembre 2012

Pâte de praliné maison

Voici comme promis la recette du praliné maison que j'ai intégré dans la garniture de mes macarons pralinés, clic_ici. J'ai hésité entre une recette "tout noisette", "tout amande", alors j'ai opté pour un mixe. A vous de voir ! La recette est issue du site "La cuisine de Bernard".

Dans la plupart des recettes, il faut torréfier les fruits secs, c'est-à-dire les passer au four pour leur donner plus de goût, et retirer la peau des noisettes. Mais comme j'étais un peu pressée, j'ai zappé ces étapes. Bernard ne les mentionnait pas non plus et pourtant son praliné est très appétissant ! Là encore, à vous de voir !

8

 

Pâte de praliné maison

Pour un peu moins de 400 g, soit un petit pot en verre :

  • 110 g d'amandes avec la peau
  • 110 g de noisettes avec la peau
  • 160 g de sucre
  • 15 g d'eau
     
Verser le sucre dans une poêle, recouvrir avec l'eau et faire bouillir sur feu moyen.

Quand le sucre est à 121°C (sans thermomètre on peut très bien se débrouiller, le sucre commence à former des bulles de plus en plus épaisses, le sirop devient épais également, dixit Bernard !), ajouter les amandes et les noisettes d'un coup et bien mélanger avec une cuillère en bois pour enrober tous les fruits secs de sucre.
 
A ce moment, le sucre va sabler, c'est à dire qu'il va se cristalliser de nouveau. Toujours continuer de mélanger. Le sucre va ensuite refondre, cette fois en caramélisant.
 
Une fois tout le sucre caramélisé, enlever du feu et verser tout le contenu de la poêle sur un tapis siliconé qui résiste à la chaleur ou bien sur le plan de travail recouvert de papier cuisson.

Laisser complétement refroidir.
 
4 
5
 
Une fois que cette plaque de caramel est dure, la casser en morceaux.
 
Vous pouvez conserver un ou plusieurs morceaux dans une boite hermétique pour une décoration de gâteau ou pour le(s) manger tel(s) quel(s).
 
Mettre le reste dans un mixeur. Mais attention, votre mixeur doit être très résistant sinon il peut casser (euh c'est ce qui m'est arrivé avec un petit mixeur alors que je voulais réaliser de la pâte à tartiner maison... Le mixeur a trop chauffé et un peu du plastique a fondu, alors attention !)

Mixer par impulsions successives et après quelques secondes on obtient déjà un pralin en poudre que l'on peut mettre de côté si on le souhaite pour des glaces ou bien des crèmes au pralin. Garder ce pralin dans une boite hermétique.
6
 
Pour réaliser la pâte de praliné, il faut continuer à mixer jusqu'à obtenir une consistance presque liquide.

Conserver cette pâte de praliné dans un pot à confiture bien propre au frais ou dans une boite hermétique.
7

 gif_anime_webmaster,imprimante,imprimante_03  Pâte de praliné maison

Posté par Audrey à 05:50 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

02 décembre 2012

Scones à la farine de kamut et aux noisettes

Pour accompagner un velouté de potimarron aux éclats de chataîgnes (simple velouté, pour la recette, clic_ici, auquel j'ai ajouté une pointe de muscade et  des morceaux de chataîgnes juste réchauffés au centre du velouté), j'ai réalisé pour la deuxième fois des scones à partir de la recette de Rose Bakery, clic_ici. J'ai une nouvelle fois associé farine de Kamut et noisettes et c'est une vrai réussité. Ces scones ont un goût typique délicieux, ils seront aussi très appréciés au petit-déjeuner  !

902 

903

Scones à la farine de kamut et aux noisettes

Pour une dizaine de petits scones :

  • 125 g de farine de blé bio
  • 125 g de farine de kamut bio
  • 1 càs de sucre
  • 1 càs de levure chimique
  • 1/2 càc de sel
  • 55 g de beurre
  • 150 mL de lait
  • environ 20 g de noisettes concassées

Dans un saladier, mélanger les farines, la levure, le sucre et le sel. Incorporer le beurre du bout des doigts (comme pour faire un crumble).

Ajouter le lait et mélanger à l'aide d'une fourchette. Ajouter enfin les noisettes et mélanger de nouveau en rassemblant la pâte avec les mains pour former une boule. La pâte ne doit pas être collante : si besoin est, rajouter un peu de farine.

Préchauffer le four à 180°C.

Abaisser la pâte sur une épaisseur de 2/3 cm (c'est important, c'est ce qui permet d'avoir des scones bien hauts...), et découper franchement les scones à l'aide d'un emporte-pièce. Poser les scones sur une plaque recouverte de papier cuisson puis dorer avec de l'oeuf battu si vous le souhaitez.

Enfourner et laisser cuire 10 à 15 minutes, jusqu'à ce que le dessus des scones soit doré.

Je les avais réalisés le jour-même à l'avance et juste au moment de servir, je les ai remis au four à 90°C quelques minutes pour pouvoir les servir chaud.

901

gif_anime_webmaster,imprimante,imprimante_03  Scones à la farine de kamut et aux noisettes

Posté par Audrey à 06:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

20 novembre 2011

Tarte aux poires et à la noisette (et au chocolat aussi...)

Une belle recette trouvée sur le blog de Doria, proche de cette "Tarte poire - chocolat praliné - amande" que nous avions beaucoup appréciée. Sauf qu'ici, les amandes sont remplacées par de la noisette et comme nous sommes gourmands (!), j'ai ajouté du chocolat noir par rapport à la recette de base et un peu réduit la quantité de sucre car les poires sont un fruit déjà bien sucré... J'ai aussi opté pour une pâte feuilletée plutôt qu'une pâte sablée, pour plus de moelleux. Une tarte vraiment très bonne, légère, que je referai. Je vous mets ma version.

 IMG_7989

Tarte aux poires, à la noisette et au chocolat

  • 1 pâte feuilletée pur beurre
  • 6 poires mûres
  • 10 cL de crème liquide légère (à 5 %)
  • 20 g de sucre roux
  • 60 de noisettes réduites en poudre ou de poudre de noisettes
  • 2 oeufs
  • 30 à 35 g de chocolat noir à 70 % de cacao

Eplucher les poires, les couper en deux et couper chaque moitié de nouveau en deux. Enlever le coeur des poires et les couper en lamelles ni trop fines ni trop épaisses.

Mélanger les oeufs avec le sucre, la crème et la poudre de noisette. Couper le chocolat en petits morceaux, voir le râper et l'ajouter à la préparation.

Garnir le moule à tarte avec la pâte feuilletée. Déposer environ 1/4 des lamelles de poires sur le fond de tarte. Verser l'appareil et terminer avec le restant des lamelles de poires.

Cuire 40 min à 210°C (résistance du bas + chaleur tournante).

 IMG_7990

IMG_7992

gif_anime_webmaster,imprimante,imprimante_03  Tarte aux poires, à la noisette et au chocolat

Posté par Audrey à 06:52 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 juillet 2011

Quinoa à la courgette et aux noisettes

Une recette toute simple mais que Monsieur m'a encouragée à publier car il a adoré (moi aussi d'ailleurs !) C'est une bonne idée d'accompagnement je trouve, légère, qui change des pâtes ou du riz.

 

Quinoa à la courgette et aux noisettes

Pour 2 à 3 personnes :

- 120 g de quinoa (poids cru)
- 2 courgettes
- 1 càc d'huile de noisettes
- 20 g de noisettes entières
- sel
- poivre

Rincer le quinoa.

Faire bouillir une casserole d'eau, ajouter le quinoa et cuire 10 min. Egoutter.

Pendant ce temps, laver les courgettes et les couper en julienne à la main ou les émincer au robot (Magimix).

Faire chauffer l'huile dans une poêle anti-adhésive chaude et faire sauter les courgettes environ 5 min. Saler et poivrer. Ajouter le quinoa dans la même poêle, mélanger.

Mettre les noisettes dans un sac congélation, les concasser avec un rouleau à pâtisserie et les servir avec le mélange quinoa - courgette.

 IMG_7239

 gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Quinoa à la courgette et aux noisettes

Posté par Audrey à 06:46 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

30 décembre 2010

Mon entremet de Noël : vanille, noisette et chOcOlat...

Aujourd'hui je vous présente la recette du dessert réalisée pour le réveillon de Noël. Quand j'ai vu ce bel entremet chez "Talons hauts et cacao", je me suis dit que ce serait le dessert parfait pour Noël, car nous ne sommes pas très "bûche"... J'ai simplement réalisé une crème brûlée à la vanille plutôt qu'au café. Cet entremet est divin, la mousse noisette un régal, tout comme la crème brûlée vanille. On a adoré et certains l'ont même préféré au Trianon, l' "indétrônable" ! Moi j'hésite toujours...
Je vous copie-colle la recette avec les petites modifs. Merci à Garance pour la recette !

Si vous voulez réaliser cette entremet en plusieurs fois, voici comment j'ai procédé :

entremet que vous voulez servir le vendredi soir ; réalisez alors la crème brûlée et le biscuit noisette le mardi. Les congeler bien à plat (sur la plaque du four par exemple). Réaliser le streusel le mercredi et réserver dans une boîte hermétique. Réaliser les deux mousses et monter l'entremet le jeudi. Mettre au congélateur pour la nuit du jeudi au vendredi. Sortir l'entremet le vendredi matin, le démouler et le réserver au frigo jusqu'au soir.


Entremets à la noisette, vanille, chocolat streusel au muscovado

Pour un cercle de 22 cm :

Pour la crème brûlée à la vanille (à faire quelques heures avant l'avant veille c'est encore mieux) :
Moule utilisé : moule à manqué en silicone de 23 cm ou moule à manqué recouvert de papier cuisson de 22 cm de diamètre

- 4 jaunes d'œufs
- 30 g de sucre
- 1 càc de vanille en poudre
- 220 mL crème liquide à 30 % de MG
- 60 mL de lait

Préchauffer le four à 130°C. (J'ai mis moins fort, à 90°C comme je fais toujours pour ce genre d'entremet).

Mélanger les jaunes avec le sucre. Faire chauffer le lait, la crème et la vanille. Dès que la crème frémit, verser sur les jaunes et mélanger. Verser dans le moule, faire cuire à 90°c pendant 45-60 minutes jusqu'à ce que le centre soit cuit. (45 min pour moi).

Laisser refroidir puis réserver au congélateur 4 heures minimum pour faciliter le démoulage.

Streusel au rapadura (peut se préparer l'avant veille) :

- 40 g de poudre de noisettes
- 30 g de farine
- 10 g de cacao amer
- 40 g de rapadura (à défaut sucre de canne ou encore du sucre Muscovado)
- 40 g de beurre en dés

Sabler du bout des doigts tous les ingrédients jusqu'à ce que le beurre soit bien incorporé. Réserver au frais 30 minutes.

Préchauffer le four à 150°C. Émietter la pâte sur une feuille de papier sulfurisé et cuire pendant 15 min (j'ai mis bien 25 min pour ma part). Laisser complètement refroidir. Réserver dans une boite hermétique s'il n'est pas utilisé tout de suite.


Dacquoise noisette (peut se préparer l'avant veille, il faut alors l'emballer et la conserver au réfrigérateur) :

- 3 blancs d'œufs à température ambiante
- 75 g de poudre de noisettes
- 75 g de sucre glace
- 1 pincée de sel
- 15 g de sucre semoule

Préchauffer le four à 180°C.

Tamiser ensemble le sucre glace et la poudre de noisettes.

Monter les blancs en neige avec la pincée de sel. Lorsque le mélange mousse, ajouter le sucre semoule. Continuer à fouetter jusqu'à ce que les blancs soient fermes. Ajouter délicatement les poudres tamisées. Mélanger en soulevant la masse jusqu'à ce que les poudres soient complètement incorporées.

Verser la pâte sur une feuille de papier sulfurisé (non beurrée) et dans le cercle réglé à 23 cm de diamètre. Etaler à l'aide d'une spatule (ou dos d'une cuillère).

Faire cuire pendant 15-20 minutes. Surveiller la cuisson, une croute légèrement dorée se forme et le biscuit doit rester moelleux. Laisser complètement refroidir, détailler un disque de 22 cm de diamètre à l'aide du cercle.

A ce moment, soit vous congelez la dacquoise dans du film étirable pour une utilisation ultérieure, soit vous chemisez éventuellement le cercle en inox de rhodoïd (ou une bande de papier sulfurisé) pour faciliter le démoulage.

Poser le cercle en inox sur un plat de service. Déposer au fond le biscuit (face lisse sur le dessous).
Démouler délicatement la crème brûlée congelée et la déposer sur la dacquoise. Réserver au frais le temps de préparer la bavaroise.

Bavaroise noisette :

- 2 jaunes d'oeufs
- 100 mL de lait
- 40 g de sucre
- 100 g de poudre de noisettes
- 1,5 feuille de gélatine vahiné (soit 3 grammes)
- 115 mL de crème liquide à 30% de MG

Ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide pendant 15 min. 

Dans une poêle sans matière grasse, torréfier sur feu doux la poudre de noisette pendant 10 minutes. Remuer de temps en temps pour éviter qu'elles ne brûlent. Mixer pour obtenir une pâte.

Dans un saladier, blanchir les jaunes et le sucre. Porter le lait à ébullition puis le verser en filet sur les jaunes. Remettre le mélange dans la casserole et faire épaissir en remuant sans cesse. La crème est cuite lorsqu'elle nappe la spatule (comme une crème anglaise).

Essorer la gélatine et la faire fondre dans la crème chaude. Ajouter la pâte de noisette et bien mélanger.

Monter la crème fleurette en chantilly mousseuse (elle doit former des petits pics), l'incorporer dans la crème à la noisette.

Verser sur la dacquoise, réserver 15-30 min au congélateur pour faire prendre légèrement la mousse. Déposer le streusel en appuyant très légèrement dans la mousse pour l'inclure.

Mousse au chocolat noir :

- 140 g de chocolat noir (à 58 % de cacao pour moi)
- 1 feuille de gélatine vahiné (soit 2 g)
- 100 mL de lait
- 190 mL de crème liquide à  30 % de MG bien froide

Ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide pendant 15 min.

Hacher le chocolat et le faire fondre au bain marie ou à feu très doux.

Faire chauffer le lait, dès qu'il frémit retirer du feu, ajouter la gélatine essorée et bien mélanger. Verser en trois fois sur le chocolat fondu en mélangeant vivement à la spatule. Laisser tiédir.

Monter la crème fleurette en chantilly mousseuse (elle doit former des petits pics) et l'incorporer au chocolat tiède. Verser la mousse au chocolat noir sur le streusel et lisser le dessus.

Réserver au réfrigérateur pendant 24 heures (ou au congélateur bien emballé)

Sortir l'entremet du réfrigérateur 15 minutes avant la dégustation. Décorer de cacao amer et de noisettes caramélisées éventuellement.

Si l'entremet à été conservé au congélateur, le démouler et le faire décongeler au réfrigérateur 6-8 heures avant la dégustation.

IMG_6323

IMG_6325

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Entremet vanille, noisette et chocolat

Posté par Audrey à 06:49 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
© ddcuisine.canalblog.com | 2007 | Tous droits réservés