DDcuisine

16 janvier 2013

Marbré complet aux accents de noisettes...

L'autre jour j'ai fait le plein au magasin bio, en particulier de farines. Et comme la farine de kamut a un petit goût de noisette, j'ai décidé de l'associer avec la farine de chataigne que j'aime beaucoup. J'ai repris ma "nouvelle" recette de base de cake dont je suis fan, clic_ici, et pour accentuer la noisette j'ai utilisé moitié margarine, moitié purée de noisettes ; à tester avec seulement de la purée de noisettes. Le cake a une belle couleur et est délicieusement parfumé... J'ai effectivement mis une belle gousse de vanille dans la partie à la vanille. Parfait pour un bon petit déjeuner !

501

506

502

Marbré complet aux accents de noisettes

  • 125 g de farine de chataigne bio
  • 125 de farine de kamut bio
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2 fromages blancs
  • 3 oeufs
  • 40 g de margarine
  • 40 de purée de noisette
  • 1 gousse de vanille
  • 3 càs de cacao non sucré
  • 100 g de sucre roux

Dans un saladier, mélanger les oeufs avec la les fromages blancs, le sucre, la margarine et la purée de noisettes.

Mélanger les farines avec la levure que vous ajoutez peu à peu à la préparation précédente sans cesser de remuer.

Diviser la pâte en deux.

Dans la première moitié de pâte, ajouter les grains de la gousse de vanille. Dans la seconde moitié de pâte, ajouter le cacao et bien mélanger.

Dans le moule recouvert de papier cuisson, verser la moitié de la préparation à la vanille. Recouvrir de la pâte au chocolat et terminer par le quart de pâte à la vanille.

Enfourner dans un four chaud à 180°C pendant 45 à 55 min. En fonction de votre four, la cuisson peut-être plus ou moins longue.

 500

504gif_anime_webmaster,imprimante,imprimante_03  Marbré complet aux accents de noisettes

Posté par Audrey à 06:24 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

30 décembre 2012

La bûche !

Et oui, je ne vous avais pas proposé de recette de bûche en cette fin d'année, il faut dire que je suis pas une grande fan des bûches garnies de crème au beurre... Mais j'ai eu le coup de coeur pour cette recette quand je l'ai vu sur le blog "That's amore".  D'abord parce qu'elle intègre du chocolat et que vous connaissez dorénavant mon addiction à ce dernier... Ensuite parce qu'elle contient aussi des fruits, ça c'st pour le côté frais. Et enfin parce qu'elle ne sembalit pas trop sucrée, ni trop lourde, et ce fut effectivement le cas ! Elle a plutôt eu du succès.

Pour la réalisation, j'ai eu un peu de mal avec le biscuit. Je ne l'avais pas assez cuit, (8 minutes étaient insuffisantes chez moi), mais je l'avais déjà transvasé sur le torchon humide, j'ai donc dû le renfourner. Et de nouveau je pense qu'il manquait à peine de cuisson puisqu'il a pas mal collé sur mon torchon au moment où je devais le rouler.

Ensuite, vous verrez que la déco est atypique. J'ai voulu faire comme Chiara le préconisait et rouler le biscuit dans la longueur, plutôt que dans la largeur comme on le fait traditionnellement. Elle préconisait de procéder ainsi pour faire un "bras" à la bûche, pour faire une branche en fait (voir ici_clic), mais je n'ai finalement pas fait ce "bras". Toutefois je trouve que c'est une bonne idée de rouler le biscuit dans la longueur car vous obtenez une bûche plus grande et un peu moins épaisse. Et sur le dessus on colle des petits carrés de chocolat. j'en ai profité pour tester le beurre de cacao que j'ai acheté qui est censé faliciter le tempérage du chocolat. Ce dernier n'a en effet pas blanchi mais n'était pas non plus ultra-brillant. A re-tester !

Enfin, vous pouvez réaliser la bûche la veille, ce qui peut s'avérer bien pratique ! Il suffit ensuite de l'envelopper délicatement dans du film étirable et de la réserver au frigo.

5

Bûche poire - chocolat

Pour le biscuit roulé au chocolat :

  • 3 oeufs
  • 50 g de sucre
  • 30 g de farine
  • 20 g de Maïzena
  • 30g de cacao amer

Tamiser ensemble la farine, la Maïzena et le cacao.

Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse, ajouter le mélange sec précédent et mélanger.

Monter les blancs en neige avec une pincée de sel, puis les incorporer délicatement à la préparation.

Verser dans une plaque recouverte de papier cuisson (33x23cm) et cuire 5 à 7 minutes à 200°C. Temps trop court pour moi, je l'ai doublé et ce n'était encore pas suffisant comme je vous l'explique en intro.

Démouler à chaud sur un tapis en silicone ou bien pendant la cuisson du gâteau, humidifier un torchon propre. Le déposer sur le plan de travail puis déposer le biscuit cuit dessus. Le rouler sur lui-même avec le linge (le linge est donc enroulé dans le gâteau).  Vous pouvez donc le rouler dans la largeur ou dans la longueur pour une bûche plus longue mais moins épaisse, à vous de voir !

Laisser le biscuit de cette façon quelques minutes pour qu'il prenne forme.  

Voir ici_clic pour la technique en photo.

 

Pour la mousse :

  • 150 g de chocolat noir en morceaux
  • 15 cL + 15 cL de crème liquide entière

Pour le sirop (je ne l'ai pas fait) et la garniture :

  • 3 demi-poires au sirop
  • 10 cL de sirop de poires
  • 2 cL d'alcool de poires (facultatif)

Pour le décor (facultatif) :

  • 150 g de chocolat noir en morceaux

Préparer une ganache : porter 15 cL de crème à ébullition, puis la verser sur le chocolat en morceaux. Attendre 2 minutes, puis mélanger avec un fouet en décrivant des cercles du centre vers l'extérieur, jusqu'à obtenir une crème lisse et homogène.

Monter la crème restante en chantilly, puis l'incorporer délicatement à la ganache tiédie.

Couper les demi-poires en lamelles.

Poser le biscuit sur un film alimentaire, l'imbiber de sirop préalablement mélangé à l'alcool de poires.

Verser la moitié de la mousse sur le biscuit. L'étaler à la spatule, en laissant une marge de 1 cm sur les cotés et 3 cm aux extrémités. Pour cette étape, vous pouvez réserver la mousse au frais le temps qu'elle prenne un peu et l'étaler ensuite seulement.

Poser les lamelles de poires sur la mousse, rouler la bûche et l'enfermer dans le film.

Laisser prendre au frais au moins une heure.

Faire fondre les 150 g de chocolat noir. Plier une grande feuille de papier cuisson en deux puis étaler le chocolat sur la 1/2 feuille. Replier la feuille (sur le chocolat donc) et égaliser avec une spatule (ou un rouleau à pâtisserie !) et laisser durcir au frais 30 minutes.

J'ai pour ma part procéder avec deux feuilles de papier cuisson car il y avait trop de chocolat pour la taille de mon papier cuisson.

Pendant ce temps, sortir la bûche du frigo et imbiber le dessus avec le sirop. Étaler le reste de mousse puis réserver au frigo pendant 20 minutes.

Lorsque le chocolat est dur, casser de petits morceaux irréguliers de façon à former des écorces. Sortir la bûche, couper les extrémités (ou pas) et transférer sur un plat. Coller les morceaux d'écorces en procédant du bas vers le haut. C'est prêt !

4

6

gif_anime_webmaster,imprimante,imprimante_03  Bûche poire - chocolat

Posté par Audrey à 06:42 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

22 décembre 2012

Une recette à tomber et saine en plus : Fondant au chocolat aux noix, aux noisettes et graines de courge : merci L'Atelier bio !

Je l'avais bien repéré cette petite recette dans le livre L'Atelier bio, et si j'avais su et bien je l'aurais testée bien bien plus tôt !! Ce fondant est juste extra ! Je l'ai réalisé parce que j'étais à la recherche d'une recette pour finir une brique de crème végétale (de riz en l'occurrence), que je ne voulais pas jeter. J'ai donc ajusté les quantités pour un oeuf et fait alors 3 petits fondants mais c'est sûr, je le réalise bientôt de nouveau en version "giant". La version petits gâteaux est tout de même très sympa, surtout qaund on reçoit...

Dans cette recette, du bon chocolat noir, pas de beurre, juste de la crème végétale que vous pouvez même prendre à présent allégée, et pas trop de sucre, le top ! Et le fondant est franchement fondant comme vous pourrez le voir sur les photos, même le lendemain. Les fruits secs sur le dessus apporte la touche croquante et ce qu'on adore, surtout Monsieur qui a la main très lourde sur le sel !!, c'est justement la pincée de sel qui se marie à merveille avec le chocolat noir (déjà testé par exemple ici_clic, avec les sablés de Pierre Hermé).

Bref, vous l'aurez compris, je vous recommande celle délicieuse recette, pourquoi en tant que dessert de Noël, et attends votre avis !

235237

Fondant au chocolat aux noix, aux noisettes et graines de courge

Pour 6 à 8 personnes :

Pour le fondant :

  • 210 g de chocolat noir à 70 %
  • 210 g de crème de soja (ou autre crème végétale)
  • 90 g de sucre de canne blond non raffiné
  • 75 g de farine de riz complet (farine d'épeautre complète pour ma part)
  • 3 oeufs

Pour le croquant :

  • 30 g de noix
  • 30 g de noisettes
  • 30 g de graines de courge
  • 10 g de sucre de canne blond non raffiné
  • 2 pincées de sel (j'ai utilisé de la fleur de sel)

Dans une casserole, faire fondre le chocolat avec la crème et le sucre, jusqu'à obtenir un mélange lisse.

Hors du feu, incorporer la farine puis les oeufs un à un.

Verser la pâte dans un moule à manqué préalablement huilé ou recouvert de papier cuisson.

Préchauffer le four à 180°C.

Dans une poêle, faire dorer à sec les noix et les noisettes grossièrement concassées et les graines de courge. En recouvrir la pâte puis saupoudrer avec le sucre et le sel (je les ai préalablement mélangés pour homogénéiser les poudres).

Cuire au four pendant 25 à 30 min. Servir à température ambiante et conserver à température ambiante.

Pour 1 oeuf soient trois petits fondants, j'ai fait cuire environ 20 min.

236238gif_anime_webmaster,imprimante,imprimante_03  Fondant au chocolat aux noix, aux noisettes et graines de courge

 

Posté par Audrey à 06:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 décembre 2012

Macarons au chocolat noir, fleur de sel et grué de cacao

Maintenant que vous avez le détail pour réaliser des macarons, clic_ici, je vous propose les recettes des ganaches que j'ai réalisées pour mes macarons "argentés".

Je voulais tout d'abord une ganache forte en chocolat, plutôt compacte et pas trop crémeuse, alors sur les indications du livre L'Encyclopédie du Chocolat, j'ai en fait repris la recette de la ganache que j'avais réalisée pour la "tarte extraordinairement chocolat", clic_ici. J'y ajouté une pincée de fleur de sel qui se marie à merveille avec le chocolat noir, et du grué de cacao, sur une idée de Trinidad. (Oui, il faudrait quand même bien que je l'utilise ce seau de grué !!)

J'ai garni un peu plus de la moitié des macarons avec cette ganache. La recette de la suivante sera pour après-demain !

 

Macarons au chocolat noir, fleur de sel et grué de cacao

Faire chauffer la crème, sans la faire bouillir si possible. La verser aussitôt sur les pistoles de chocolat ou sur le chocolat cassé en petits morceaux s'il n'est pas sous la forme de pistoles. Attendre 30 secondes et mélanger avec une maryse.

Ajouter la fleur de sel et le grué de cacao, mélanger.

Verser la ganache dans une poche à douille munie d'une douille 7 mm. Laisser prendre au frigo mais pas trop. Si la ganache a trop pris, la remettre à température ambiante quelques minutes. Mais attention, elle ne doit pas être trop "molle" ar en dressant les macarons, vos mains vont réchauffer la ganache qui va au fur et à mesure se ramollir.

Déposer une belle noisette de ganache sur la moitié des coques de macarons et refermer avec l'autre moitié des coques.

Si vous n'avez pas de poche à douille, vous pouvez utiliser un sac congélation dont vous coupez la pointe. Vous pouvez aussi garnir vos macarons à l'aide d'une petite cuillère. 

DSC_0174

 gif_anime_webmaster,imprimante,imprimante_03  Macarons au chocolat noir, fleur de sel et grué de cacao

Posté par Audrey à 06:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

20 novembre 2012

Cake citron - choco

Sur la même base que le cake rhum-raisin de Doria, clic_ici, et comme je l'avais écrit car j'avais adoré ce cake, j'ai fait ce cake citron choco pour liquider des fromages blancs et un citron. J'ai donc mis deux fromages blancs et pas de crème liquide mais ce cake est toujours aussi bon !

581

Cake citron - choco

  • 3 oeufs
  • 2 fromages blancs
  • 100 g de sucre roux
  • 80 g de margarine
  • 250 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 citron
  • 150 g de pépites de chocolat (le cake est bien chargé en pépites...!)

Dans un saladier mélanger les oeufs avec les fromages blancs, le sucre et le beurre.

Mélanger la farine avec la levure que vous ajoutez peu à peu à la préparation précédente sans cesser de remuer.

Ajouter le zeste du citron et enfin le jus. Terminer par les pépites en remuant délicatement à l'aide d'une maryse.

Verser cette préparation dans le moule recouvert de papier cuisson.

Enfourner dans un four chaud à 180°C pendant 50 min à 1h. En fonction de votre four, la cuisson peut-être plus ou moins longue.

 580

582

gif_anime_webmaster,imprimante,imprimante_03  Cake citron - choco

Posté par Audrey à 06:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

02 novembre 2012

Pour les accros, les vrais ! , au chOcOlat, la tarte extraordinairement chocolat de Mr Hermé (et moi je m'en vais au Salon !)

Il faut en effet aimé le chocolat pour apprécier cette tarte. Mais conne nous l'adorons et que la belle-famille aussi, cette tarte a eu un vrai succès et a très vité été dévorée... Il me restait 3/4 de pâte sucrée de Pierre Hermé, clic_ici au congélateur, j'ai donc utilisé la moitié pour une tarte de diamètre 24 cm et le reste pour 4 tartelettes. Comme la recette donnée dans l'Encyclopédie du Chocolat est pour une pâte à tarte entière, j'ai utilisé la règle de trois pour adapter les quantités. Je vous mets les proportions pour une tarte.

Suite à mon expérience perso, j'ai bien cru avoir râté ma tarte au départ. Effectivement, ma ganache a comme "grainé" mais c'est seulement quelques jours plus tard que j'ai lu que Pierre Hermé précisait en bas de page de la recette de la ganache : "Dès l’ajout de liquide, on observe un épaississement rapide de la masse suivi, dans la plupart des cas, d’une « séparation » qui se traduit par l’apparition d’une texture granuleuse."  Ce que j'ai effectivement observé !

"Ce phénomène est tout à fait normal." Ah d'accord !

"Il est dû à la saturation de la masse en matières grasses. Fouettez vigoureusement. Lorsque le « noyau » élastique et brillant apparaît, c’est le signe que l’émulsion a démarré. Il faudra conserver cet aspect en incorporant le liquide bouillant progressivement en trois fois."

Donc si vous aussi cela vous arrive, ne vous inquiétez pas. Je n'ai pas pu rattraper la chose sur le coup mais ça ne s'est pas du tout senti en bouche.

Aussi je vous conseille de plutôt utilisé du beurre que de la margarine comme je l'ai fait. Je pense que c'est dû à cela mais margarine s'est mal incorporé à la ganache.

Et pendant que vous lirez cette recette, je serai dans le TGV en direction de Paris pour le SALON DU CHOCOLAT ! Aïe Aïe Aïe ! J'essaierai de vous ramener de belles photos, à défaut de choco ;)

542

643

 

Tarte extraordinairement chocolat

Pour 6 à 8 personnes :

Pour la ganache au chocolat noir :

  • 350 g de chocolat noir 70 % (j'ai utilisé du bon bon chocolat, Valrhona)
  • 250 g (25 cL) de crème liquide entière
  • 1 càs de miel d'acacia
  • 50 g de beurre

Confectionner la pâte aux amandes, voir ici_clic.

Étaler la pâte à 3 mm d’épaisseur entre deux feuilles de plastique ou du papier cuisson. Placer au congélateur 30 minutes.

Une fois la pâte complètement durcie, décoller les feuilles de plastique, et donner la découpe que vous souhaitez à votre pâte. Foncer un moule. Laisser reposer 30 minutes au réfrigérateur avant d’enfourner 15 à 20 minutes à 150/160 °C, jusqu’à l’obtention d’une belle coloration ambrée. (Je dépose pour ma part au fond de la tarte un disque de papier cuisson puis des haricots secs pour cuire à blanc).

Réaliser la ganache au chocolat noir. Hacher le chocolat (sauf s'il est déjà en pistoles) et le faire fondre doucement au bain-marie ou à feu très doux en remuant.

Dans une casserole, porter la crème liquide et le miel à ébullition.

Verser lentement un tiers du mélange bouillant sur le chocolat fondu. À l’aide d’une maryse, mélanger énergiquement en décrivant de petits cercles
pour créer un « noyau » élastique et brillant.

Incorporer alors le deuxième tiers, mélanger selon le même procédé, puis incorporer le troisième tiers selon la même méthode.

Lorsque la température atteint 35/40°C, ajouter le beurre coupé en dés. Mixer afin de lisser et parfaire l’émulsion. (Je ne l'ai pas fait, j'ai oublié !)


Couler immédiatement sur le fond de tarte cuit. Laisser reposer au frais 2 heures environ et servir à température ambiante.

Conseils du chef :

- Afin de préserver le croustillant de la pâte à tarte, il est préférable de l'imperméabiliser en passant une fine couche de chocolat fondu a l’aide d’un pinceau sur toute la surface intérieure.
- Il est important de déguster cette tarte le jour même, de façon à préserver le croustillant de la pâte et l’onctuosité de la ganache.

Et bien je contredis "le chef" puisque nous avons dégusté la tarte le lendemain, je l'avais réservée au frais, car je n'avais pas le temps de la réaliser le jour même et elle était excellente, la pâte toujours croustillante, bien sablée.

451

543gif_anime_webmaster,imprimante,imprimante_03  Tarte extraordinairement chocolat (P. Hermé)

Posté par Audrey à 06:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

25 octobre 2012

Biscuits aux flocons d'avoine et raisins secs ou pépites de choco pour les gourmands, de M. Stewart

Une délicieuse recette de biscuits issue du libre de Martha Stewart : La Bible des tout petits Gâteaux. J'ai quand même fait quelques modifications car comme toujours, à mon goût, ses recettes sont trop sucrées et trop grasses. Aussi j'ai remplacé les raisins secs par des pépites de choco, seulement pour faire plaisir à Monsieur !

106

Biscuits aux flocons d'avoine et pépites de chocolat (M. Stewart)

Quantités divisées par 2 :

  • 115 g de beurre à température ambiante (80 g de margarine pour moi)
  • 100 g de sucre roux (40 g pour moi)
  • 100 g de sucre blanc (idem 40 g)
  • 100 g de raisins secs ou 80 g de pépites de choco
  • 150 g de flocons d'avoine
  • 70 g de farine
  • 30 g de germes de blé grillés (les faire griller à sec dans une poêle chaude en remuant)
  • 1/2 càc de bicarbonate de soude
  • 1/2 càc de levure chimique
  • 1/4 càc de cannelle moulue
  • 1/4 càc de gros sel (fleur de sel pour moi)
  • 1 oeuf
  • 1/2 càc d'extrait de vanille (j'ai mis de la vanille bio en poudre)

Dans un saladier, mélanger les flocons d'avoine, la farine, les germes de blé, le bicarbonate, la levure, la cannelle et le sel.

Mettre le beurre et les sucres dans le bol d'un robot et battre à vitesse moyenne 5 min environ pour que le mélange blanchisse et soit mousseux. Vous pouvez le faire à la main.

Ajouter l'oeuf et la vanille. Réduire la vitesse du robot et incorporer les flocons d'avoine. Ajouter ensuite les raisins secs ou les pépites de choco.

Préchauffer le four à 180°C.

A l'aide d'une cuillère à glace de 4 cm de diamètre (à l'américaine !), moi je l'ai faite à la française avec une cuillère à soupe (!), prélever des boules de pâte et les disposer sur la plaque du four recouverte de papier cuisson en les espaçant de 5 cm. Aplatir légèrement les boules de pâte. Vous devrez faire plusieurs fournées.

Cuire les biscuits 14 min, jusqu'à ce qu'ils soient dorés et à peine cuits. Laisser refroidir environ 5 min, retirer les biscuits de la plaque et les laisser refroidir sur une grille.

Les biscuits se conservent 3 jours dans une boîte hermétique.

105gif_anime_webmaster,imprimante,imprimante_03  Biscuits aux flocons d'avoine et pépites de choco (M. Stewart)

Posté par Audrey à 06:59 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

17 octobre 2012

Biscuits farine de châtaigne, sucre muscovado et chocolat

Pour ces biscuits que me réclamait Monsieur (...), j'ai repris la base d'une pâte à tarte donnée dans le livre L'Atelier Bio. J'ai fait quelques modifications que je vous mets entre parenthèses ; j'ai en particulier augmenté la quantité de sucre comme je souhaitais faire de cette recette de pâte à tarte des biscuits, et j'ai ajouté du chocolat car Monsieur est trop gourmand... Au début je pensais faire comme des chocos avec le chocolat au milieu et comme j'ai trouvé que mes biscuits étaient un peu trop épais, j'ai préféré simplement tartiner l'une des faces. La farine de châtaigne ainsi que le sucre muscovado donne des biscuits délicieusement parfumés !

46

43

Biscuits farine de châtaigne, sucre muscovado et chocolat

Pour un peu plus de 20 biscuits :

  • 125 g de farine de riz complet bio (je n'en avais plus alors j'ai utilisé de la farine de chataigne bio)
  • 75 g de farine de blé bio
  • 1 càc de poudre à lever ou levure chimique
  • 1 càs de sucre de canne blond non raffiné (40 g de sucre muscovado)
  • 80 g de beurre demi-sel (ou de beurre/margarine végétale non hydrogénée avec 1 pincée de sel)
  • 50 g de chocolat noir à 66%, voire 70% de cacao

J'ai réalisé la pâte au robot mixeur. Il suffit alors d'ajouter tous les ingrédients (le beurre en dés), sauf le chocolat et mixer.

Former une boule de pâte, réserver dans du film étirable au frigo pendant 30 min.

Sortir la pâte, l'étaler sur le plan de travail légèrement fariné de façon à obtenir 3, 4 mm d'épaisseur et découper des biscuits avec un emporte-pièce.

Déposer les biscuits sur la plaque du four recouverte de papier cuisson et cuire dans le four préchauffé à 180°C 10 min.

Laisser refroidir les biscuits sur une grille puis les recouvrir sur une face de chocolat fondu à l'aide d'une cuillère à café.

Faire durcir le chocolat en mettant les biscuits au frigo puis les conserver dans une boîte hermétique.

44

45gif_anime_webmaster,imprimante,imprimante_03  Biscuits farine de châtaigne, sucre muscovado et chocolat

Posté par Audrey à 06:32 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

16 août 2012

Fondant au chocolat (aux blancs d'oeufs), top !

Cette recette est top ! Parfaite pour liquider les blancs d'oeufs, c'est tout juste la recette qu'il me fallait pour utiliser des blancs d'oeufs qui commençaient à s'accumuler au congélateur. Quand pas le temps pour une session macarons, et bien cette recette est vite faite pour un super résultat. Le fondnat évolue en plus au fil des jours. Au bout du troisième (et dernier jour !) il était de plus en plus compact, comme une truffe. Je l'avais réservé au frigo. On a beaucoup aimé, je vous le conseille. La recette originale vient de chez Trinidad, mais je l'ai pour ma part aperçue chez "Bien fait pour ta pomme". Et comme cette dernière, j'ai préféré réduire le temps de cuisson du gâteau qui était de 55 min.

603

606

607

Fondant au chocolat (aux blancs d'oeufs)

Pour un moule de 24 cm mais je vous conseille plutôt un moule de 20 cm :

  • 200 g de chocolat noir
  • 125 g d'amandes en poudre
  • 125 g de sucre glace (100 g sont suffisants)
  • 40 g de farine
  • 5 blancs d'oeuf

Préchauffer le four à 150°C.

Faire fondre le chocolat au bain-marie ou à feu très doux (ce que je fais tout le temps et pas de problème).

Pendant ce temps, battre les blancs en neige ferme. Incorporer à la fin le sucre glace pour bien serrer les blancs.

Incorporer ensuite la poudre d'amandes et la farine, puis le chocolat, en maintenant le batteur à très basse vitesse.

Transvase la pâte dans le moule recouvert de papier cuisson et placer au four pour 20-25 minutes de cuisson. La dessus doit être un peu croustillant alors que le coeur est fondant, mais la lame du couteau en ressort sèche.

Laisser refroidir le gâteau et déguster ! Le réserver au frigo s'il en reste.

604

605

gif_anime_webmaster,imprimante,imprimante_03  Fondant au chocolat (aux blancs d'oeufs)

Posté par Audrey à 06:03 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

12 avril 2012

Outrageous chocolate cookies de Martha Stewart

Encore une recette à base de chocolat cette semaine (ce doit être "l'effet Pâques" !), mais beaucoup plus riche que la précédente ! Cela faisait un moment que je voulais tester les "outrageous chocolate cookies" de Martha Stewart. Ayant reçu la même semaine ma commande de chocolat Valhrona, la Roll's du chocolat, je me suis dit que c'était justement le bon moment ! Un petit aperçu de ma commande :

545

Avec un aussi bon chocolat, les cookies ne pouvaient être que délicieux ! Ils sont moelleux et bien fort en chocolat. Pour les pépites, j'ai uilisé mes pistoles Barry à 66 % de cacao, qui sont beaucoup plus petites que les pistoles Valrhona. J'ai aussi divisé la quantité par 2, 300 g pour Martha et "seulement" 150 g pour moi !

999

Outrageous chocolate cookies de Martha Stewart

Pour environ 24 cookies :

  • 220 g de chocolat noir minimum 60 % de cacao
  • 55 g de beurre
  • 85 g de farine
  • 1/2 càc de levure chimique
  • 1/2 càc de sel
  • 2 oeufs
  • 160 g de sucre roux (120 g)
  • 300 g de pépites de chocolat noir minimum 60 % de cacao (150 g)

Préchauffer le four à 160°C. 

Faire fondre le chocolat avec le beurre au bain-marie ou à feu très doux.

Mélanger la farine, la levure et le sel dans un saladier.

Battre au robot ou avec un batteur électrique les œufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Y ajouter le chocolat fondu puis la farine. Ajouter les pépites de chocolat et méanger.

Sur la plaque du four recouverte de papier cuisson, déposer des tas de pâte à l'aide d'une cuillère de 2 à 3 cm de diamètre en les espaçant. Il faudra donc faie plusieurs fournées.

Cuire 10 à 13 minutes. Les cookies vont un peu s'étaler, leur surface va se craqueler, ils sont encore mous au toucher mais c'est normal. Ne pas prolonger la cuisson, les cookies vont durcir en refroidissant.

Conserver dans une boîte en fer.

133

5555

gif_anime_webmaster_imprimante_imprimante_03  Outrageous chocolate cookies (Martha Stewart)

Posté par Audrey à 06:04 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
© ddcuisine.canalblog.com | 2007 | Tous droits réservés