DDcuisine

23 janvier 2010

Buchteln (brioche), à mon tour !

Et oui, à mon tour de tester cette fameuse brioche déjà bien présente sur la culino-sphère, rendue célèbre par Omelette. L'avantage est que vous pouvez la fourrer selon vos goûts. et comme je suis plutôt indécise, j'ai fait un mixe ! Chocolat noir, chocolat praliné, confiture de reines-claudes, confiture de framboises, etc... Mais à la base, elle est fourrée de pâte d'amande. Aussi, je n'ai pas fait le glaçage de la recette d'Omelette, si vous voulez l'ajouter, c'est ici (clic).


Buchteln (brioche)

- 1/4 L de lait
- 1 sachet de levure boulangère déshydratée (ou 42 g de levure fraîche)
- 500 g de farine blanche
- 75 g de sucre
- 100 g de beurre mou
- 1 oeuf
- chocolat, confiture, tout ce que vous voulez pour fourrer


Faire tiédir le lait et y faire fondre la levure fraîche. Si vous utilisez de la levure déshydratée, faire juste tiédir le lait.

Dans le bol du robot ou dans un grand saladier, mettre la farine, la levure déshydratée et le sucre. Ajouter l'oeuf et pétrir. Ajouter ensuite petit à petit le lait et le beurre mou coupé en petits morceaux en continuant de pétrir. Vous obtenez une pâte homogène non collante.

Laisser reposer la pâte dans le saladier recouvert d'un linge propre pendant environ une heure.

Au bout de ce temps, pétrir de nouveau la pâte en ajoutant un peu de farine. La couper en 18 boules de poids égal et fourrer chaque boule de chocolat ou de confiture ou de ce que vous voulez. Pour cela, écraser la boule de pâte et déposer au centre votre garniture, comme ci-dessous :

AS_309

Refermer la pâte en rabattant ses bords au centre et former une boule. Bien pincer pour fermer la boule.

AS_310

AS_311

Déposer les 18 boules de pâte dans un grand moule à manqué recouvert de papier cuisson.

AS_312

Laisser les boules lever encore 30 bonnes minutes et vous obtenez ça  :

AS_317

Dorer au lait sucré et cuire 35 min dans un four préchauffé à 200°C. Recouvrir la brioche de papier alu si elle dore trop vite durant la cuisson.

AS_320

AS_325

AS_334

AS_339

AS_344

imprimante_03  Buchteln

Posté par Audrey à 07:15 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

20 janvier 2010

Pâte feuilletée maison pour une galette des rois à la crème d'amande quelque peu allégée et des viennoiseries

J'aime bien la pâte feuilletée mais à petite dose puisque celle-ci est très riche et je privilégie donc ma recette de pâte brisée allégée quand je fais des tartes salées. Je ne sais pas si c'est de voir toutes ces galettes sur les blogs, mais en fin de semaine dernière, j'avais furieusement envie de pâte feuilletée ;) Je sais que la recette de la pâte feuilletée est plutôt difficile à réaliser, puisque j'en avais fait déjà deux fois l'expérience. La première plutôt bien réussie et j'en avais fait des croissants ; à l'époque je n'avais pas de blog. La seconde moins bien réussie puisque vers la fin de la réalisations des différents tours, la pâte s'est mise à coller... Vendredi, l'envie m'est donc venu de retenter l'expérience, en suivant toujours la même recette, celle de Patrick du blog "Des tartes et des gâteaux". Allez donc y faire un tour, tout est très bien détaillé, du travail de pro ! Cette fois-ci, tout s'est bien passé... jusqu'au cinquième ou sixième tour, je ne sais plus. Quand j'ai intégré le beurre, aucun problème, il était à bonne température mais à la fin des tours, ma pâte à commencé à coller !! Je ne sais pas pourquoi...

Bref, mon feuilletage n'est donc pas franchement terrible mais paradoxe, ma galette était vraiment bonne voire plus selon ceux qui l'ont goûtée...! La crème juste comme il faut ; c'est une recette de Marmiton qui a d'ailleurs récolté de nombreux commentaires favorables. Certains disaient d'augmenter les doses mais je ne vous le conseille pas ; j'ai même réduit la quantité de sucre. Pour nous elle était très bien équilibrée comme cela. Mes parents m'ont dit que c'était la meilleure qu'ils aient mangé, alors que mon papa aime les choses plutôt bien sucrées et mon ami aussi a adoré, lui qui ne se gêne pas pour me dire quand cela ne lui plaît pas !

Si vous ne désirez pas vous lancer dans la réalisation de la pâte feuilletée, prenez alors deux pâtes feuilletées du commerce de bonne qualité. Et ne faites pas comme moi, n'oubliez pas de mettre la fève !!! (Je m'en suis aperçue une fois les bords de la galette soudés...)

Avec les chutes de pâte, j'ai fait hier des petits croissants et des petits pains chocolat - lavande avec le délicieux chocolat Newtree. Je les ai goûtés tout de suite, et ils sont délicieusement parfumés à la lavande...


Galette des rois à la crème d'amande

Pour une galette de 26 cm de diamètre :

 Pour la pâte feuilletée : (recette de Patrick)

- 300 g de farine blanche
- 150 g d'eau (poids de la farine divisé par 2)
- 225 g de beurre (poids de la farine + poids de l'eau, le tout divisé par 2)
- 1 pincée de sel

- ou deux pâtes feuilletées du commerce de bonne qualité

Pour la crème d'amande :

- 100 g de poudre d'amande
- 50 g de sucre en poudre
- 50 g de beurre mou
- 1 oeuf
- 2 gouttes d'extrait d'amande amère

Pour la dorure :

- 1 jaune d'oeuf mélangé à 1 càs d'eau froide
- 1 fève

Pour les étapes en images, allez donc faire un tour chez Patrick, "Des tartes et des gâteaux". Le texte ci-dessous est d'ailleurs le sien.

Pour la pâte feuilletée, verser la farine et le sel dans un saladier et creuser un puits.
Verser l'eau et ramener progressivement la farine au centre en mélangeant pour former un pâton sans trop lui donner de corps.
Inciser en croix pour éviter la rétraction de la pâte.
Filmer et réserver au frais  pendant 30 minutes.

Placer le beurre entre 2 feuilles de papier sulfurisé et le battre à l'aide du rouleau à pâtisserie pour l'assouplir puis le façonner en carré d'environ 1 cm  d'épaisseur. Sur le plan de travail fleuré, abaisser la détrempe en croix en laissant une légère bosse en centre pour rattraper l'épaisseur des branches que l'on va rabattre sur le beurre. Beurre et détrempe doivent avoir approximativement la même consistance. Poser le beurre au milieu. Enfermer le beurre dans la détrempe en rabattant les branches  et tapoter avec le rouleau pour bien répartir le beurre. Abaisser en rectangle 3 fois plus long que large et plier en trois en ramenant un petit côté du rectange vers le centre et en rabattant l'autre au dessus. C'est le premier tour.

Faire pivoter le pâton d'1/4 de tour. C'est dans ce sens qu'il faudra l'abaisser pour donner le second tour. Filmer et réserver au frais pendant 20 à 25 minutes. Au bout de ce temps, faire le deuxième tour, remettre au frais, et continuer ainsi jusqu'à faire six tours. Au dernier tour étaler votre pâte et enrouler l'abaisse sur le rouleau à pâtisserie et la transférer sur la plaque du four recouverte d'un papier sulfurisé.
Réserver au frais pendant 10 minutes.
En procédant ainsi, l'abaisse va se raffermir et sera plus facile à découper.

Découper ensuite à l'intérieur deux disques de 26 cm de diamètre dans l'abaisse de feuilletage. Il faut que la coupure soit nette pour que le feuilletage puisse se développer (j'ai couper à l'aide d'un cercle à entremet).

Préparer la crème d'amande ; mélanger tous les ingrédients ensemble pour obtenir une crème homogène.

Répartir la garniture sur l'un d'eux en laissant une marge de 25 mm sur le pourtour et ne pas oublier la fève !
Avec un pinceau, badigeonner cette marge avec de l'eau. Poser la seconde abaisse et souder en pressant délicatement. Chiqueter (voir ici (clic)).

Dorer la galette au pinceau en évitant d'en mettre sur la partie chiquetée. Faire un un petit trou au centre pour évacuer la vapeur pendant la cuisson. Réserver au frais pendant 30 minutes ( ne pas négliger cette étape, c'est important). Cuire à mi-hauteur dans le four préchauffé à 200°C pendant 25 à 30 minutes.

BA_176

BA_180

BA_204

Merci encore à Patrick pour tous ses conseils de pro !

imprimante_03  Galette des rois à la crème d'amande

imprimante_03  Pâte feuilletée


Croissants et petits pains chocolat - lavande

- pâte feuilletée maison (recette ci-dessus)
- 1 tablette de chocolat à la lavande Newtree
   

Etaler la pâte feuilletée en un grand rectangle. Y découper des rectangles de la largeur de la plaquette de chocolat et des triangles.

Couper le chocolat en largeur en faisant des bandes d'environ 1,5 à 2 cm de large. Déposer une bande de chocolat au début du rectangle en laissant un espace de 1 cm de pâte. Rouler le pain au chocolat sur lui-même.

J'ai aussi fait certains croissants au chocolat en la râpant sur le croissant avant de le rouler.

Dorer les viennoiseries avec du lait sucré et cuire 20 à 25 min dans le four préchauffé à 200°C.

BA_213

BA_214

BA_215

BA_216

imprimante_03  Croissants et petits pains chocolat - lavande

Posté par Audrey à 06:45 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 janvier 2010

Mini viennoiseries (brioches et petits pains au chocolat)

Et pourquoi des viennoiseries pour le dimanche matin? Celles-ci sont à base de pâte à brioche, recette trouvée sur le site "Lapatiss". J'ai choisi d'en faire des briochettes fourrées et non fourrées, et des petits pains au chocolat. Parfait pour un petit dej'  gourmand...


Mini viennoiseries

Pour 16 pièces :

- 250 g de farine
- 15 g de sucre en poudre
- 50 g de beurre mou
- 1 oeuf
- 1/2 sachet de levure boulangère déshydratée
- 1 càc de sel
- 120 g de lait
tiède

Mélanger la farine, le sucre, le sel et le levure. Faire un puits et y casser l'oeuf. Mélanger, pétrir, à la main ou au robot.

Ajouter petit à petit le lait tiède en pétrissant toujours. La pâte est collante, il faut pétrir jusqu'à ce qu'elle ne colle plus. Ajouter alors le beurre mou coupé en petits dés. Pétrir encore afin d'obtenir une boule pâte homogène et non collante.

Laisser la pâte lever dans le saladier recouvert d'un linge propre pendant une heure minimum.

Au bout de ce temps, repétrir la pâte pour en chasser l'air en ajoutant un peu de farine si nécessaire. Former des boules de 30 g, et les mettre dans un moule à briochette en silicone, ou former des petits pains que vous déposerez sur la plaque du four recouverte de papier cuisson. Les fourrer ou pas.

Préchauffer le four à 100°C pendant 10 à 15 min si vous voulez diminuer le temps de pause. Eteindre le four et laisser lever les viennoiseries à l'intérieur pendant 45 min environ. Sinon, laisser lever les viennoiseries à température ambiante jusqu'à ce qu'elles aient doublé de volume.

Cuire à 180°C pendant 20 min. Dorer à l'oeuf si vous le souhaitez. Ici je ne l'ai pas fait.

AY_076

AY_077

AY_080

imprimante_03  Mini viennoiseries

Posté par Audrey à 07:34 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

30 novembre 2009

Tarte poire - chocolat praliné - amande façon amandine mais en plus légère + bonus : clafoutis aux mûres

Une tarte qui a plutôt eu pas mal voire beaucoup de succès ! Après moultes recherches sur le net pour trouver une recette de tarte poire - praliné, que je n'ai pas trouvée, voici ma propre version qui est au final inspirée de diverses recettes, dont la plus proche est celle du blog "Palais des Délices". Je ne voulais pas d'un appareil à base de beurre comme je l'ai souvent vu, mais je voulais tout de même de l'amande comme pour une base amandine, et je ne voulais pas trop de sucre dans ce même appareil, étant donné que je comptais ajouter du chocolat. Laissez-vous donc tenter et donnez-en moi des nouvelles !


Tarte poire - praliné - amande

Pour un cercle à pâtisserie de 26 cm de diamètre :

Pour la pâte sablée de P. Hermé (600 g):

- 1/4 de gousse de vanille ou 1/2 càc de vanille en poudre
- 150 g de beurre mou
- 95 g de sucre glace
- 250 g de farine
- 2 pincées de sel
- 1 œuf
- 30 g de poudre d'amandes

Pour  la garniture :

- 1 grosse boîte de poires au sirop
- 150 g de Pralinoise (chocolat praliné)
- 2 oeufs
- 20 cL de crème liquide légère
- 40 g de sucre
- 3 càs de poudre d'amandes
- 1 poignée d'amandes effilées


Pour la pâte sablée :

A la main :

fendre le quart de gousse de vanille en deux et gratter les graines. Couper le beurre en morceaux.

Mélanger dans un bol les graines de vanille (ou la vanille en poudre) et le sucre glace.

Tamiser la farine au-dessus du plan de travail. Saupoudrer de sel et disséminer les morceaux de beurre. Frotter beurre et farine entre les paumes des mains jusqu'à ce qu'il ne reste plus de morceaux de beurre ; vous devez obtenir un mélange sableux.

Rassembler ce mélange et faire un puits au milieu. Casser l'œuf au centre puis verser le sucre vanillé et al poudre d'amandes. Du bout des doigts, mélanger l'ensemble des ingrédients sans trop malaxer.

Avec la paume de la main, écraser la pâte en la repoussant. Former une boule et l'envelopper de film étirable. La laisser reposer au frigo pendant au moins 4 heures. Le mieux est de la faire la veille.

Au robot :

élanger avec la feuille du robot le beurre et la farine. Ajouter l'œuf et la vanille. Mélanger jusqu'à ce que la pâte se décolle du bol.

Former une boule et l'envelopper de film étirable. La laisser reposer au frigo pendant au moins 4 heures. Le mieux est de la faire la veille.

 

Etaler la pâte entre deux feuille de film étirable (je l'ai remise au frais à ce moment-là car elle avait déjà beaucoup ramolli). Déposer le cercle à pâtisserie sur la plaque du four recouverte de papier cuisson. Déposer délicatement la pâte à l'intérieur. Piquer le fond avec une fourchette.

Recouvrir le fond de pâte de papier cuisson et de légumes secs et cuire à blanc pendant 15 à 20 min à 180°C jusqu'à ce que la pâte soit légèrement dorée.

Pour la garniture :

Faire fondre en plusieurs fois le chocolat praliné au micro-onde. L'étaler sur le fond de tarte cuit à blanc.

Couper les poires en 2 si ce n'est pas déjà le cas, et les couper en tranches sans aller jusqu'au bout de façon à laisser les lamelles de poire attachées entre elles. Les déposer sur le chocolat.

Battre rapidement les oeufs avec le sucre et ajouter la crème et la poudre d'amandes. Verser cet appareil sur les poires.

Comme il me restait de cet appareil, je l'ai utilisé pour réaliser des petits clafoutis à la mûre en ajoutant un peu de lait (voir photos ci-dessous). Vous pouvez donc diviser les quantités de l'appareil par 2, sauf si votre moule à tarte est plutôt "profond".

Cuire la tarte dans un four préchauffé à 200°C pendant 20 à 25 min. A surveiller.

NB : j'ai réalisé cette tarte la veille au soir pour le lendemain midi sans aucun problème avec un fond de pâte qui me restait au congélateur.

AP_098

AP_101

AP_099

Et les deux petits clafoutis mûres - amandes, délicieux ! Comme quoi, rien ne se perd...

IMG_2562

AP_106

imprimante_03  Tarte poire - praliné - amande

Posté par Audrey à 06:34 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 novembre 2009

Chinois du tonnerre (brioche crème pâtissière vanille et pépites de chocolat paliné...)

Les petits dej' ou les quatre heures maison, quoi de meilleur? La réalisation du chinois fut l'une de mes premières réalisations en cuisine et je n'en avais jamais refait un depuis. Mais pourquoi, allez savoir. En tout cas j'en referai plus souvent et en particulier cette recette toute simple mais qui donne une brioche DELICIEUSE ! Merci donc à Hélène pour sa recette de brioche et la recette de la crème pâtissière vient du site "La patiss".


Chinois crème pâtissière vanillée et éclats de praliné

Pour la brioche :

- 520 g de farine blanche
- 1 sachet de levure boulangère
- 1 càs de sel
- 2 oeufs battus
- 200 g de lait tiède
- 50 g de sucre en poudre
- 110 g de beurre fondu

Pour la garniture :

- 2 jaunes d'œufs
- 40 g de sucre
- 20 g de farine
- 200 g de lait
- 1 pointe de vanille en poudre
- chocolat praliné (gianduja ou Pralinoise)

Verser la farine, la levure boulangère, et le sucre dans le bol du robot. Faire un puits et ajouter les œufs battus. Remuer à l'aide du pétrin à faible vitesse. Ajouter le beurre et le lait petit à petit. Si la pâte est trop collante, ajouter un peu de farine. Pétrir pendant 30 min au robot (je pense que moins de temps ça marche aussi vu que la première fois j'avais réalisé la pâte à la main).
Vous pouvez aussi réaliser cette pâte à la MAP ou à la main.

Pendant le pétrissage de la pâte, réaliser la crème pâtissière. Mélanger dans le lait les 3/4 du sucre, la vanille et porter à ébullition.

Mélanger les jaunes d'oeufs et le reste du sucre avec la farine. Prendre 1/4 du lait chaud et le délayer dans la préparation aux jaunes d'oeufs.

Verser cette préparation dans le lait chaud et remuer à l'aide d'un fouet sans arrêt et jusqu'au début de l'ébullition. Retirer du feu et transvaser dans un saladier.

Pour finir, étaler la pâte brioche en un rectangle pas trop long. Etaler dessus la crème pâtissière et répartir sur cette crème le chocolat.

Rouler le rectangle de pâte sur lui-même en un boudin. Recouvrir un moule à manqué de 26 à 28 cm de diamètre de papier cuisson. Couper dans le boudin des tranches de 5 cm de long (vous obtenez 7 tranches). Déposer ces tranches dans le moule de façon à former un chinois comme ci-dessous :

AL_009

Si les tranches ne se touchent pas, ce n'est pas grave. Le chinois va monter et encore plus monter dans le four en cuisant.

Laisser le reposer une à deux heures en le couvrant d'un linge propre.

A la fin de ce temps de pose, cuire le chinois 25 min à 200°C. S'il dore trop vite, le recouvrir de papier aluminium.

NB : il serait peut-être bon d'augmenter la quantité de crème pâtissière car plus crémeux, il aurait été encore meilleur. Et n'ayez pas non plus la main légère sur le chocolat (comme moi!)

AL_021

AL_019

AL_013

imprimante_03  Chinois crème pâtissière vanillée et éclats de praliné

Posté par Audrey à 07:12 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

22 mars 2009

Délice chocolat (entremet très chocolat...)

Une nouvelle recette d'entremet, au chocolat une fois de plus mais très différent des précédents... Et une fois n'est pas coutume, c'est grâce à Flore que nous avons pu nous régaler !

Sa composition :

Sans_titre_bis

Délice chocolat

- un cadre 30 cm x 20 cm, soit environ 35 à 40 bouchées

Pour le brownie :

- 120 g de chocolat noir
- 130 g de beurre
- 2 œufs
- 18 g de sirop de glucose
- 75 g de crème fraîche liquide (j'ai mis de la crème liquide et aucun problème)
- 75 g de cassonade
- 25 g de sucre en poudre
- 70 g de farine
- 60 g de poudre de noisettes

Fouetter vivement les œufs avec le sirop de glucose et le sucre en poudre pour obtenir une mousse épaisse et onctueuse. Faire fondre doucement le chocolat avec le beurre. Ajouter ce mélange aux œufs montés, incorporer la cassonade, la poudre de noisettes, la farine et la crème.

Lisser un rectangle de pâte sur du papier cuisson (j'ai pour ma part coulé ma pâte dans mon cadre réglé à 32 cm x 22 cm).

Cuire environ 10 min à 180°C. Laisser refroidir et ajuster le biscuit aux dimensions du cadre : 30 cm x 20 cm.


Pour le praliné pignons de pin :

- 100 g de pignons de pin
- 60 g de noisettes
- 80 g de sucre
- 50 g d'eau

Torréfier les fruits secs (j'ai sauté cette étape et aucun problème par la suite). Cuire le sucre avec l'eau jusqu'à l'obtention d'un caramel foncé. Sur du papier cuisson, verser le caramel sur les fruits secs et laisser refroidir.

Broyer ensuite finement.

Pour le croustillant praliné :

- praliné pignons de pin (cf ci-dessus)
- 80 g de chocolat au lait
- 70 g de crêpes dentelle (Gavottes)

Dans une casserole, fondre le chocolat au lait avec le praliné et mélanger. Réduire les gavottes en miettes et les incorporer délicatement à la préparation.

Placer le brownie au fond du cadre, verser dessus le croustillant praliné et le lisser à l'aide d'une spatule. Placer au frais.

menu_039

Pour la chantilly chocolat :

- 160 g de crème liquide à 35 % de MG
- 220 g de chocolat au lait
- 8 g de sirop de glucose
- 320 g de crème liquide à 35 % de MG

Porter les 160 g de crème liquide à ébullition et verser sur le chocolat concassé et le glucose. Attendre 30 secondes et lisser l'appareil. Ajouter la crème restante.

Mettre au frais et laisser refroidir le mélange (vous pouvez donc le faire la veille et le garder au frais).

Monter ensuite cette crème en chantilly.

menu_038

L'étaler sur le croustillant praliné, lisser et placer au frigo au minimum deux heures.

Décorer et déguster !

menu_056

menu_057

menu_058

imprimante_03  Délice chocolat

Posté par Audrey à 10:41 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

20 mars 2009

Fricassée de fruits de mer à la provençale et JOURNEE DU MACARON

J'adore les saveurs provençales ainsi que les fruits de mer tels que les petits poulpes, calmars,... Voici donc une recette associant les deux afin de régaler vos papilles ! Et comme aujourd'hui 20 mars,en plus d'être l'anniv de ma maman :) c'est la journée du macaron, voici en fin de page un petit récap de mes recettes de macaron.


Fricassée de fruits de mer à la provençale

Pour 2 personnes :

- 500 g de fruits de mer surgelés que vous aurez fait décongelés au préalable
- 3 petits oignons
- 1/2 poivron vert
- 1 boîte de tomates concassées
- 1 verre de vin blanc
- 1 càs d'huile d'olive
- sel et poivre
- herbes de Provence

Emincer finement les oignons et les faire revenir dans l'huile chaude. Ajouter le poivron coupé en fines lanières et ajouter les fruits de mer décongelés et égouttés et les laisser rejeter toute leur eau. Cela prend plus ou moins de temps selon la puissance du feu.

Ajouter le vin blanc et le laisser réduire. Ajouter les tomates concassées. Saler, poivrer et saupoudrer d'herbes de Provence. Servir avec du riz blanc.

menu_016

imprimante_03  Fricassée de fruits de mer à la provençale


MACARONMANIA


* Macarons fraise

frasie

* Macarons pistache

a

* Macarons pralin

mac

* Macarons fruits rouges

marlon_098

* Macarons praliné

maca

Posté par Audrey à 10:03 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 mars 2009

Macarons fruits rouges et praliné

Un moment sans faire de macarons, la peur de plus y arriver, des blancs d'œufs à utiliser, alors je m'y remets ! J'ai en plus acheter des colorants chez Artgato mais l'effet n'a pas été comme je l'espérais... Le noir a plutôt donné du gris (j'en mettrai plus la prochaine fois), et le fuchsia du rose clair. Mais je les trouve quand même jolis !!

La recette est toujours la même : celle de Mercotte avec les détails que j'avais précisés ici.

Pour la garniture aux fruits rouges :


- 4 à 5 càs de confiture de fraises ou de framboises
- 1 càc d'agar agar


Faire chauffer la confiture et ajouter la cuillère d'agar agar. Remuer. Laisser refroidir mais garnir les macarons roses avant gélification complète.

marlon_092

marlon_097

Pour la garniture au praliné : (recette de Pure Gourmandise)

- 150 g de chocolat praliné (type Pralinoise)
- 50 g de beurre
- 30 g de lait entier (demi-écrémé)

Faire chauffer la lait et y faire fondre le chocolat et le beurre. Remuer et laisser refroidir pendant au moins deux heures afin que la ganache soit prise mais encore souple. Garnir les macarons gris.

Ouf ! La collerette se forme !

marlon_082

Le dessous :

marlon_087

marlon_094

marlon_096

imprimante_03  Garnitures aux fruits rouges et au praliné

Posté par Audrey à 10:17 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 novembre 2008

Deux recettes pour le prix d'une :)

Ayant entamé un litre de crème à 35%, j'ai décidé de la recycler pour en faire une petite mousse au chocolat au siphon. Mais comme il y avait trop de préparation pour le siphon, j'ai encore recyclé cette préparation pour l'incorporer dans ma recette de "muffins préférés"...

Mousse au chocolat au siphon

- 1/2 litre de crème liquide à 35% de MG
- 130 g de chocolat au lait
- 130 g de chocolat noir

Faire fondre à feu très doux les chocolats. Une fois fondus, les ajouter à la crème restée à température ambiante en mélangeant vivement au fouet. Mixer la préparation. Verser 1/2 litre de cette préparation dans votre siphon et insérer une cartouche. Laisser reposer au moins deux heures et régalez-vous !

DSC01300

Avec le reste de la préparation choclatée, je vous propose de réaliser des muffins ! J'ai en fait intercalé entre la pâte à muffin une couche de la préparation en me demandant ce que ça allait donner... et bien D-E-L-I-C-I-E-U-X !! Cela donne vraiment un moelleux  encore plus prononcé à ces petits gâteaux... Huum !!

Mes muffins préférés "marbrés à la ganache"

- recette des muffins
- reste de la préparation précédente

Réaliser la pâte à muffins et en déposant une couche au fond des moules. Ajouter au centre un peu de la préparation au chocolat et recouvrir de pâte à muffin. Cuire 25 min à 180°C.

DSC01302

DSC01308

imprimante_03  Mousse au chocolat au siphon

Posté par Audrey à 10:48 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 novembre 2008

Entremet choco - noisette - vanille

Pour commencer, je voulais vous dire que je suis en pleine période d'exams alors je ferai de mon mieux pour publier des recettes  (j'en ai enregistré quelques unes), mais le temps me manquera sûrement pour visiter vos blogs :(  ...

Je remercie ensuite Sophie de "Les gourmandises de Sophie" pour son prix !

dardos

    1). Accepter et, si oui, mettre la récompense sur son blog/site ou forum  

     2) Mettre le lien/nom de la personne qui vous  a récompensé : Sophie  

       3). Ensuite vous pouvez aussi dédier la récompense Dardos à plusieurs sites/forums ou blogs dont vous pensez qu'ils méritent cette récompense.

 

       4).Lors de la récompense, mettre un message comme le mien avec le règlement, on peut l'offrir aux personnes de notre choix. 

J'offre pour ma part ce prix à tous les blogs appartenant à ma carégorie "Mes favoris". Ce sont en effet des blogs que j'aime beaucoup aller visiter !


Sinon, voici une recette d'entremet que j'ai eu l'occasion de réaliser  ce week-end pour l'anniversaire de mon papa. J'avais envie d'une association chocolat - noisette, alors voici comment il se compose :

Sa composition :

Sans_titre

=> excellent !

Entremet choco - noisette - vanille

- un cercle de 23 cm de diamètre

Dacquoise aux éclats de noisettes :

- recette du Trianon en remplaçant la poudre d'amande et le cacao par 80 g de poudre de noisette, et en ajoutant des morceaux de noisettes (noisettes coupées au couteau) en quantité suffisante.

Ajuster le cercle à 24 cm, 24,5 cm de diamètre et cuire votre biscuit. Une fois refroidi, laver le cercle, l'ajuster à 23 cm de diamètre et y déposer le biscuit après l'avoir ajusté à 23 cm de diamètre (il faut en fait retirer le tour du biscuit qui est un peu plus sec que le centre). N'oubliez pas le rhodoïd si vous en avez !

Recto :

DSC01257

Verso :

DSC01259

Crémeux chocolat : (recette de Christian Morisset passée dans l'émission de Joël Robuchon)

- 2 jaunes d'œufs
- 100 g de lait entier (ou pas)
- 100 g de crème liquide (entière pour moi)
- 35 g de sucre
- 90 g de chocolat noir (j'ai mis 1/3 choc. noir et 1/2 choc. lait)

Faire bouillir dans une casserole le lait et la crème liquide, remuer régulièrement à l’aide d’un fouet. L’ébullition obtenue, retirer la casserole de la plaque de cuisson. Fouetter énergiquement dans un saladier les jaunes d’œuf avec le sucre  jusqu’à ce que le mélange blanchisse, verser ensuite dessus le lait-crème chaud, bien mélanger. Puis transvaser le tout dans la casserole, et cuire « à la nappe » (à 85°C), sur feu doux en remuant sans cesse à l’aide d’une spatule, la crème doit épaissir, être onctueuse. Verser ensuite cette crème chaude le chocolat préalablement coupé en petits morceaux, dans un récipient. Mélanger très délicatement afin d’obtenir un crémeux bien homogène tout en évitant la formation de mousse. Laisser ce crémeux refroidir et le couler sur la dacquoise. Laisser prendre au congélateur (ou au frigo).

Avant refroidissement :

DSC01263

Noisettes caramélisées :

- La recette vient de "Chez petite Lolie", elle est parfaite alors je vous laisse le soin de la suivre. La technique pour enlever la peau des noisettes est top !  Vous pouvez les préparer 2 ou 3 jours à l'avance et les conserver dans une boîte en fer.

Couper les noisettes en deux et les saupoudrer sur le crémeux chocolat. C'est vraiment délicieux, je préfère cela au praliné feuilleté. (J'ai personnellement attendu d'avoir réalisé ma mousse choco - noisette avant de sortir mon gâteau du congélateur, puis une fois les noisettes et la mousse ajoutées, j'ai vite remis mon gâteau au congel).

Noisettes torréfiées :

DSC01254

Noisettes caramélisées (essayez de ne pas toutes les manger ! C'est trop bon !) :

DSC01255

Mousse choco - noisette :

- 200 g de chocolat au lait à la noisette (Nestlé, à pâtisser)
- 80 g de lait
- 266 g de crème liquide entière (Elle et Vire est top !)

Faire fondre le chocolat avec le lait et laisser refroidir. Monter la crème en chantilly (pas extra ferme non plus) et l'ajouter délicatement au chocolat. Couler cette mousse sur les noisettes.

Bavarois vanille : (recette de Bulle que j'ai très légèrement modifiée)

- 120 g de lait
- 40 g de sucre
- vanille en poudre bio
- 2 jaunes d'œufs
- 2 feuilles de gélatine ou 2,5 feuilles si vous voulez congeler votre entremet
- 120 g de crème liquide à 35 %

Faire chauffer le lait, la moitié du sucre et la vanille. Fouetter les jaunes avec l'autre moitié de sucre puis verser le lait tiède en remuent au fouet (comme pour le crémeux chocolat). Reverser dans la casserole puis laisser cuire à 85°C. Ramollir la gélatine dans l'eau froide, PENDANT 15 MIN si vous souhaitez congeler votre entremet, l'égoutter et la faire fondre dans la crème hors du feu. Laisser refroidir avant d'incorporer la crème fouettée en chantilly, puis couler sur la mousse choco - noisette. Replacer votre entremet au congélateur pendant 2 heures minimum. Décercler et décorer comme vous le voulez !

Des idées déco ? C'est par ici.

J'ai fait tombé une assiette du frigo sur mon gâteau !!! Voilà pour le creux... :(

DSC01270

Les différentes couches :

DSC01268

DSC01282

imprimante_03  Entremet choco - noisette - vanille

Posté par Audrey à 13:03 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
© ddcuisine.canalblog.com | 2007 | Tous droits réservés