DDcuisine

11 janvier 2010

Trilogie de macarons : mûre, pistache et vanille

Je vous avais parlé ici (clic) de mes coques de macarons réalisées au robot Kitchenaid, et depuis j'ai remis ça car je me suis servi de ces coques à Noël, que j'avais congelées. J'en ai fait des macarons à la mûre, à la pistache (nouvelle recette après celle-ci et celle-là (clic)), et à la vanille (autre recette que celle-ci (clic)). Voici donc les recettes des fourrages.


Macarons à la mûre

Pour une dizaine de macarons :

- macarons avec meringue italienne (clic)
- macarons sans meringue italienne (clic)

Pour le fourrage :

- 4 à 5 càs de confiture de mûres (de ma maman pour moi !)
- 1 petite cuillère à café d'agar agar


Verser la confiture dans une casserole. La mener à ébullition doucement. Ajouter alors l'agar agar, remuer et couper le feu. Laisser refroidir à température ambiante et fourrer les macarons à l'aide d'une cuillère à café.

AW_031



Macarons à la pistache (3e recette, ma préférée)

Pour une dizaine de macarons :

Pour le fourrage (recette de Caroline, du blog "Les délices de Caroline") :

- 20 g de pistaches entières non salées
- 10 g de beurre ramolli
- 15 g de sucre glace
- 1 càc d'arôme pistache (kirch pour Caroline mais toutes les deux sont facultatives)

Mixer l'ensemble des ingrédients jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène et garnir les macarons.

AW_029 



Macarons à la vanille (2e recette) :

Pour une vingtaine de macarons, voire plus :

Pour le fourrage (ganache simple, recette du blog "Les petits plats de Trinidad que j'ai dû modifier ; recette de P. Hermé) :

- 100 g de crème liquide entière
- 1 gousse 1/2 de vanille (j'ai mis 1 càc de vanille en poudre)
- 160 g de chocolat blanc (prendre le Nestlé pâtissier)

Fendre les gousses de vanille en 2 et gratter les graines. Mettre le tout dans une casserole avec la crème.     Porter à ébullition, puis éteindre et couvrir. Laisser infuser 30 min. Retirer les gousses.    

 

Sans les gousses, faire chauffer la crème avec la vanille en poudre et couper le feu.

 

Faites fondre le chocolat blanc au bain-marie puis l'incorporer en 3 fois à la crème.    

Je préfère pour ma part ajouter la crème chaude au chocolat.

 

Laisser refroidir et mettre au réfrigérateur plusieurs heures en ayant pris soin de recouvrir d'un film.    

 

Garnir les macarons.

 

Dans la recette initiale, il y a moins de chocolat, mais alors ma ganache est restée liquide, bien que l'ayant laissée plusieurs heures au frigo. Avec ces proportions, je trouve qu'elle redevient vite liquide si l'on laisse les macaons à température ambiante. La prochaine fois, je mettrai encore plus de chocolat blanc (je pense 230 g comme sur le blog "Fofilcuisine").

AW_026

Comme je n'avais plus de fourrage, le Nutella fait très bien l'affaire !

AW_011

Une partie de mes mac' :

AW_041

imprimante_03  Macarons à la mûre

Macarons à la pistache

Macarons à la vanille

Posté par Audrey à 07:22 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 septembre 2009

De retour de vacances avec les photos de mes entremets (framboise et chocolat !) et de mes macarons

Me voici de retour, sans recette (ou plutôt des recettes déjà publiées) mais avec des photos.

Comme je vous en avais parlé avant mon départ en vacances, j'ai réalisé pour mon anniversaire un entremet, à la framboise, pour lequel j'avais utilisé la recette des tuiles rondes de Puce bleue pour la décoration. Mais la recette de l'entremet vient également de son blog, "J'en reprendrai bien un bout...". Avec ces grosses chaleurs, j'avais envie d'un entremet frais, aux fruits et comme j'adore les fruits rouges, le "Délice mousseux à la framboise" de Puce bleue se prêtait très bien à la situation. Et le verdict, un régal ! Tout le monde a adoré, parfait même après un repas quelque peu copieux !

Par contre, si comme moi vous voulez décorer votre entremet de pâte d'amande, ne la déposer pas trop tôt, car elle "coule" ! Vous verrez cela sur les photos...

Dans la foulée, je vous poste les photos des 3 entremets réalisés pour un anniversaire pour 80 personnes. Un défi pour moi mais qui a été plutôt réussi je dois dire... :) Le mot d'ordre était chocolat ; j'ai donc choisi une valeur sûre, le "Trianon" ou "Royal au chocolat". Grâce à quelques calculs, j'ai pu réaliser ces entremets en quantité suffisante, et franchement, tout le monde a adoré ! Il ne restait rien dans les assiettes. Pour l'occasion, j'avais également réalisé des macarons or et argent, fourrés d'une ganache montée à la vanille, miam !

Délice mousseux à la framboise

Comme j'ai suivi la recette à la lettre (j'ai juste ajouté un peu plus de framboises), je vous laisse cliquer ICI pour la recette. Merci Puce bleue !

AF_025

AF_026

AF_024

AF_051

AF_053

Passons aux macarons, avec la recette sur CE POST.

Ils sont fourrés d'une ganache montée à la vanille (recette de base de Mercotte).

Ganache montée à la vanille

- 50 + 125 g de crème fleurette à 35 % de MG
- 8 g de miel (pas indispensable)
- 105 g de chocolat blanc pâtissier
- 2 càc de vanille liquide

La veille, faire bouillir les 50 g de crème, le miel et la vanille.  Faire fondre le chocolat blanc selon votre méthode préférée. Laisser tiédir et ajouter les 125 g de crème restante, froide. Réserver une nuit au frigo, et le lendemain monter au fouet  en chantilly ferme. Varier les parfums selon l’inspiration.

AF_111

AF_112

AF_113

Et mes 3 entremets (deux de 43 cm x 29 cm et un cercle de 30 cm de diamètre) , (les photos ne sont pas tops car prises très vite ; il fallait être synchro avec le DJ !)

AF_114

AF_115

AF_116

AF_123

AF_117

AF_118

AF_132___Copie

Ces entremets sont décorés :

- de chantilly au chocolat, de ganache montée à la vanille (reste des macarons), et de pâte d'amande (déposée au dernier moment !)

- de coques de macarons or et argent réalisées à l'avance et congelées (donc sans garniture). Technique super. On ne sent pas du tout qu'elles ont été congelées. Vous pouvez donc réaliser sans aucun problème des coques de toute couleur puis les congeler et garnir vos macarons au dernier moment. Et perles de chocolat.

- de cacao, de perles de chocolat, de pâte d'amande et de butterbredele. Comme j'ai en tout utilisé 28 blancs d'œufs pour les 3 entremets (!), il fallait bien que je recycle mes jaunes ! Tous les biscuits sont partis !!


Posté par Audrey à 07:41 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 novembre 2008

Verrine chocolat blanc - nougatine - fruits rouges et concours !

Je participe à mon premier concours sur Internet (ok ce bon) avec ces petites verrines que nous dégusterons ce soir. Le concours est sur le chocolat blanc alors ces verrines se composent d'une mousse au chocolat blanc, de nougatine et de fruits rouges.

Verrines choco - nougatine - fruits rouges

Pour 4 verrines :

Nougatine : (recette de Flore)

- 25 g d'amandes entières + 25  g de noisettes entières
- 60 g de sucre
- 45 g de sirop de glucose
- 15 g de beurre


Mousse chocolat blanc :

- 180 g de crème à 35 %
- 80 g de chocolat blanc

- des fruits rouges surgelés


Pour la nougatine :
couper les amandes et noisettes en petits morceaux. Puis faire chauffer à feu doux le sucre et le glucose jusqu'à l'obtention d'un caramel clair. Couper le feu et ajouter vite les amandes et noisettes en remuant et le beurre. Déposer cette masse sur un rectangle de papier cuisson. Recouvrir avec un second rectangle de papier et aplatir au rouleau à pâtisserie. Laisser refroidir.


Pour la mousse :
faire fondre le chocolat à feu doux et monter la crème en chantilly pas trop ferme. Ajouter la crème au chocolat en mélangeant délicatement à la maryse.


Verrine :
mixer grossièrement la nougatine en gardant 4 morceaux moyens pour la déco. Mettre un fond de nougatine mixée dans les verrines, ajouter de la mousse, ajouter à nouveau de la nougatine puis des fruits rouges. Recouvrir de mousse, parsemer encore de nougatine et décorer avec une framboise et un morceau de nougatine. Laisser reposer au frais au moins 4 heures.

DSC01232

DSC01235

imprimante_03  Verinne chocolat blanc - nougatine - fruits rouges

Posté par Audrey à 10:45 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 septembre 2008

Le Trois Chocolats "amélioré"

Petite pause dans les recettes de ma crémaillère pour vous faire partager une délicieuse recette réalisée pour les 18 ans de mon frère, déjà connue sur certains blog (ici, et ), et que j'ai légèrement modifiée... Il s'agit :

Sa composition :

Sans_titre

Le Trois Chocolats

- un cadre de 20 cm sur 20 cm


Pour le biscuit :

- 4 œufs
- 80 + 20 g de sucre en poudre
- 30 g de farine
- 25 g de cacao

Mon ajout : le praliné feuilleté du Trianon que j'ai déposé sur le biscuit, avant de mettre les mousses.

Pour les 3 mousses :

Mousse au chocolat noir :

- 180 g de crème liquide à 35 % de MG
- 90 g de chocolat noir


Mousse au chocolat au lait :

- 180 g de crème liquide à 35 % de MG
- 90 g de chocolat au lait

Mousse au chocolat blanc :

- 180 g de crème liquide à 35 % de MG
- 90 g de chocolat blanc

Pour le biscuit, battre au fouet 2 jaunes, 2 œufs et 80 g de sucre. Chauffer le mélange au bain-marie jusqu'à ce qu'il atteigne une température de 40°C ; il doit être tiède. Hors du feu, fouetter ce mélange jusqu'à ce qu'il triple de volume.

DSC01015

Incorporer la farine et le cacao au mélange mousseux. Monter les 2 blancs en neige restant pas trop fermes en incorporant les 20 g de sucre en deux fois pour serrer les blancs. Ajouter une partie des blancs au mélange mousseux afin de détendre ce dernier, puis ajouter le reste des blancs. Verser la pâte dans un cadre réglé 20 cm sur 35 cm environ que vous aurez déposé sur une plaque recouverte de papier cuisson. Cuire 12 min à 180°C. Ajuster ensuite le biscuit au cadre 20 cm sur 20 cm.

DSC01018

Préparer le praliné feuilleté comme ici et en recouvrir le biscuit.

DSC01019

Préparer ensuite les trois mousse de la façon suivante :
Placer quelques minutes au congélateur votre saladier rempli des 180 g de crème ainsi que vos batteurs. Battre ensuite cette crème en chantilly pas trop ferme ! (Ne faites pas comme moi, chantilly trop ferme et chocolat trop chaud et le chocolat ne se mélange pas à la crème...) Faire fondre les 90 g de chocolat et ajouter la crème fouettée. Recouvrir votre praliné feuilleté de la mousse au chocolat noir. Mettre au frigo pendant que vous préparez votre seconde mousse. Recouvrir la mousse au chocolat noir de mousse au chocolat au lait. Et terminer par la mousse au chocolat blanc.

DSC01021

Mettre votre gâteau au moins 8 heures au frais ou au moins 2 heures au congel. Je l'ai préparé le vendredi soir, congelé et nous l'avons dégusté le dimanche midi.

Décorer enfin votre gâteau selon vos envies... ! Il est vraiment délicieux et nous avons beaucoup apprécié le croustillant du praliné feuilleté, je vous le conseille !!

DSC01023

Commentaires : Pour démouler votre gâteau, pensez à chauffer les bords du gâteau à l'aide du sèche-cheveux. Par contre, ne faites pas comme moi, saupoudrez seulement après de cacao !! Et si vous avez du rhodoid, comme c'est mon cas (!), pensez à vous en servir pour que les contours du gâteau soient bien net (pas comme les miens...).

Intérieur du gâteau :

DSC01026

DSC01042

DSC01040

Et petit clin d'oeil à ma région (Franche-Comté) et à mon département (Jura) car lors de ce bon repas, notre apéritif s'est composé d'une des délicieuses spécialités jurassiennes : le Vin Jaune. Avec son petit goût de noix, servi justement avec des noix et du Comté, c'est un pur régal !

DSC01028

imprimante_03  Le Trois Chocolats

Posté par Audrey à 08:21 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 août 2008

Idées déco

Voici donc comme promis deux petites idées pour décorer par exemple des entremets :

Décor en caramel

- sucre en poudre

Il suffit de faire chauffer doucement le sucre dans une casserole en remuant à la cuillère en bois. Quand il prend une teinte caramel, sur une feuille de papier cuisson, réaliser rapidement des motifs car le caramel durcit vite ! Laisser refroidir et décorer votre gâteau. Il faut que le motifs soient assez épais pour qu'ils tiennent bien sur le gâteau et ne se fendent pas.

DSC00864

Décor en chocolat

- chocolat noir
- chocolat blanc
- colorants alimentaires

Cette technique est celle du "Windows color". Elle consiste en fait à décalquer des motifs en utilisant du chocolat. Il faut donc soit choisir un motif soit utiliser votre imagination ! Mettre alors la feuille de papier sur laquelle est représenté votre motif dans une pochette plastique. Passer les contours en chocolat noir à l'aide d'un cure-dent. Laisser sécher et procéder au remplissage des couleurs en laissant sécher entre chaque couleur. Décoller enfin lentement votre motif en chocolat de la pochette plastique. Et pour les carrés qui décorent souvent le contour de mes entremets, il s'agit de la même technique mais sans motif bien précis.

G_teau_anniv_Mat

Posté par Audrey à 13:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juillet 2008

Fondant !

Une recette trouvée dans un magazine à bouquiner pour l'été. Mais c'est en fait une recette de Cyril Ligniac, DELICIEUSE  !!

Brownies au caramel

Pour deux personnes :

- 60 g de chocolat noir
- 60 g de beurre
- 30 g de farine
- 1 gros œuf
- 60 g de sucre
- 1/2 càc d'extrait de vanille (facultatif)
- 50 g de cerneaux de noix
- 4 caramels mous au beurre salé (j'ai mis des morceaux de carambar au caramel et au nougat à la place)
- 6 carrés de chocolat blanc (le mien était aux noisettes et je n'ai mis seulement que deux gros carrés)
- 1 pincée de sel

Faire fondre le chocolat noir et le beurre au micro-ondes. Préchauffer le four à 180°C. Beurrer un petit moule ou deux moules individuels. Hacher les noix avec un couteau, ainsi que les caramels et le chocolat blanc (je préfère personnellement des gros morceaux). Mélanger les morceaux de noix, de caramels et de chocolat blanc et réserver. Battre l'œuf avec le sucre et l'extrait de vanille jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Verser dans ce mélange le chocolat fondu avec le beurre. Ajouter la farine, le sel et votre mélange noix-caramels-chocolat.Mélanger et verser dans le ou les moule(s). Cuire environ 20 min. Vous pouvez accompagner ce dessert de crème fraîche ou d'une boule de glace.

DSC00742

DSC00745

Zoom sur les saveurs :

DSC00739

imprimante_03  Brownies au caramel

Posté par Audrey à 14:02 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 juillet 2008

Macarons à la pistache

Je vais dans ce petit article vous exposer le principe de la ganache montée, qui consiste juste à ajouter à la ganache simple de la crème montée en chantilly. C'est Mercotte qui m'avait expliqué cette technique et qui est d'ailleurs également sur son site.


Macarons à la pistache

Fourrage = ganache montée à la pistache :

- 50 g + 125 g de crème liquide à 35 %
- 105 g de chocolat blanc
- 8 g de miel (facultatif)
- pâte de pistache selon les goûts, soit 1 à 3 càs

La veille pour le lendemain ou quelques heures avant de monter la ganache, faire fondre le chocolat blanc et ajouter dessus la crème bouillie en trois fois, à l'aide d'une maryse. Ajouter le miel, la pâte de pistache et les 125 g de crème restant et réserver au frais.

Après ce passage au frais, monter la ganache au fouet en une chantilly ferme. Garnir les macarons.

P1020373

P1020376

P1020378

P1020379

imprimante_03  Ganache montée à la pistache

Posté par Audrey à 20:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 juillet 2008

Macarons...

Après une bonne baignade (eh oui, j'ai la chance d'habiter dans la "région des lacs" !) avec cette belle journée très ensoleillée, voici une recette quant à elle très colorée ! Et cette recette est celle des macarons. J'adore m'appliquer à réaliser ces petites bouchées puis à les déguster. La recette est celle de Mercotte, reine des macarons !


Macarons (à base de meringue italienne)

- 2 fois 50 g de blancs d'œufs vieillis (ou pas ; "vieillis" signifie des blancs qui ont été séparés des jaunes depuis 3 à 4 jours. Vous trouverez la raison ici.)
- 25 g de sucre en poudre
- 150 g de poudre d'amandes
- 150 g de sucre glace

Pour le sirop :

- 150 g de sucre
- 50 g d'eau


NB : Sachant qu'un blanc d'œuf pèse environ 30 g, vous pouvez adapter cette recette grâce à la règle de trois. S'il vous reste par exemple 70 g de blanc d'œuf (à diviser en 2, soit deux fois 35 g), vous aurez besoin de 105 g de poudre d'amandes. (70 fois 150 (g de poudre d'amandes), le tout divisé par 100 (g de blanc d'œuf)).

Tamiser ou passer rapidement au mixeur le sucre glace avec la poudre d’amandes.

Monter en neige 50 g de blancs à T° ambiante avec les 25 g de sucre. Pendant ce temps, cuire à 110°C (à l'aide d'un thermomètre de cuisson) les 150 g de sucre et 50 g d’eau sans remuer. Versez le sirop obtenu en un mince filet sur les blancs en continuant de battre avec les fouets du robot (il faut que la température tombe à environ 40°C). Ajouter à ce moment le colorant.

A ce moment, je préchauffe mon four à 145°C en laissant une plaque à four à l'intérieur (il vous faut en effet deux plaques mais si vous n'en avez pas deux, faites avec une sans la laisser dans le four pendant que vous le préchauffez).

Mélanger les 50 g de blancs restant et NON MONTES aux poudres tamisées, puis la meringue italienne à l'aide d'une maryse, en 2 fois et en macaronnant.

Remplir une poche à douille (douille 10 mm mais faites sinon avec ce que vous avez) avec la pâte à macaron et dresser à la poche sur une plaque à four recouverte de papier cuisson. Enfourner cette plaque sur la plaque qui est déjà dans le four. Cuire 13 min mais ce temps de cuisson est à adapter en fonction de son four.

Laisser refroidir les macarons et les décoller de la plaque.

Conservation : vous pouvez garnir les macarons de suite et les conserver dans une boîte en plastique de type Tupperware au frigo. Par contre, lorsque vous sortez les macarons du frigo, retirez le couvercle de la boîte pour éviter que vos macarons deviennent humides et ramollis. Le mieux est de garnir vos macarons 24 h avant la dégustation pour qu'ils développent toutes leurs saveurs.

Sinon vous pouvez congeler les coques seules et les sortir au fur et à mesure que vous souhaitez servir des macarons.

 P1020071

imprimante_03  Macarons

Posté par Audrey à 19:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
© ddcuisine.canalblog.com | 2007 | Tous droits réservés