DDcuisine

30 novembre 2009

Tarte poire - chocolat praliné - amande façon amandine mais en plus légère + bonus : clafoutis aux mûres

Une tarte qui a plutôt eu pas mal voire beaucoup de succès ! Après moultes recherches sur le net pour trouver une recette de tarte poire - praliné, que je n'ai pas trouvée, voici ma propre version qui est au final inspirée de diverses recettes, dont la plus proche est celle du blog "Palais des Délices". Je ne voulais pas d'un appareil à base de beurre comme je l'ai souvent vu, mais je voulais tout de même de l'amande comme pour une base amandine, et je ne voulais pas trop de sucre dans ce même appareil, étant donné que je comptais ajouter du chocolat. Laissez-vous donc tenter et donnez-en moi des nouvelles !


Tarte poire - praliné - amande

Pour un cercle à pâtisserie de 26 cm de diamètre :

Pour la pâte sablée de P. Hermé (600 g):

- 1/4 de gousse de vanille ou 1/2 càc de vanille en poudre
- 150 g de beurre mou
- 95 g de sucre glace
- 250 g de farine
- 2 pincées de sel
- 1 œuf
- 30 g de poudre d'amandes

Pour  la garniture :

- 1 grosse boîte de poires au sirop
- 150 g de Pralinoise (chocolat praliné)
- 2 oeufs
- 20 cL de crème liquide légère
- 40 g de sucre
- 3 càs de poudre d'amandes
- 1 poignée d'amandes effilées


Pour la pâte sablée :

A la main :

fendre le quart de gousse de vanille en deux et gratter les graines. Couper le beurre en morceaux.

Mélanger dans un bol les graines de vanille (ou la vanille en poudre) et le sucre glace.

Tamiser la farine au-dessus du plan de travail. Saupoudrer de sel et disséminer les morceaux de beurre. Frotter beurre et farine entre les paumes des mains jusqu'à ce qu'il ne reste plus de morceaux de beurre ; vous devez obtenir un mélange sableux.

Rassembler ce mélange et faire un puits au milieu. Casser l'œuf au centre puis verser le sucre vanillé et al poudre d'amandes. Du bout des doigts, mélanger l'ensemble des ingrédients sans trop malaxer.

Avec la paume de la main, écraser la pâte en la repoussant. Former une boule et l'envelopper de film étirable. La laisser reposer au frigo pendant au moins 4 heures. Le mieux est de la faire la veille.

Au robot :

élanger avec la feuille du robot le beurre et la farine. Ajouter l'œuf et la vanille. Mélanger jusqu'à ce que la pâte se décolle du bol.

Former une boule et l'envelopper de film étirable. La laisser reposer au frigo pendant au moins 4 heures. Le mieux est de la faire la veille.

 

Etaler la pâte entre deux feuille de film étirable (je l'ai remise au frais à ce moment-là car elle avait déjà beaucoup ramolli). Déposer le cercle à pâtisserie sur la plaque du four recouverte de papier cuisson. Déposer délicatement la pâte à l'intérieur. Piquer le fond avec une fourchette.

Recouvrir le fond de pâte de papier cuisson et de légumes secs et cuire à blanc pendant 15 à 20 min à 180°C jusqu'à ce que la pâte soit légèrement dorée.

Pour la garniture :

Faire fondre en plusieurs fois le chocolat praliné au micro-onde. L'étaler sur le fond de tarte cuit à blanc.

Couper les poires en 2 si ce n'est pas déjà le cas, et les couper en tranches sans aller jusqu'au bout de façon à laisser les lamelles de poire attachées entre elles. Les déposer sur le chocolat.

Battre rapidement les oeufs avec le sucre et ajouter la crème et la poudre d'amandes. Verser cet appareil sur les poires.

Comme il me restait de cet appareil, je l'ai utilisé pour réaliser des petits clafoutis à la mûre en ajoutant un peu de lait (voir photos ci-dessous). Vous pouvez donc diviser les quantités de l'appareil par 2, sauf si votre moule à tarte est plutôt "profond".

Cuire la tarte dans un four préchauffé à 200°C pendant 20 à 25 min. A surveiller.

NB : j'ai réalisé cette tarte la veille au soir pour le lendemain midi sans aucun problème avec un fond de pâte qui me restait au congélateur.

AP_098

AP_101

AP_099

Et les deux petits clafoutis mûres - amandes, délicieux ! Comme quoi, rien ne se perd...

IMG_2562

AP_106

imprimante_03  Tarte poire - praliné - amande

Posté par Audrey à 06:34 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 novembre 2009

Ragoût de la mer

Voici une recette que nous avons bien appréciée et que j'ai adaptée puisqu'elle est à la base issue du livre "Tout chaud" chez Marabout. Je vous mets directement ma version.


Ragoût de la mer

Pour 2 personnes :

- 1 sachet de 500 g de fruits de mer surgelés que vous aurez décongelés la veille
- 1 càs d'huile d'olive
- ail en poudre
- 1 échalote finement hachée
- 1 branche de céleri finement haché
- 1 petit blanc de poireau émincé
- 125 g de champignons de Paris frais
- laurier
- 20 cL de crème liquide légère à 3 % de MG
- 20 cL de vin blanc
- persil
- sel et poivre

Faire chauffer l'huile d'olive dans une petite casserole ou cocotte. Faire revenir l'échalote, le céleri et le poireau pendant 7 à 10 min. Quand les légumes sont tendres, ajouter les champignons de Paris préalablement lavés et hachés en lamelle, avec le bout du pied coupé. Laisser cuire pendant 4 à 5 minutes.

Pendant ce temps, faire cuire les fruits de mer dans une poêle chaude anti-adhésive, de façon à leur faire rejeter toute leur eau.

Ajouter le vin blanc aux légumes et faire bouillir de façon à le faire réduire. Ajouter la crème et transvaser les fruits de mer dans cette cocotte. Laisser frémir 2 min, et ajouter l'ail, le persil et saler et poivrer.

Servir chaud avec du riz basmati par exemple !

AM_003

AM_004

imprimante_03  Ragoût de la mer

Posté par Audrey à 06:56 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

26 novembre 2009

Croustillant aux framboises, un dessert individuel divin

Voici la recette d'un dessert servi à l'assiette que j'ai plus qu'adoré. Frais, léger, il passe très bien après un repas copieux. La recette est celle de Mercotte. Elle n'est pas difficile à réaliser et vous pourrez la décliner selon vos envies avec les fruits de votre choix et une chantilly aromatisée selon vos goûts. Pour ma part, j'ai suivi Mercotte avec des framboises et une chantilly à la vanille. En plus, le visuel ne gâche rien !


Croustillant aux framboises

Pour 4 personnes :

Pour les fonds de biscuit :

- 30 g de beurre pommade
- 30 g de sucre glace
- 30 g de miel
- 30 g de farine
- 1 blanc d'oeuf
- gingembre en poudre (pas mis)


Pour la chantilly :

- 200 g de crème liquide entière (à 35 % de MG)
- 20 g de sucre glace
- 1 càc de vanille en poudre
- 1 sachet de Cremfix (fixateur pour chantilly)


Pour le coulis de framboises :

- 250 g de framboises
- 50 g de sucre en poudre
- 1/4 de jsu de citron

- framboises en quantité suffisante (surgelées pour moi, que j'ai faites décongelées et j'ai ajouté quelques mûres)


Pour les fonds de biscuits, mélanger les ingrédients dans l'ordre pour obtenir un appareil homogène (le mien était plutôt liquide contrairement à celui de Mercotte mais cela ne m'a posé de problème).

Une fois l’appareil confectionné, faire 12 petits tas , environ 1/2 cuillère à moka, sur la plaque du four recouverte de papier cuisson (comme j'ai un petit four, j'ai fait mes tas 4 par 4 ; à vous d'ajuster selon la taille de votre four).

Les étaler avec l’index d'un seul trait, sans lever le doigt, en leur donnant la forme de cercles très fins  ou de carrés  ou de rectangles , c’est comme on veut !
En fait, les ronds c’est plus facile, et il faut bien sûr des ronds de même taille.

AR_071

Préchauffer le four à 220°C et les cuire à 200°C sans cesser de surveiller la cuisson (chez Mercotte ça prend 3 min, chez moi cela a été plus long, et les disques cuisaient tout d'abord sur les côtés alors au four et à mesure je les couvre par endroit de papier alu. On fait comme on peut quand on n'a pas un four de pro ! Ce qui est donc très important, c'est que vos disque soient de la même épaisseur sur toute leur surface pour une suisson homogène). Ils doivent être bien dorés, à point.

Les décoller rapidement de la plaque quand ils sont maléables car si on attend trop, ils deviennent durs et cassants et ce n’est plus possible de les retirer ! Attention, ils sont très fragiles !

AR_072

AR_074

Les conserver jusqu'à utilisation dans une boîte hermétique (en fer pour ma part, et pas au frio, mais je les ai réalisés le jour même. Toutefois selon Mercotte, vous pouvez facilement les conserver 1 mois ou 2 au frigo dans une boîte hermétique).

Pour la chantilly, il suffit de réserver la crème et votre saladier au frigo pendant minimum 30 min et de battre la crème bien froide en chantilly. Ajouter en 3 fois le mélange sucre glace-Cremfix-vanille, toujours en fouettant. Réserver jusqu'au moment du service.

Pour le coulis de framboises, j'avoue, comme je n'avais pas le temps de le faire, je l'ai acheté.

Sinon, il faut mixer les framboises avec le sucre, le jus de citron et 20 g d’eau. Passer au chinois fin pour éliminer les grains.

Au moment du dressage, déposer un croustillant sur une assiette à dessert, déposer dessus de la chantilly à l'aide d'une douille cannelée.

AR_123

Ajouter des framboises, recouvrir d'un autre croustillant, de chantilly, de framboises et terminer par un croustillant. Décorer avec du sucre glace, une framboise et du coulis.

Les photos ne sont pas top car ce dessert est celui réalisé le lendemain avec ce qu'il me restait, les framboises ayant décongelé et trempé dans leur jus...

AR_139

AR_134

AR_138

imprimante_03  Croustillant aux framboises

Posté par Audrey à 06:55 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

25 novembre 2009

Pour accompagner votre volaille : sauce crémeuse aux tomates séchées

Ce n'est pas la première fois que je teste l'une des recettes du blog "Péché de gourmandise" et que je suis plus que satisfaite ! Voici donc cette nouvelle recette que nous avons adorée pour agrémenter des filets de poulet.


Poulet et sa sauce crémeuse aux tomates séchées


Pour 2 personnes :

- 2 filets de poulet
- 1 oignon finement émincé
- 2 càc d'huile d'olive
- 2 càc de concentré de tomates (coulis de tomates pour moi)
- 50 g de tomates séchées
- 20 g de vin blanc
- 150 g de crème liquide (à 3 % pour moi)
- 60 g de bouillon de poulet préparé à partir d'un cube
- 2 càs de sauge fraîche hachée (pas mise)

Faire dorer et cuire les filets de poulet dans une càs d'huile d'olive dans une poêle anti-adhésive.

Dans une grande poêle, faire chauffer la dernière càc d'huile d'olive et y faire revenir l'oignon en remuant jusqu'à ce qu'il soit légèrement doré. Ajouter alors le concentré de tomates, les tomates séchées et le vin. Chauffer jusqu'à ce que le liquide soit presque complètement évaporé. Mettre alors le bouillon de poulet, la crème liquide et la sauge. Porter à ébullition.

Ajouter le poulet puis réduire le feu et laisser mijoter sans couvrir pour épaissir la sauce et réchauffer le poulet. Servir bien chaud.

AK_005

AK_006

imprimante_03  Poulet et sa sauce crémeuse aux tomates séchées

Posté par Audrey à 07:39 - Commentaires [4] - Permalien [#]

23 novembre 2009

Macarons bleus mais à la pistache (seconde recette)

Ah les macarons, la mignardise dont je raffole... Alors lorsqu'il me reste des blancs d'oeufs et surtout que j'ai un peu de temps devant moi, je me lance dans la réalisation des coques de macarons que je congèle. Comme ça j'en ai toujours au congel et je réalise la ganache au dernier moment. De tous les macarons que j'ai déjà goûtés, je pense que mes préférés sont ceux à la pistache. J'en avais donc déjà réalisés en faisant une ganache montée à la pistache à base de pâte de pistache mais cette fois, j'ai décidé de réaliser une ganache simple, plus rapide à faire. Et je ne l'ai pas parfumée avec de la pâte de pistache mais de l'arôme pistache trouvé en magasin spécialisé. Je préfère nettement le résultat avec l'arôme que la pâte de pistache. On sent mieux le goût. La prochaine fois, je tenterai donc une ganache montée à l'arôme de pistache. Pour le croquant, j'ai également ajouté ici des éclats de pistaches natures.

Ah oui, j'ai décidé de faire des macarons bleus et non verts car je voulais testé le colorant "bleu roi" liquide que j'ai acheté il y a déjà quelques temps sur le site "Artgato".


Macarons à la pistache (2e recette)

Pour les coques :

- je vous renvoie ici (clic), recette de Mercotte avec mes petits conseils perso


Pour la ganache à la pistache (la base est aussi celle de Mercotte) :


- 100 g de chocolat blanc pâtissier
- 50 g de crème liquide entière
- 1 grosse càs d'arôme pistache
- quelques pistaches natures concassées dans un sac congélation à l'aide d'un rouleau à pâtisserie

Faire fondre le chocolat au bain-marie (ou à feu très doux, le chocolat blanc fond moins bien que le chocolat noir alors faites attention !).

Faire bouillir la crème et l'ajouter en trois fois au chocolat fondu à l'aide d'une maryse. AJouter l'arôme pistache.

Laisser refroidir à température ambiante et entreposer au frigo afin que la ganache soit assez ferme mais pas trop pour fournir les macarons.  Ajouter sur la ganache des éclats de pistaches.

Conseils de conservation, testés et approuvés : je ne savais pas trop jusqu'à maintenant comment faire pour une conservation optimale des macarons. Après plusieurs recherches sur le net, voici comment je procède. Une fois mes macarons garnis, je les entrepose dans une boîte hermétique type Tupperware en fermant la boîte et je les mets au frigo. Le fait de fermer la boîte permet d'éviter que les macarons prennet le goût des odeurs du frigo. Le mieux est de les laisser 24h avant dégustation afin que tous les arômes se développent. Puis au moment de la dégustation, je sors les macarons 10 minutes avant en OUVRANT la boîte pour éviter que l'humidité qui aurait pu se former mouille les macarons. Et voilà, à vous de jouer !

AK_014

AK_015

Essai avec du caramel au beurre salé (acheté ; honte à moi !), trop bon !

AK_011

imprimante_03  Ganache simple à la pistache

Posté par Audrey à 07:05 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 novembre 2009

Petits pains au lait (sans oeufs)

Comme je vous l'ai dit, je suis dans ma période "brioche" en ce moment, après le chinois, la fougasse, voici aujourd'hui une nouvelle recette de viennoiserie, très gourmande mais meilleure consommée le jour même (comme toutes les viennoiseries maison de toute façon). Toutefois, nous les avons consommés sur 3 jours le matin au petit dej', un vrai petit bonheur ! En plus, cette recette, trouvée sur le blog "Le tablier rose de Petite Lolie", ne demande pas d'oeufs.


Petits pains au lait


Pour 10 petits pains :

- 350 g de farine
- 1 càs 1/2 de levure boulangère déshydratée
- 1 càs de sel
- 3 càc de sucre
- 200 g de lait tiède
- 1 càc d'arôme vanille (pas mise)
- 30 g de beurre mou
- chocolat pour les gourmands si vous voulez garnir quelques pains
- 1 jaune d'oeuf ou du lait suvcré pour dorer

Mélanger la farine, la levure, le sel et le sucre. Ajouter petit à petit le lait tiède tout en pétrissant (au robot ou à la main). Ajouter la vanille si vous le souhaitez puis le beurre mou en petits dés, toujours en pétrissant et jusqu'à obtenir une boule de pâte homogène non collante.

Laisser lever la pâte environ une heure puis la dégazer et la peser (la mienne faisait 605 g). Faire des petits pains de 50, 60 ou 70 g (60 g pour moi). En fourrer quelques de chocolat si vous le souhaitez.

Les laisser lever 45 min à une heure (je mets le four à 60°C et je laisse lever ma pâte à l'intérieur). Dorer au jaune d'oeuf ou au lait sucré et décorer à l'aide de ciseaux.

Cuire pendant 15 à 20 min à 180°C.

AR_035

AR_043

AR_046

AR_048

imprimante_03  Petits pains au lait

Posté par Audrey à 07:23 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

20 novembre 2009

Gratin dauphinois de Bernard Loiseau

Je me souviens du goût du gratin dauphinois que réalisait ma grand-mère, et j'ai retrouvé sa recette dans les classeurs de ma maman. Comme je ne l'ai pas sous le coude, et que je voulais réaliser un gratin dauphinois sans béchamel, j'ai cherché la recette du cuisinier Bernard Loiseau sur le net, car je me souviens que sa recette est souvent celle à laquelle on fait référence pour le "vrai" gratin dauphinois. Merci à "Papilles et pupilles" pour sa recette.


Gratin dauphinois de Bernard Loiseau

Pour un plat à gratin moyen :

- 1 kg de pommes de terre bintje de préférence
- 1 gousse d'ail
- 1/2 L de crème liquide (j'ai mis moitié crème-moitié lait car il ne me restait malheureusement pas assez de crème, sinon ne mettez que de la crème)
- sel et poivre

Eplucher les pommes de terre et les mettre dans un récipient rempli d'eau froide.

Faire bouillir la crème liquide.

Egoutter les pommes de terre et les passer à la mandoline pour en faire des rondelles de 2 mm d'épaisseur. Ensuite, les rincer, les essuyer dans un torchon et les mettre dans la crème qui vient de bouillir.

Remettre l'ensemble à bouillir, saler, poivrer.

Prendre un plat à rôtir et y passer une gousse d'ail crue et ensuite verser dans le plat les pommes de terre et recouvrer l'ensemble avec la crème fraîche bouillie.

Faites cuire au four 40 min. Délicieux !

AI_028

AI_021

imprimante_03  Gratin dauphinois de Bernard Loiseau

Posté par Audrey à 07:53 - Commentaires [7] - Permalien [#]

18 novembre 2009

Fougasse aveyronnaise (brioche nature très gonflée !)

Après le "Chinois", j'ai eu envie de réaliser d'autres brioches. En plus avec le Kitchenaid, c'est bien facile. Et quand j'ai vu cette énorme brioche, la fougasse aveyronnaise, sur le blog "Les Délices d'Hélène", j'avoue que je n'ai pas pu résister ! Voici donc sans plus attendre la recette.


Fougasse aveyronnaise

- 500 g de farine + un peu plus pour pétrir
- 120 g de beurre mou
- 100 g de sucre
- 100 g de lait
- 3 oeufs entiers + 1 jaune pour dorer la brioche
- 1/2 càs de sel
- 1 sachet de levure boulangère
- 1 càs d'eau de fleur d'oranger (facultatif)
- grains de sucre pour décorer (facultatif)


Dans le bol du robot ou dans un saladier si vous réalisez la recette à la main, mettre la farine, la levure, le sel mais de façon à ce qu'il ne soit pas en contact avec la levure, le sucre et le sel. Mélanger à l'aide du pétrin ou d'une cuillère en bois. Faire un puits au centre.

Battre les œufs et les ajouter dans le puits. Mélanger. Ajouter le lait tiède  et l'eau de fleur d'oranger et mélanger, pétrir, de nouveau de façon à obtenir une boule de pâte non collante, lisse et homogène. Ajouter de la farine petit à petit si besoin.

Ajouter ensuite le beurre mou en petits morceaux en plusieurs fois en continuant de pétrir. Vous devez obtenir une boule de pâte non collante. Ajouter encore de la farine s'il le faut mais pas avant d'avoir introduit tout le beurre et d'avoir pétrit pendant 10 min au robot et 15 à 20 min à la main.

Laisser doubler la pâte de volume dans le saladier recouvert d'un linge propre pendant une heure.

Au bout de ce temps, aplatir la pâte afin de la dégazer. Reformer une boule avec la pâte (sur votre plaque à four recouverte de papier cuisson), et et faire un trou au centre de la boule (à l'aide de l'index et du majeur) en l'agrandissant petit à petit en faisant tourner la boule sur elle même. Mettre en ramequin en pyrex dans ce trou et laisser la brioche gonfler de nouveau pendant 45 min (dans le four à 60°C pour que ça aille plus vite).

Dorer finalement la brioche avec le jaune d'oeuf dilué dans un peu d'eau. Décorer avec des grains de sucre et cuire 25 minutes dans le four préchauffé à 180°C. Recouvrir la brioche de papier alu si elle dore trop vite.

Pour la version en MAP, clique ici.

Après la seconde levée :

AO_013

Après la dorure et la "déco" :

AO_014

Après cuisson :

AP_030

AP_032

AP_033

imprimante_03  Fougasse aveyronnaise

Posté par Audrey à 07:11 - Commentaires [12] - Permalien [#]

16 novembre 2009

Petites crèmes à la vanille, recette définitive pour moi

Après plusieurs essais de recettes de crèmes à la vanille, ici par exemple, ou encore une autre non publiée car j'ai été déçue du résultat, j'ai enfin trouvé la recette qui me convient. Leur consistance est parfaite, tout comme le goût. Pas trop sucrées au bon goût de vanille, je vous laisse tester ! En plus, si vous testez la recette de "biscuits au muesli" publiée il y a peu, vous pourrez cette fois utiliser vos jaunes. J'ai modifié la recette trouvée sur le blog "Tous à table".


Crèmes à la vanille


Pour 6 crèmes :

- 3 jaunes d'oeufs
- 500 g de lait (demi-écrémé pour moi)
- 80 g de sucre roux
- 2 càs de Maïzena
- 1 càc de vanille en poudre

Battre les jaunes avec le sucre.

Délayer la Maïzena dans un peu de lait, ajouter ce mélange au reste du lait, et ajouter au mélanger jaunes + sucre. Bien mélanger et mettre au micro-onde 30 secondes à puissance maximale (800 watts pour moi). Mélanger et remettre au micro-onde pendant 1 minute. Fouetter quelques secondes et remettre au micro-onde par tranche de 30 secondes. Mélanger à chaque fois entre chaque passage au mirco-onde. Arrêter quand la crème est bien veloutée comme une danette. Elle figera encore en refroidissant.

Verser dans des petits pots et laisser refroifir.

AQ_090

AQ_092

imprimante_03  Crèmes à la vanille

Posté par Audrey à 07:16 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

14 novembre 2009

Biscuits au muesli revisités aux flocons d'avoine, pour écouler vos blancs d'oeufs

Sur le thème "blanc d'oeuf, jaune d'oeuf", voici aujourd'hui une recette saine, trouvée sur "lecoinbio.fr", bien pratique pour écouler vos blancs d'oeufs. N'ayant pas de muesli et pas assez de flocons d'avoine, j'ai fait un mix flocons d'avoine - noix de cajou, et c'est tout aussi bien allé... Ces biscuits sont peu sucrés, mais peut-être le sont-ils un peu plus avec du muesli, et bien adaptés pour un en-cas.


Biscuits au muesli

Pour une dizaine de biscuits :

- 250 g de muesli non sucrés (remplacés pour ma part par 240 g de flocons d'avoine + 10 g de noix de cajou concassées)
- 50 g de chocolat noir concassé
- 3 blancs d'oeufs
- 1 càs de miel (du Jura ;) )
- 1 càs de sirop d'agave
- 2 càs de purée d'amande blanche
- 2 càs d'huile d'olive
- 1 pincée de fleur de sel
- 1 bonne pincée de cannelle (pas mise)

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier, mélanger le muesli, le chocolat noir concassé, les blancs d'œufs et la fleur de sel.

Diluer la purée d'amande avec l'huile d'olive. Ajouter le miel et le sirop d'agave puis ajouter le tout dans le saladier. Mélanger.

Disposer du papier cuisson sur une plaque allant au four. Déposer une cuillère à soupe du mélange sur le papier en prenant soin de bien les espacer.

Faire cuire au four entre 10 et 12 minuteset faie refroidir 15 minutes avant de décoller du papier.

AP_048

AP_049

AP_056

imprimante_03  Biscuits au muesli

Posté par Audrey à 18:38 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
© ddcuisine.canalblog.com | 2007 | Tous droits réservés